Accueil Chronique album : Mercury Rev - ALL IS DREAM, par Pierre Andrieu
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Mercury Rev : "ALL IS DREAM"

Mercury Rev :

Rock

Critique écrite le 05 avril 2002 par Pierre Andrieu

Ah, merde, cet album est trop beau. J'écrase une larme. Pourquoi tant de beauté ? Je pose la question ! Si vous avez aimé le précédent album de Mercury Rev, il vous faut "All is dream". Les mêmes ingrédients savoureux ont été utilisés : des compositions inspirées, des musiques psychédéliques, une production envoûtante signée Dave Fridmann, un chant donnant la chair de poule... Ce nouvel album est dans la même veine que "Deserter's songs" mais ce n'est pas un remake, c'est une suite. Ce groupe réussi à produire des comptines pour adultes absolument fascinantes. Les scies musicales, les soli de guitare hallucinants, la voix cristalline, les violons mélancoliques sont tous là pour nous aider à atteindre la béatitude. On ne sait comment remercier Mercury Rev pour avoir laissé entrevoir son univers fait de rêveries, de mystères et de magie. Bien sûr, il faut aimer le rock psyché et les voix suraiguës. La voix peut surprendre à la première écoute. Elle ressemble beaucoup à celle de Neil Young, dont le groupe reprend d'ailleurs certains titres sur scène. Souhaitons leur une carrière aussi longue et réussie artistiquement. Malgré un parcours chaotique, Mercury Rev semble avoir trouvé sa voie. Une forme de paix intérieure et de joie de jouer semble animer Jonathan Donahue et ses musiciens. Sur scène, ils sourient comme des gamins étonnés de rencontrer un succès longtemps inaccessible. Leur candeur est vraiment touchante ! Tous les morceaux sont réussis et méritent une écoute attentive. Pourtant, on ne peut résister à l'envie de dire quelques mots sur le morceau "Lincoln's eyes". Il pourrait être utilisé dans un documentaire sur les sirènes, le temps s'arrête pendant ces 7 minutes magiques. Le solo de guitare est génialement stratosphérique : c'est pas du Joe Satriani ! Cet album vous rendra heureux toute l'année. Il est indispensable.
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 05 avril 2002 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Mercury Rev : les chroniques d'albums

Mercury Rev : Snowflake Midnight / Strange Attractor

Mercury Rev : Snowflake Midnight / Strange Attractor par Philippe
02/12/2008
La première écoute de Snowflake Midnight, dernier de Mercury Rev, s'avère une expérience très déconcertante. Le groupe le plus flamboyant de la pop mélodique nous avait habitués à des titres riches en mélodies et en émotions, défendus lors de... La suite

Mercury Rev : The Essential 1991-2006

Mercury Rev : The Essential 1991-2006 par Pierre Andrieu
10/10/2006
La première (double) compilation offrant un panorama complet sur la carrière de Mercury Rev est essentielle, comme son nom l'indique : The Essential Mercury Rev. Le premier disque permet de constater la pertinence toujours intacte des titres majeurs... La suite

Mercury Rev : The Secret Migration

Mercury Rev : The Secret Migration par Pierre Andrieu
25/01/2005
Le concert magistral donné par Mercury Rev en première partie de Nick Cave à la mi novembre 2004 avait pleinement rassuré sur l'état de forme du groupe des Catskills Mountains. Malgré le peu de morceaux inédits joués, on savait déjà que le nouvel... La suite

Mercury Rev : Deserter's song par ben10
18/06/1999
Un morceau decouvert par hasard,"Goddess on a highway", un morceau superbe à l'image de l'album, qui ne laisse pas indifférent...et une révélation...Chaque titre est de ceux dont on a forcément besoin un jour, un soir, une vie plutot.Ecoutez "Opus... La suite