Accueil Chronique album : Les Sales Majestés - Overdose, par Jérôme Justine
Lundi 18 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Les Sales Majestés : "Overdose"

Les Sales Majestés :

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 13 novembre 2019 par Jérôme Justine

Y'en a marre, vraiment marre ! L'apocalypse c'est pour demain me susurre une douce voix élevée à la Blédine, version chant de supporter dans un virage de stade parisien. C'est clair, que c'est pas Macron ou Castaner, son cerbère prépubère qui vont m'aider. Je crois en rien, plus rien, je fais une belle overdose de leurs conneries, de leurs mensonges. Tel les gilets jaunes, j'occupe les ronds-points de ma conscience pour encore croire que ça pourrait changer, qu'une danse sauvage, qu'un pogo pogo fraternel, qu'un punk à gogo nous mettra dans le bon sens, sans dessus-dessous, qu'une main amie nous relèvera. Mais non, c'est le non-sens qui règne, tout est faux, de gauche à droite, tout est supercherie, super chierie. Plus envie de rien, juste un dernier combat, celui d'être antifasciste, peut-être, mais pas version peace and love, non plutôt version batte de base-ball, à l'ancienne. Je suis en colère, je suis fatigué. Peut-être que je me fais vieux, peut-être que d'être punk, un peu anarchiste c'est la sagesse suprême, peut-être que le nihilisme est l'avenir du genre humain, s'il a encore un d'avenir. Ce qui est sûr et certain c'est que ce dernier album des Sales Majestés est un brûlot, un missile lancé à fond la caisse sur nos derniers espoirs. La lucidité derrière la colère, la vérité crue et violente derrière des guitares acérées, un bilan sans concession de notre société à la con. La batterie cogne dure et vite, les guitares brûlent d'un métal surchauffé, incandescent, hyper sonique, les hymnes punks sont là, la voix et les textes de Yves troublant de cruelles réalités une fois de plus, peut être encore plus que d'habitude. Toujours en colère, mais désabusé. L'urgence est à, écologique, économique, sociale et politique, et humaine, plus que jamais humaine. C'est cette urgence que l'on retrouve sur cet album intitulé "Overdose". Tel des misanthropes humanistes, les Sales Majestés vous bottent le cul, sans ménagement, à grands coups de ranger. Allez les copains, les copines, les punks et tous les autres, ce disque est pour vous. On ne croit plus en rien, si, juste à une petite chose encore, peut être existe-t-il une solution, la seule, la dernière..... je ne vous dis pas, vous savez ce que c'est. N'est-ce pas ?



lessalesmajestes.free.fr

Sortie le 22 novembre 2019

 Critique écrite le 13 novembre 2019 par Jérôme Justine
 Envoyer un message à Jérôme Justine

Les Sales Majestés : les chroniques d'albums

Sales majestés : y'a pas d'amour par punkers
11/02/2000
je l'attendais depuis tellement de temps il est excellent ce nouvelle album peut être moin bien que no problemo mais aussi bien que bienvenue acheter le franchement vous serez pas déçu ces le meilleur groupe punk français alors ça peut que être bien... La suite

Sales Majestés : No problemo par Rico
24/03/1998
Pure merveille. Aussi bien que les Béru même mieux.Si vous êtes anarchiste et anti front national vous adorerez. La suite

SALES MAJESTES : No problemo par GREG
04/03/1998
Du PUNK-ROCK, du vrai Punk-rock. Grosses guitares mais pas trop quand meme(c'est pas du Hard core!), Le chant melodique a souhait (mais pas trop quand meme c'est pas les Beatles!), les textes, ma foi un peu simplistes mais c'est du Punk rock nom de... La suite