Accueil Chronique album : Sheraf - No Gatecrasher, par Pierre Andrieu
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Sheraf : "No Gatecrasher"

Sheraf :

Pop - Rock / ElectroPop

Critique écrite le 05 janvier 2010 par Pierre Andrieu

Entouré par une flopée d'amis doués, le songwriter electro pop rock Raphaël Campana a fait paraître fin 2009 un très bon deuxième album sous le nom de Sheraf... Intitulé No Gatecrasher, cet opus réunissant dix morceaux permet à ce projet musical venant du Havre de révéler un talent rare pour distiller des ambiances délicates, oniriques, mélancoliques et planantes. Ecrits avec finesse et portés par des arrangements aussi précis que bien trouvés, les titres de Sheraf évoluent en effet dans un univers où l'électro pop envoûtante rencontre parfois un rock intersidéral inspiré par les divins Grandaddy. L'auditeur, séduit dès la première écoute et rapidement rendu accro, voit défiler devant ses yeux ébahis toute une série de paysages sonores magistralement aériens, que l'on sent bâtis patiemment et ébauchés par petites touches savamment dosées. Les membres de Naïma, Tokyo/Overtones, Marteen, Radiosofa, Côme et La Langouste qui apportent leur concours à Raphaël Campana pour l'instrumentation (guitare, basse, claviers, batterie) et les voix se fondent parfaitement dans le petit monde de Sheraf : bénéficiant d'un travail d'équipe fructueux, Golden Stars, Black Days, Shilly Shally, It's My Home, Take Your Hopes High et autres singulières perles sont réellement à écouter le plus souvent possible. Ce qui rend ce disque à la fois très prometteur pour l'avenir et à découvrir immédiatement par le plus grand nombre...

Site Internet : www.myspace.com/sherafjustaboy.

2009 (Porc-Epic)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 05 janvier 2010 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu