Accueil Chronique album : Sonic Boom - All Things Being Equal, par Paskal Larsen
Jeudi 9 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Sonic Boom : "All Things Being Equal"

Sonic Boom :

Pop - Rock

Critique écrite le 16 juin 2020 par Paskal Larsen

Cela fait une semaine que j'ai créé mon blog, paskallarsen.blogspot.com. L'image que j'ai utilisée pour la page de présentation du blog est extraite de la pochette du premier album solo de Peter Kember aka Sonic Boom, nommé "Spectrum" et sorti en 1989. Cette pochette en version disque vinyle est magnifique. Proche d'une œuvre d'art cinétique, un plastique rond transparent recouvre un dessin représentant une spirale, et quand on tourne le plastique, la spirale prend vie en devenant un kaléidoscope. Hasard du calendrier, le deuxième album solo de Sonic Boom sort au début du mois de juin. L'homme est une référence majeure dans la musique noise, psyché, cosmique, minimaliste et répétitive, il a fait partie des groupes cultes Spacemen 3 et Spectrum. Il a expérimenté la matière sonore dans les groupes E.A.R. et Experimental Audio Research. Il est tellement apprécié dans le milieu rock indé que de nombreux artistes ont fait appel à lui pour produire ou mixer leurs disques. Juste quelques noms : Moon Duo, Dean & Britta, Cheval Sombre, MGMT, Panda Bear, Beach House, The Vacant Lots, Yeti Lane. On en arrive a son nouvel album nommé "All Things Being Equal". Dans la bio il est écrit que le morceau "Just Imagine" qui ouvre l'album est "basé sur une histoire qu'il a lue sur un garçon qui a guéri son cancer en se présentant comme un nuage orageux et qui a fait pleuvoir sa maladie". Belle métaphore qui permet à Sonic Boom de justement faire pleuvoir des belles mélodies pop et lunaires, enveloppées d'effets psychédélique. La voix de Peter, passée sous divers effets du Vocoder sonne divinement bien. L'album n'est pas expérimental, prise de tête, mais pas non plus totalement pop. C'est un entre deux juste parfait, Sonic Boom connait le bon dosage. Car il peut très bien composer un morceau de 20 minutes avec une ou deux notes répétitives (nommé drone), tout comme écrire le single parfait de 3 minutes. "All Things Being Equal" est du côté single lumineux. C'est peut-être le fait d'habiter au Portugal, qui lui donne autant d'inspiration pour exploiter la lumière divine et clair présente tout au long des 10 morceaux. Maître dans l'art d'utiliser des vieux synthétiseurs pour en faire jaillir de la matière électronique moderne et excitant, Sonic Boom est un créateur qui mérite son statut de "référent". Enfin, notons la présence sur l'album de Panda Bear sur "Just a Little Piece Of Me" et de Britta Philips (de Luna) sur "I Feel a Change Coming On". Bref, c'est avec plaisir que l'on trouve en pleine forme (et non pas fatigué par trop d'effets toxiques non maîtrisés) Sonic Boom en solo.



Sonic Boom sera en concert au Petit Bain à Paris le 7 octobre 2020, infos ici...

Liens : www.sonic-boom.info, sonicboomspacemen3.bandcamp.com/album/all-things-being-equal-3, www.facebook.com/2020sonicboom2020...

5 juin 2020 (Carpark Records)

 Critique écrite le 16 juin 2020 par Paskal Larsen