Accueil Chronique de concert Amar Sundy
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Amar Sundy

le sonograph le thor 01/04/2009

Critique écrite le par

J'ai découvert ce chanteur dont je ne connaissais même pas l'existence... Il était génial ! un génie de la guitare, avec sa philosophie, et une grande modestie...

Sa musique m'a emporté, m'a ébloui et pourtant je suis assez difficile, j'ai passé une soirée sublime, j'ai pris le cd pour pouvoir prolonger ce voyage à travers le désert !

Croyez moi, écoutez le, vous serez enchantés !

 Critique écrite le 11 mai 2009 par chahrazad

> Réponse le 23 septembre 2010, par FESTI Pierre

[Café Rive Droite à Paris - 30 juin 1995] Aucun doute qu'Amar Sundy fait voyager l'auditeur sans qu'il ne quitte son fauteuil. J'ai assisté vers 2 h du mat à un boeuf d'anthologie dans ce café à Paris. Il jouait sur une vieille Strato rafistolée ne lui appartenant pas et sa voix nous a transportés bien au delà, vers le Hoggar par exemple. Personnage très ouvert qui ne vous prend pas de haut. Je lui ai même offert son propre disque, le premier qui ne figurait plus dans les bacs des marchands de culture. Voilà pour l'homme. Le guitariste n'en parlons même pas, c'est du lourd. La voix ? On n'est pas habitué à un tel timbre pour un bluesman, mais elle passe très bien. Je suis très heureux d'avoir de ses nouvelles. Embrassez-le pour moi. J'ai fait une photo cette nuit-là... Pierre  Réagir


Amar Sundy : les dernières chroniques concerts

Amar Sundy par armelle
Bailly Romaivillier, le 26/01/2008
un grand moment musical dans une salle de belle qualité acoustique. Amar mêle la culture du plus pur blues de Chicago à celle de ses origines sahariennes, alliées à une technique formidable. Un moment exceptionnel, original et sans prétention, à ne pas manquer ! La suite

Amar Sundy par sarssipius
Baiser Salé - Paris, le 15/08/2002
En ce jeudi 15 août après avoir bossé toute la journée (oui il y en a...) alors que quelque 50000 personnes se piétinaient sur l'unique promenade de Paris Plage lui donnant des allures de couloir de RER aux heures de pointe, je me suis dis qu'un petit concert me ferait du bien... Ca tombe bien quelques jours auparavant en claviotant sur Concert &... La suite