Accueil Chronique de concert La Blanche
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Blanche

La Blanche en concert

L'européen Paris 1er décembre 2009

Critique écrite le par



Mardi,Place de Clichy, 20h30, je me trouve devant l'européen avec quelques amis. A quelques centaines de mètres de là, la station métro blanche, je me rappelle de la vidéo pour la chanson Alcoolique (voir sur youtube) qui avait été tournée dans le coin, j'avais adoré l'esprit du clip et la chanson évidemment. A l'époque, j'avais découvert un chanteur talentueux, avec un univers décalé, corrosif, ironique et drôle. Je conseille d'ailleurs l'écoute et l'achat de son 2ème album "disque d'or" sorti en 2006.

Le 30 novembre et le 1er décembre 2009, La Blanche a déposé ses valises pour présenter son 3ème album "imbécile heureux". Nouveau disque, nouveau groupe sur scène, je me demande ce que va donner cette nouvelle formule scénique. J'arrive à la fin de la 1ère partie dans cette jolie petite salle qui peut accueillir 350 places assises. Le lieu est intimiste, une odeur théâtrale y règne et elle est correctement remplie pour ce deuxième soir. On fera donc le concert assis. Je m'y accommode facilement car ce soir, c'est plutôt semi acoustique, pas de batterie, Eric au chant, un guitariste et un multi-instrumentiste, Nicolas Deutsch, arrangeur, mixeur, contrebassiste, bassiste, guitariste, claviériste, bref, homme orchestre. Ce musicien complet est très important dans la nouvelle configuration de La Blanche tant sur disque que sur scène.
La 1ère partie du concert sera consacré aux nouvelles chansons, j'ai retenue "je suis content", "imbécile heureux", "je renvoie", "le forcené", "sur ma balançoire".

Au début, je ne vais pas vous le cacher, ne pas voir de batteur et Raphaèle Murer sa grande complice violoncelliste sur scène m'a fait drôle et puis... J'ai aimé ce que j'ai vu, ce que j'ai entendu, le jeu de lumière et la mise en valeur des expressions du chanteur. Qu'est ce qu'il est expressif, un grand metteur en scène de ces chansons rien que par son visage, son regard.



Certes, sur certains morceaux, la pulsion, la dynamique de la batterie me manque mais c'est bien là, la seule faiblesse que j'ai noté. La blanche est donc toujours là, avec un 3ème album de qualité à défendre, il est drôle, triste, un humour tranchant, vif et attachant, son univers mérite largement d'être reconnu car je ne vois pas beaucoup d'artistes français qui présente autant de qualité.
Je sais en France, on préfère, l'idole des jeunes, voir pascal obistrot et consorts, pour quelle raison ? Je préfère garder mes commentaires pour moi, j'ai juste envie de pousser ceux qui liront ce compte-rendu de se pencher sur ce chanteur, cet imbécile heureux qui a déjà écrit un tube "la mort à johnny", a produits 3 albums de qualité et qui commence une nouvelle tournée, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire.

A suivre...

La Blanche : les dernières chroniques concerts

La Blanche + Les Barbeaux Truités en concert

La Blanche + Les Barbeaux Truités par july
Théatre Epidaure Bouloire, le 13/12/2008
Il était une fois, en l'an 2008, au milieu de la Sarthe, un groupe de résistants !!! Ok, je ne me suis pas perdue dans ce petit village de Bouloire, mais j'allais y visiter de... La suite

L'européen Paris : les dernières chroniques concerts

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Lebonair
L'européen - Paris , le 16/11/2010
Emily Jane White vient tout juste de sortir son 3ème album en trois ans, le délicieux "Ode To Sentence". A cette occasion, Emily est venue chanter deux soirs dans cette jolie... La suite

Emily Jane White + Our Broken Garden en concert

Emily Jane White + Our Broken Garden par Pierre Andrieu
L'Européen, Paris, le 16/11/2010
Jolis instants intimistes avec Emily Jane White et Our Broken Garden dans la très cosy salle de L'Européen à Paris, à deux pas de la Place de Clichy... Et ce dans une ambiance... La suite

Happily Ever After en concert

Happily Ever After par Lartsenic
L'Européen, Paris., le 25/05/2009
Les Happily Ever After cultivent leur différence en composant des morceaux hors du temps. Difficile de définir leur style, leur musique au tempo ralenti, aux boucles... La suite

Entre 2 Caisses par Chandleur
L'Européen - Paris, le 25/01/2014
"Je Hais les Gosses" tour de chant, comme on disait dans les années 50, basé sur des chansons d'Allain Leprest- poète engagé et militant. Réjouissant, l'ambiance des textes est rétro et non-conformiste, mais d'une actualité sociale bien réelle. Emmenez y surtout vos enfants, c'est souvent drôle, et toujours intelligent. Les 4 compères ont la caisse... La suite