Accueil Chronique de concert Bomb factory + Leptik ficus + Mandybowlz
Mercredi 4 août 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bomb factory + Leptik ficus + Mandybowlz

Caravan serail / Toulouse 05/11/2004

Critique écrite le par

pour les toulousains amateurs de punk ,une soiree incontournable que celle la , les groupes nippons se faisant rares en nos contrées , et Bomb factory etant un groupe qui mérite réellement la reconnaissance...

bref apres quelques petites erreurs de parcours nous voila arrivé vers 21h au caravan serail , salle assez difficile d'accès , mais qui presente l'avantage de ne pas avoir de voisins raleurs a proximite , et pour cause , elle en plein zone industrielle.

quand on arrive, les groupes s'appretent a bouffer , les balances sont pas tt a fait faites , le concert est donc pas pret de commencer ,mais ça donne un ambiance convivale , les gars des groupes se baladant et discutant avec un peu tout le monde ( en meme temps a cette heure ci y a autant de public que de staff..)
vers 22h , apres que la salle se soit (un peu ) remplie et que chacun se soit acquitté de la PAF de 8 euros ( tarif fort modeste qui donne en plus droit a une reduc sur une boisson , si c'est pas un tarif punk ça!!) le premier groupe, Mandybowlz, regionaux de l'étape, entrent en scene.

Ce sont des jeunots en cravate dont l'experience des concerts ne doit pas etre enorme , mais la valeur n'attend pas le nombre des années...et leur prestation sera prometteuse malgre quelques bemols ( son assez pourri , pas mal de pains et...un reprise de "Boy's don't cry " de Cure en entrée assez foireuse) , leurs compo entre punk et rock'n'roll sont efficaces , les enchainements sont bons , le guitariste montre un entrain incroyable, eclipsant les autres membres du groupe , à l'exception de la chanteuse qui s'egosille bien .Groupe a suivre.

Viennent ensuite Leptik ficus , qui suivent Bomb factory en tournee , et doivent avoir pas mal de potes dans le coin , le set provoquant le plus gros attroupement ( au moins 30 personnes !! ;-)).
Pas grand chose a dire sur ce groupe de punk hardcore bien speedo assez classique , si ce n'est que leur niveau technique fut irreprochable et leur chanteur plutot sympa .

Vers 23H30 les japs debarquent sur scene tous cheveux ebouriffés dehors , et face à une assistance qui s'est clairsemée , à mon grand etonnement ,le gros de public restant a 3 bon metres de la scene ...intimidés? Le groupe ne le sera pas lui !!
En grand pro il livrera un set solide , donnant l'impression de jouer devant un stade rempli et ne manquant pas de saluer chaleureusement chaque applaudissement.
Coté musique les orientaux distillent un mélange detonnant de hardcore melodique ( ah les grandes envolees polyphoniques a la Bad religion!!) et de metal furieux , les changements de rythme sont fréquents , les melodies travaillées... que du bon!!
Le public finira par sortir de sa torpeur vers la fin du set ,notamment aux accords de " Exciter " la chanson du jeu "dead or alive" , et un rappel sera bruyamment sollicité...bien sur le groupe s'executera avec un plaisir non dissimulé , avec un dernier morçeau.

Moi , de mon cote j'etais deja allé me procurer leur album "Discord" au stand , conquis ,et soucieux de faire partager ce moment avec un pote n'ayant pas pu se rendre au concert.

A la fin du set , extenués , les bomb factory , aimables et disponibles ne manqueront pas de remercier les fans et de distribuer quelques autographes ( j'avoue...j'en ai demandé un ..) et poignees de main

arigato bomb factory , et merci au caravan serail , on veut d'autres concert de cette teneur!!!

 Critique écrite le 05 novembre 2004 par Le marquis


Leptik Ficus : les dernières chroniques concerts

Leptik Ficus + Doctor Livingstone par Zhou
Le Korigan, Luynes, le 28/10/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Tout juste rentré de Montpellier je repart immédiatement en compagnie de Gas et Christophe direction le Korigan pour assister au concert des montpelliérains Leptik Ficus que j'avais rater cet été dans cette même salle pour cause de Fury Fest. Etant arrivé... La suite