Accueil Chronique de concert Bon Jovi
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bon Jovi

Bon Jovi en concert

Stade olympique Lluís-Companys à Barcelone 27 juillet 2011

Critique écrite le par




Et un petit trip estival à Barcelone, un ! Pour enfin chopper une date de ce qui reste un de mes groupe favori sur ces 20 dernières années, à savoir Bon Jovi. Oui ça fait un bail qu'il ne fait plus de Hard FM ou de Glam-rock, mais comme c'était inscrit sur certains t-shirts officiels, c'est devenu le plus grand groupe de rock, du moins un des plus grands, si on se réfère aux ventes mondiales de disques, et au taux de remplissage de leurs tournées des stades. Et je le confirme au vu des prestations données...

Le "Circle tour" a débuté il y a un an et demi, et depuis impossible d'avoir une date qui coïncidait, à devenir taré je vous assure ! Du coup c'est sur l''antépénultième concert avant le clap de fin que nous pouvons enfin applaudir Jon, idole pas encore trop défraichie de ces (nombreuses) demoiselles en folie (mais pas hystériques, ça fait une sacrée différence, croyez moi).

Nous sommes à l'heure espagnole, donc pas de stress, on se pointe autour du Stade olympique Lluís-Companys, sur les hauteurs de Montjuic, vers les 19h30, heure que choisit le premier opener pour balancer sa sauce. Comme à son habitude, Jon laisse des premières parties locales le soin de chauffer l'ambiance. Enfin bon, sur ce coup, la foule sera à peine tiède, car les deux groupes invités n'ont rien de transcendants, loin de là... Surtout le second, qui nous a bien cassé les oreilles !

L'enceinte se remplit doucement mais surement, atteignant en gros les deux tiers lorsque Bon Jovi déboule à 22h pour près de trois putain d'heures de musique ! Quand le combo aime une ville ou se sent à l'aise avec un public de feu, ils peuvent jouer jusqu'à 26 (voir très exceptionnellement 28 !) morceaux d'affilée ! Et ce soir là, on a pu constater qu'ils aimaient Barcelone les bougres !
Déjà par les 26 titres exécutés, dont les deux derniers étaient optionnels sur la setlist officielle, ensuite par ladite setlist assez bandante de par certaines chansons rares, pour les die hard fans. Mais "malheureusement" pour ma moitié et moi, je préciserais "pour les die hard fans post "Slippery when wet" album"...

En effet, nous n'aurons droit à AUCUN morceau des deux premiers enregistrements... mais par contre, cinq de "Keep the faith", trois de "These days" et deux de "Crossroads"... Je sais qu'ils ne jouent plus rien de "7800° Fahrenheit" depuis un bail. Tout le monde sait aussi que nous attendions "Runaway", titre ultime du hard à brushing ! Je sais encore plus qu'ils ne la jouent qu'une fois sur cinq en gros. Mais de ne pas l'avoir eu, et d'avoir eu à la place d'autres moins marquantes, ça m'a frustré à mort ! Sans oublier la cerise sur le gâteau que j'ai appris le lendemain: elle était prévue dans les cinq choix possibles de chansons optionnelles ! Mais pas de cul pour nous, ils ont choisi de faire en derniers rappels "Always" et "I love this town" à la place de "Runaway" et "Superman tonight", deux auxquelles on tenait vraiment ! Arghhh ! Et puis un seul brûlot du dernier opus en date, c'est trop peu vu sa qualité et qu'on est toujours dans le cadre du "Circle tour"...

Bon, j'ai toujours loué ce combo pour sa faculté à changer ses playlists à CHAQUE concert de CHAQUE tournée. Les seuls avec Metallica à se le permettre. Ils ont une soixantaine de morceaux à faire rouler, c'est énorme et c'est le top pour les fans comme nous. Alors, même si sur le coup j'étais frustré, je ne peux leur en vouloir, et avec le recul, je suis obligé d'avouer, comme je le disais plus haut, que c'était une setlist d'enfer ! Parce qu'excusez du peu, mais "I believe" (géniale !), "Santé Fe", "Hey god" (pêchue mais dispensable pour moi) et "Something to believe in" (une bien belle surprise) sont de pures raretés, sans oublier les peu courantes "Just older (une de mes favorites), "Diamond ring", "Always" et "I love this town" (qu'il ne joue que lors de vrais rappels). Et j'allais omettre le medley de covers inclus dans "Bad Medecine", avec surtout l'inattendu "Vertigo" et le "Bad Case Of Lovin' You".

Non franchement c'était du lourd ! Parce qu'à coté de ça, c'est l'enfilade de hits qui soulèvent le public ! "You give love a bad name" explose le stade d'entrée de jeu, "It's my life" explose nos gorges déployées, "Captain crash..." explose notre joie de vivre, "Bad Medicine" explose la scène, "We got it going on" explose la basse, "Bed of roses" et "Always" explosent le coeur des romantiques (mais me cassent royalement les burnes !), "Have a nice day" explose les choeurs, et "Livin' on a prayer" atomise ce(ux) qui reste(nt) debout !
Ce bonheur de hurler "It's my life" et "Livin' on a prayer" avec une foule déchainée ! Car comme à chaque fois avec les espagnols, il y a une ambiance de malades ! Même si ce n'était pas sold out, ca chantait tout comme. Le frisson de voir des gradins cette fosse lever les bras comme un seul homme sur nombre de brûlots...

La scène quant à elle est bien belle mais finalement peu exploitée. L'avancée en cercle séparant le Diamond ring du Golden ring ne sera investie que lors du set accoustique de milieu de live, celui là même qui fera tomber la folie de toute la première partie de show sans repartir aussi fort après, dû au choix discutable de morceaux tels que "Sleep when I'm dead" ou "Saturday night", là où un "Blood on blood", un "I'd die for you" ou un "Work for the working man" (ou un "Runaway" bordel !) auraient fait repartir la machine à fond les ballons !

Les lights et les écrans géants étaient au top, mais plus que tout c'est le groupe qui assure ! Mais quelle patate, quelle énergie, quelle sueur, quelle envie d'en découdre, de donner, de recevoir. Ils enquillent 2h55 sans sourciller. Sambora, même un peu plus bouffi et diminué qu'il y a trois ans, cisèle ses soli et donne de la voix, toujours le sourire aux lèvres. Tico Torres joue des baguettes avec une bonne humeur qui fait chaud au coeur. David Bryan malmène son clavier et hurle les choeurs. Et puis Jon, c'est Jon quoi ! Cette voix que j'adore, ce feeling, cette prestance, cet enthousiasme et ce sourire franc.

J'ai beau râler sur la setlist, j'ai passé encore une fois un fantastique concert, dans un beau cadre, avec ma moitié, mes amis, et des fans aux anges. Promis dans trois ans je fais tout pour les voir deux ou trois fois, histoire de prendre mon pied sur tous mes titres favoris, grâce à ce qui est certainement un des plus grands groupes de Rock, au sens large du terme.


Setlist officielle :

RAISE YOUR HANDS (SLIPPERY WHEN WET)
BAD NAME (SLIPPERY WHEN WET)
BORN TO BE MY BABY (NEW JERSEY)
WE WEREN'T BORN TO FOLLOW (THE CIRCLE)
I BELIEVE (KEEP THE FAITH)
IT'S MY LIFE (CRUSH)
IN THESE ARMS (KEEP THE FAITH)
JUST OLDER (CRUSH)
WE GOT IT GOING ON (LOST HIGHWAY)
CAPTAIN CRASH (CRUSH)
BAD MEDICINE W/ FADE, BAD CASE OF LOVIN' YOU, VERTIGO (COVERS) (NEW JERSEY)
BED OF ROSES (KEEP THE FAITH)
SANTA FE (BLAZE OF GLORY)
DIAMOND RING (THESE DAYS)
I'LL BE THERE FOR YOU (NEW JERSEY)
WHO SAYS YOU CAN'T GO HOME (HAVE A NICE DAY)
SLEEP WHEN I'M DEAD (KEEP THE FAITH)
SATURDAY NIGHT (CROSSROADS)
HAVE A NICE DAY (HAVE A NICE DAY)
KEEP THE FAITH (KEEP THE FAITH)

Rappels 1 :

SOMETHING TO BELIEVE IN (THESE DAYS)
HEY GOD (THESE DAYS)
WANTED (SLIPPERY WHEN WET)
PRAYER (SLIPPERY WHEN WET)

Rappels 2 :

ALWAYS (CROSSROADS)
I LOVE THIS TOWN (LOST HIGHWAY)

> Réponse le 03 août 2011, par intoax

[barcelone - 27 juillet 2011] Perso je suis d'accord avec toi, un concert bien, sans plus, mais je mettrai quelques bémols à ton commentaire : une première partie médiocre, le groupe auquel je suis bassiste en aurait fait mieux... Ensuite, j'ai trouvé Bon Jovi un peu fatigué, un peu dépité à voir ses gestes, avec quelques plantages ci et là notamment dans un solo de gratte et oui Jon c'était pas la bonne note lol. Un Tico tores bien malgré un autre planton dans une reprise couplet-refrain, le pire ce fut Mr Sambora, 50% des solos à côté, des pains, des tonalités oubliées, du brodage improvisé, loin des solos originaux des albums ! Bref, pas terrible, il aurait pu bosser un peu plus le gars ! j'ai même entendu des huées du public !!! lamentable pour un groupe de cette trempe ! Après impec pour les autres zikos...  La suite | Réagir