Accueil Chronique de concert Dr Nerve
Dimanche 21 avril 2024 : 6122 concerts, 27083 chroniques de concert, 5410 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dr Nerve

Knitting Factory (Tap Bar) - New York 28 aout 2003

Critique écrite le par



La Knitting Factory dispose en fait de trois niveaux (ou se déroulent chaque soir des concerts en simultané) ... les deux dernières fois (Jonathan Richman et Magma, c'était dans la salle principale. Cette fois dans le Tap Bar. Petite scène a peine surélevée dans le coin a droite en rentrant. Au programme de la soiree Samla Mammas Manna, Dr Nerve et Ron Andersons' Pak. Je sais d'entrée que je ne pourrai probablement pas voir plus de deux groupes ...



J'arrive un peu en retard 9h15 au lieu des 9h annoncées pour le début du concert ... la commence une attente un peu pénible jusqu'à 9h45 ... attente que je en comprends d'autant moins bien que la salle était plutôt déjà pleine et que l'on est en semaine (bon ok jeudi ...).



Bref les différents membres de Dr Nerve finissent par se mettre en place. Ils sont 7 : un guitariste (Nick Didkovsky) qui mène la barque, un trompettiste a l'air un peu allumé (mais finalement comme tous les autres ou presque), un sax soprano, une clarinette contra/basse, une femme au clavier et derrière un peu caches un bassiste et un batteur.



Pas vraiment le type de musique (eux définissent leur style comme avant rock ... ) que j'écoute habituellement ... complètement déstructuré, plein de ruptures, de changements de rythmes ... en fait la seule chose a laquelle je semblais être capable de me raccrocher était les ruffs metals balancés par le guitariste. Au début ça me plaisait assez avec les cuivres et tout et puis ça a fini par le me lasser.



De temps en temps l'un d'eux s'empare du micro plus pour hurler dedans que pour chanter : que ce soit le trompettiste, la fille au clavier qui jettera tout un jeu de carte dans le public, ou même une invitée qui ne montera sur scène que pour pousser un long hurlement. Cela aura au moins le mérite de rompre un peu la monotonie qui aurait pu s'installer.



A un moment le guitariste est descendu de scène pour faire le chef d'orchestre ... ça m'a rappelé le final des concerts d'Opossum (qui eux font ça pour rigoler). Vers 23h j'ai du partir un peu déçu que cette salle contrairement a la plupart des salles que j'ai pu fréquenter pour l'instant ne soit pas une maniaque du schedule ... et donc désolé de n'avoir ni pu découvrir Samla Mammas Manna (avec le batteur des Ruins) ni PAK ... la prochaine fois ...



Site de la Knitting Factory : https://www.knittingfactory.com/
Site de Dr Nerve : https://www.doctornerve.org/
Site de Samla Mammas Manna : https://www.cabal.se/silence/samla/
Site de Ron Andersons' Pak : https://www.ronanderson-molecules.com/