Accueil Chronique de concert Dream Child / Chinchila / Headline / Vanden Plas
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dream Child / Chinchila / Headline / Vanden Plas

Le Brise Glace - Annecy 7 oct 2000

Critique écrite le par

Pour cette deuxième soirée du festival Metal Search les organisateurs avaient réuni un plateau de tout premier choix. 400 personnes ont ainsi pu assister à cette grande messe du speed mélodique et du progressif. Le public était nettement plus jeune que la veille et l'ambiance au rendez-vous.

Dream Child

(photo Marc Porral)
Dream Child version 2000 avait la rude tâche d'ouvrir les hostilités d'une soirée offrant un plateau de très haute qualité. Ce combo Annécien était attendu de pied ferme et devait prouver à ses détracteurs qu'il avait encore un avenir après les départs successifs de 3 de ses membres l'an dernier. Gérard Foy, chanteur et dernier membre originel du groupe était donc entouré de 3 nouveaux musiciens (guitariste, batteur et clavier). Sylvain Cochet, ancien bassiste du groupe était également présent et dépannait son ancien équipier en attendant l'arrivée d'un remplaçant. Ce set de 30 minutes a été l'occasion pour cette formation d'interpréter un répertoire composé d'anciens et nouveaux morceaux. Les interprétations de Search et Cristal Lady ont démontré que Jean Luc Gurnaud, nouveau guitariste de grande technicité, avait su assimiler l'esprit de ces morceaux tout en leur donnant une touche personnelle. Les nouvelles compositions présentées par le groupe auront certainement rassurer les fans. EIles sont toujours marquées du sceau speed mélodique Dream Child tout en présentant une légère évolution vers le progressif avec des structures encore plus élaborées et des parties musicales très travaillées. L'enfant du rêve a réussi son retour et prouvé qu'il n'était pas encore mort. Espérons maintenant que le groupe pourra concrétiser rapidement ses projets musicaux.

Chinchila

(photo Marc Porral)
Le set de ce combo Allemand a été pour moi l'instant du festival le plus agréable à photographier car ce groupe mené par un joyeux déconneur était très propice à la réalisation de superbes photos. Je ne sais pas depuis combien de temps Chinchila existe mais visiblement ses membres ont une bonne expérience de la scène et leur chanteur connaît parfaitement toutes les ficelles pour faire monter la sauce et se mettre le public dans sa poche. Le guitariste également ne passait pas inaperçu puisque sous sa tignasse abondante sa généreuse corpulence a été mise à rude épreuve tout au long du concert.
Musicalement je pense que l'on peut dire que Chinchila se rapproche de groupes comme Helloween avec en plus une touche festive et entraînante très prononcée.

Headline

(photo Marc Porral)
J'ai beaucoup de mal à définir précisément le style musical de Headline. On navigue pourtant ici toujours autour du domaine progressif et du heavy mais les morceaux ne sont pas forcément d'un accès facile et nécessitent un certain effort de la part de l'auditeur. C'est cependant une agréable surpise de trouver une femme au chant. Cela apporte un plus et des nuances vraiment intéressantes. Il est regrettable qu'il n'y ait pas plus de personnes du sexe opposé dans le milieu du métal.

Vanden Plas

(photo Marc Porral)
La tête d'affiche était visiblement très attendu par une horde de jeunes fans qui a réagi positivement dès les premiers accords. Personnellement j'ai eu du mal à accrocher sur le début du concert mais dès le morceau qui laisse place à une longue intro musicale tout à vraiment décollé et il y a eu de belles envolées. Quoi qu'il en soit le niveau technique du groupe est absolument époustouflant. Guitariste et batteur sont des monstres de virtuosité. Le jeu du batteur "tout à fond sur les pédales de grosse caisse" est impressionnant. J'ai bien aimé également le style de jeu du bassiste qui arborait un look plus proche de Mass Hysteria que de celui d'un groupement purement metal. Musicalement c'est un des groupes qui m'a le plus intéressé du festival, sûrement à cause du côté progressif prononcé. Vanden Plas doit avoir être ouvert musicalement et ça s'entend dans les compositions.
Je leur reprocherai par contre d'avoir joué vraiment trop fort. Sur le devant de la scène on avait l'impression d'assister à un Boeing au décollage. Je ne vois pas du tout l'intérêt de jouer aussi fort et risquer de rendre les fans sourds quand on a ce niveau technique. J'ai même vu dans la salle des musiciens de métal se boucher les oreilles en approchant de la scène, c'est un signe qui en dit long. Heureusement qu'il existe des bouchons auditifs ...
En fin de rappel une table a été dressée sur la scène où certains membres des groupes précédents sont venus s'attabler pour festoyer alors que Andy Kuntz terminait le concert sur une interprétation de "Ne me quitte pas" après avoir pris la sage précaution d'avertir de sa plaisanterie un public pas toujours ouvert à ce genre d'écart. Le final a donné lieu à un joyeux merdier sur scène avec tous les membres de Chinchila, Headline et Vanden Plas fêtant en direct la dernière date de leur tournée commune.

Ambiance, bonne humeur et qualité musicale auront fait de cette soirée un évènement à ne pas manquer pour tout véritable fan de metal. Une fois de plus les groupes de métal ont prouvé qu'ils prenaient un véritable plaisir à jouer sur scène. Au final ces 2 soirées n'auront finalement pas réussi à me convertir au metal mais sa branche progressive et mélodique aura été pour moi la plus appréciable et intéressante.

 Critique écrite le par Iguana


HEADLINE : les dernières chroniques concerts

HEADLINE par Vincent
ANNECY, le 07/10/2000
Headline en concert je ne m'en lasse pas , je les avaient vus au printemps de Bourges et meme si leur musique n est pas toujours tres accessible ,lorsqu on fait l effort de s'y pencher c'est un régal .La voix de Sylvie Grare est vraiment splendide et les musiciens sont tous des virtuoses (chose commune pour du metal prog !!!) En plus c etait la... La suite

Vanden Plas : les dernières chroniques concerts

Vanden plas par Jean michel -nemours
Paris-élysée montmartre, le 25/11/2002
un groupe hors du commun, a voir de toute urgence et sans modération La suite