Accueil Chronique de concert Dub Trio + 3404
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dub Trio + 3404

Dub Trio + 3404 en concert

Dynamo - Toulouse 16 avril 2014

Critique écrite le par

Mercredi 16 avril, la soirée dub proposée par Jerkov à la Dynamo s'est déroulée pied au plancher. Il ne fallait pas s'attendre à une soirée enfumée par les vapeurs de joints au cours de laquelle un puissant sound system accueille mc's et sélecteurs qui se relaient jusqu'au bout de la nuit pour proposer des big tunes. Ici l'expérience est aussi éprouvante mais tout à fait différente. Il suffit de s'installer devant la scène et d'attacher sa ceinture de sécurité virtuelle, invisible, mais essentielle pour ressortir indemne de ce genre de situations. Le public non averti a probablement eu droit à quelques acouphènes provoqués par les amplis poussés à un niveau très élevé alors que les aficionados de ce genre de soirées ne rechignent jamais contre quelques frissons provoqués par la puissance des basses ou le larsen bien maîtrisé par un guitariste qui dompte sa six cordes. De toute façon quand on s'apprête à arpenter l'autoroute du dub pour en explorer les contrées inconnues, c'est rarement sans séquelles.

Ce soir, on embarque d'abord avec 3404 en direction des monts Maudits. C'est du haut de cette montagne pyrénéenne que l'inspiration d'un dub local mais racé est née pour aller puiser ensuite vers l'univers post rock et métal. Ça donne un batteur qui frappe sur son instrument de façon efficace pour appuyer les skanks de gratte et riffs lourds d'une basse 5 cordes apprivoisée par un bassiste charismatique. Le trio se montre complice et dégage une énergie positive. Ils sont aussi ravis d'inviter une jeune fille à venir poser sa voix sur une de leur composition, bien plus sombre et moins rentre dedans. La chanteuse lance alors d'envoûtantes lignes de chant trip hop et on enchaîne ensuite sur un morceau dont l'intro est immédiatement reconnaissable. Le thème de 28 jours plus tard est envoyé pour le plus grand plaisir des fans de zombie. On ne note pas un dérapage sur le parcours des 3404 jusqu'au dernier morceau où quelques absences du gratteux se font remarquer mais forcément quand on a un batteur réglé comme du papier à musique, le moindre faux pas se fait sentir et même si ça s'entend c'était pas catastrophique et ça reste à voir en live.

Ensuite, on passe en mode pilotage automatique. Il n'y a pas de place pour l'erreur ou l'approximation et Dub Trio fait passer le message dès le début du set. Les américains, pieds sur leurs attirail de pédales décident d'aller plus vite et plus loin vers des contrées dub qu'ils sont les seuls à explorer de cette façon. Tout les ingrédients de cette musique sont mis à profit au service de courants musicaux qui en sont a priori éloignés. Nous sommes au confluent du hardcore, du métal, du post rock, des ambiances de musiques de films mais la constante, c'est le traitement de ses sonorités qui réside dans l'utilisation de délais, phasers et d'un son de basse gonflé à mort. Pas étonnant que ce soit de bons potes à Mike Patton non ?Au bout de quelques morceaux, Joe Tomino lâche les baguettes et arrive devant la scène pour dire que depuis qu'ils ont débuté leur tournée anniversaire il y a deux semaines, on est le meilleur public français et même si c'est juste poli ça fait plaisir. Cependant, quelque chose nous dit qu'ils ont pas l'air de faire dans la politesse avec leur look jeunesse nazie, cheveux gominés pour ceux qui en ont (et crane rasé quand on est moins gâté), et leur regard dur qui laisse entendre " fais gaffe à tes putains de tympans et dégages si tu tiens pas la route car on est là pour envoyer du bois ". On est pas rentrés déçus grâce à l'audace de Jerkov qui a encore su organiser une soirée avec des groupes de qualité. On se permet donc de rappeler qu'ils fêtent leur 10 ans au Metronum le 5, 6 et 7 juin en compagnie de Psykup ou Oddateee pour ne citer qu'eux. C'est un peu le monde à l'envers car c'est leur anniversaire mais c'est aussi eux qui font les surprises et comme ça ne se refuse pas, il est fortement conseillé de sortir vos agendas...

Dub Trio : les dernières chroniques concerts

Dub Trio + Ofo Am +Kursed en concert

Dub Trio + Ofo Am +Kursed par Vilay
Baloard - Montpellier, le 18/10/2010
Head Records est une association d'activistes montpellierains qui se chargent de faire bouger la scène noise, hardcore, post-rock, math rock et tout ce qui ne passera jamais à... La suite

Dynamo - Toulouse : les dernières chroniques concerts

Christian Bland, Joel Gion & Spindrift en concert

Christian Bland, Joel Gion & Spindrift par Vilay
La Dynamo, Toulouse, le 22/09/2014
L'été indien nous pousse à croire que le soleil tend à squatter un peu plus que prévu... Le récent passage à l'heure d'hiver nous a quand même rappelé qu'il fallait se remettre au... La suite

Jahcoozi en concert

Jahcoozi par Vilay
Dynamo - Toulouse, le 22/06/2011
Il n'y avait pas plus de 40 personnes à la Dynamo, ce mercredi 22 juin pour honorer la présence de Jahcoozi (accrédités compris). Dommage que le public toulousain n'ai pas salué... La suite