Accueil Chronique de concert Elida Almeida
Jeudi 6 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Elida Almeida

Elida Almeida en concert

Les musicales du Pays de Saint Gilles L'Aiguillon Sur Vie 23 Juillet 2019

Critique écrite le par

L'été, saison propice aux rencontres et aux découvertes culturelles et musicales. Les Musicales, c'est d'ailleurs le nom du festival où je me rends ce soir à l'Aiguillon-sur-vie. Le nom plus exact est Les Musicales du Pays de Saint-Gilles. Effectivement, 7 soirées sont organisées sur le territoire du canton de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, de Brem-sur-Mer au Fenouiller, en passant par Givrand, La Chaize-Giraud jusqu'à Saint-Hilaire-de-Riez. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Festival, je vous invite à découvrir l'historique sur la page web du festival :
https://www.payssaintgilles-tourisme.fr/blog/festival-les-musicales-du-pays-de-saint-gilles
Cette saison, il y en aura pour tout le monde du 12 au 31 Juillet, reggae, rock, classique, folk et world music.


Et ce Mardi 23 Juillet, j'ai tellement hâte de découvrir, Elida Almeida, jeune chanteuse du Cap Vert de 25 ans qui a été la grande lauréate de l'édition 2015 du Prix Découvertes Radio France Internationale.
Le site de La Coulée Verte très ombragé est vraiment très agréable, surtout en ce jour de canicule. Des bancs sont positionnés à une bonne distance de la scène ce qui laisse le champ libre aux danseurs. Au fur et à mesure que les spectateurs arrivent, je découvre un public très hétérogène, familial, jeunes adolescents, retraités. Mais tout le monde est assis, soit sur un banc, soit sur un siège pliable, soit au sol. Je décide donc de me rapprocher de la scène et de faire comme tout le monde : position assise, même si ce n'est pas mon habitude de regarder un concert de cette façon.


Il est 21h. Une dame arrive sur scène, je ne sais pas qui est cette personne, mais elle nous explique parfaitement le parcours de cette jeune artiste, localise l'archipel du Cap Vert, rappel géographique utile, je l'avoue, même si j'étais avec mon Google Map un quart d'heure avant pour visualiser le Cap Vert. Ce que j'ai trouvé vraiment génial dans son discours, c'est l'initiative de l'association Anim'Prairie présente ce soir au bar. Cette association collecte des fonds pour la Résidence de Séniors Les Boutons d'Or afin de proposer un maximum d'animations aux résidents. Je suis touchée par cette action qui a pour vocation de rendre la vie de nos aînés joyeuse et festive.
Maintenant place au show cap-verdien !


Entrée en scène des 4 musiciens et de la pêchue Elida.
C'est une femme voluptueuse, rayonnante. Dès les premiers instants, les premières notes je suis largement conquise par ce quinquet.


Elida irradie une énergie forte sur scène. Mais je regarde les spectateurs, toujours personne debout. Je suis un peu déçue, mais je profite quand même de tout ce que ces artistes veulent partager avec nous.


Au troisième titre, on redescend en rythme. C'est une chanson sur son " ex-boyfriend " nous explique-t-elle. Chanson douce, mais arrive le solo de guitare qui propulse Elida vers une montée vocale puissante.


Les titres colorés s'enchaînent, la chanteuse, avec sa grande détermination souhaite faire lever ce public calme. Elle propose un petit cours de danse privé sur scène. Il n'y a qu'une petite fille d'environ 5 ans qui se propose comme volontaire. Elida, avec toute sa bienveillance l'accueille sur scène. La jeune danseuse semble impressionnée. C'est certain, elle esquive la danse proposée par la chanteuse sous format de petites blagues innocentes tellement spontanées. Cela semble amuser l'artiste et les musiciens.


Finalement Elida fera sa démonstration de danse au déhanché détonnant seule sur scène, pour le plus grand plaisir de nos yeux et nos oreilles. Elle déborde de féminité, elle est gracieuse.


Elida nous fait voyager au fil des chansons, avec un interlude culinaire ; le plat national cap-verdien qui est le CACHUPA. Épicé probablement, ce plat doit être à l'image de ce que je vois ce soir.


L'ambiance Caliente devient de plus en plus chaude sur la scène, mais côté public, ça reste assez calme. Ceci étant la nouvelle prestation est applaudie avec brio par les spectateurs. Suite calme, probablement une chanson d'amour, les vocalises langoureuses et chaleureuses de la chanteuse me donnent la chair de poule. Puis le pianiste, passe à l'accordéon.
Elida invite ensuite le public à chanter avec elle. Mais il faut se lever, se rapprocher de la scène. Un homme s'avance devant la scène, puis une femme puis une vingtaine de personnes, puis encore plus de personnes.


ENFIN, il est 21h 45 et ça y est, nous dansons et chantons ! Elle s'est donnée du mal, beaucoup de mal, mais ses efforts sont bien récompensés car jusqu'à 22h30 la foule restera scotchée à la scène sans louper une miette de ce que ces artistes leurs offrent. A coup, d'applaudissements rythmés, de vocalises " Yélélélé ", tout le monde profite et se lâche.


Le rappel se fait A Cappela, puis chacun des artistes reprend son instrument pour nous offrir un dernier joli morceau explosif. Elida, passe de gauche à droite de la scène, elle est montée sur ressort, elle danse, elle bouge, elle chante ; je me demande où elle puise une telle énergie après avoir proposé ce show de presque 2 heures.


Lors de ce concert j'ai vraiment voyagé. Ce périple musical coloré a été même ressourçant. J'ai aimé découvrir la culture du Cap Vert notamment par ces artistes passionnés qui proposent des musiques traditionnelles émulsionnées par des sonorités plus pop et actuelles.

Les Musicales du Pays de Saint Gilles : les dernières chroniques concerts

Les musicales du Pays de Saint Gilles, Dj Tagada en concert

Les musicales du Pays de Saint Gilles, Dj Tagada par Berclic
Les musicales du Pays de Saint Gilles, Landevieille, le 23/07/2018
Seconde soirée des Musicales du Pays de Saint Gilles pour moi, après un magnifique concert des Yeux d'la tête à Brem sur mer. Ce soir, c'est une grande artiste que je... La suite