Accueil Chronique de concert Enablers, Kill The Thrill
Vendredi 10 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Enablers, Kill The Thrill

Enablers, Kill The Thrill en concert

Espace Montévidéo - Marseille 7 mai 2010

Critique écrite le par

Espace Montevideo by Pirlouiiiit 07052010

A Marseille il y a des avenues qui montent, qui descendent et surtout qui n'en finissent pas. C'est également le cas à San Francisco. Les Enablers sont un peu comme chez eux au Montevideo, lieu qui avec son acoustique limpide et son atmosphère singulière, est la scène idéale pour accueillir le propos des californiens. Leur dernier disque, Tundra (2008), est une franche réussite qui amène encore un peu plus loin leur style unique à la croisée du post rock feutré, de la noise cinglante et des spoken works.

Espace Montevideo by Pirlouiiiit 07052010

Cela fait un bout de temps que cette date est notée en gras et soulignée 3 fois sur mon calendrier. Enablers en concert c'est la grande classe. C'est de l'implication du premier au dernier mot déclamé par un poète agité et tourmenté. C'est un duo de guitares qui aguiche pour mieux saper. C'est un batteur d'une précision de chaque instant, qui sait caresser ses fûts comme tout faire voler en éclat.

Kill the Thrill by Pirlouiiiit 07052010

C'est 2 jours à peine avant le jour J que Kill The Thrill s'ajoute à l'affiche. Une sacrée bonne nouvelle, qui confirme l'irrésistible envie du trio noise indus marseillais de relancer les machines. Leur terrible show nantais au Metalorgie Fest aurait-il contribué à les remettre sur les rails ? Quoi qu'il en soit, ce fut un vrai gros plaisir de les voir enchaîner les inusables morceaux de bravoures que sont les compositions de Tellurique sur la scène du Montévidéo. Même après les avoir vu une bonne poignée de fois, la contenance et la richesse de leur musique massive et contemplative, procure à chacun de leur concert un ressenti variable.

Kill the Thrill by Pirlouiiiit 07052010

Devant un public croissant et attentif, Kill The Thrill distille avec une force et une passion intactes, leurs déferlantes à la fois pesantes et aériennes. C'est bien là le coeur du propos de Kill The Thrill, parvenir à creuser très profond avec entre autre cette basse littéralement carnassière, tout en gardant la tête haute, au dessus des nuages. Le chant de Nicolas Dick (dont le projet ambient solo mérite toute votre attention) est un modèle de souffle éthéré et sombre, qui par son grain, rajoute (et encore davantage en live) une composante quasi organique à leur propos.

Kill the Thrill by Pirlouiiiit 07052010

Kill The Thrill achève sa prestation par Permanent Imbalance et Mistalen Solutions, sans aucun doute mes morceaux préférés du groupe, sur lesquels Nicolas met de côté sa guitare pour pleinement consacrer son énergie à un chant ténébreux et pénétrant. A propos de chant, aura t-on un jour l'occasion d'avoir Soave sur la playlist, excellent morceau de Tellurique sur lequel c'est Marylin qui pose sa voix, hargneuse et perturbante ?

the Enablers by Pirlouiiiit 07052010

Le temps de boire quelques bières en terrasse, puis de faire lever, pas à coups de pied au cul mais presque, ceux qui avaient prévu de passer le set d'Enablers les fesses sur un coussin aux premiers rangs (la bonne blague), il est temps de se jeter corps et âme dans l'univers du quatuor de San Francisco.

the Enablers by Pirlouiiiit 07052010

Kerouac. Burroughs. La beat generation. Les textes dérangés et dérangeants de Pete Simonelli, qu'ils soient pour Enablers ou bien à destination de lectures one-shot y sont indubitablement reliés. Avec son habituelle chemise rouge et son regard perspicace, l'écrivain exulte dès les premières mesures, électriques et ultra-puissantes, qui font immédiatement prendre conscience du niveau technique des gaziers. Comme directement branché par un jack aux riffs tortueux et aux mélodies nébuleuses de Kevin Thompson et Joe Goldring, Pete se tord en deux, se contorsionne, s'accroupit violemment pour bondir au plafond, joue du micro comme d'un fleuret, et n'hésite pas un seul instant à se faufiler dans le public, jusqu'à étreindre la première personne qui a le malheur de croiser son regard. Un mot pour un geste.

the Enablers by Pirlouiiiit 07052010

Pete Simonelli vit ce qu'il déclame, crachant du venin dans les moments les plus intenses, qui sur scène prennent une ampleur démentielle à l'énergie punk. Le ton suave, la voix grave, il parvient également à communiquer un apaisement presque rassurant, mais avec en filigrane un aspect désabusé toujours perceptible, comme sur le sublime Ouput Negative Space. Un morceau aux mélodies limpides et éclairées qui raccorde directement Enablers au spleen originel de Slint et à la finesse de June Of 44 (chez qui Doug Scharin a d'ailleurs officié).

the Enablers by Pirlouiiiit 07052010

Il y a très peu de temps mort chez Enablers, tout s'enchaîne très vite et rien ne vient à se répéter. Ça ne tâtonne pas un seul instant et les morceaux vont droit au but pour brutalement se taire dans un fracas tonitruant ou une phrase acérée, une fois que tout a été dit. Le long rappel terminera de détremper les chemises des californiens et achèvera de nous convaincre que non, décidément, aucun groupe ne capture l'attention comme Enablers. Que ce soit sur disque, confortablement installé, ou sur scène, on a chaque fois la sensation d'avoir assisté à quelque chose d'unique et donc, d'inoubliable.

Chronique en partenariat avec Metalorgie

the Enablers by Pirlouiiiit 07052010

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus video :


et une petite de Kill the Thrill ici

> Réponse le 09 mai 2010, par Pirlouiiiit

Pour répondre à cette chronique de quelqu'un de conquis ... celle de quelqu'un non conquis ... J'avais pas mal entendu parlé des Enablers mais je n'avais jamais rien entendu d'eux, si ce n'est la voix du chanteur sur un des morceaux de Strings of Consciousness. Comme Senti je n'ai appris qu'au dernier moment la présence de Kill the Thrill ce qui ne me déplaisait pas, même si ce soir un seul groupe m'aurait suffit. Bien aimé le set de ce soir ... Trois musiciens toujours aussi habités ... impressionnants, donnant l'impression de souffrir ... notamment Marylin qui me donne toujours l'impression d'être sur le point de vomir ... Je suis de moins en moins gêné par la côté "figé" des morceaux (à cause des parties enregistrées). Les morceaux au Nicolas délaisse sa guitare son encore plus...  La suite | Réagir


Enablers : les dernières chroniques concerts

Joe Goldring & Nicolas Dick en concert

Joe Goldring & Nicolas Dick par Pirlouiiiit
DATA, Marseille, le 22/12/2016
Décidemment ça va finir par devenir une tradition le concert de Noel à Data. L'année dernière j'étais carrément venu le 25 décembre, cette fois ce ce sera l'avant veille. A la... La suite

Kill the Thrill : les dernières chroniques concerts

Kill the Thrill + x25x (concert de soutien à la Machine) en concert

Kill the Thrill + x25x (concert de soutien à la Machine) par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 04/05/2013
Ce soir pas d'autre choix que d'aller à la Machine à Coudre ... d'une part parce que c'est une soirée de soutien au lieu, d'autre part parce que l'affiche est tout à fait à mon... La suite

UT + Kill The Thrill (Festival Chhhhhut) en concert

UT + Kill The Thrill (Festival Chhhhhut) par Mystic Punk Pinguin
La Machine à Coudre - Marseille, le 21/10/2011
Nouvelle soirée du festival noisy Chhhhhut, cette fois dans la House of Underground de Marseille, la MàC. Lieu on ne peut plus légitime pour ce soir, car c'est bien d'underground... La suite

Mein Sohn William + Aluk Todolo + Kill The Thrill en concert

Mein Sohn William + Aluk Todolo + Kill The Thrill par Missjwl333
L'Embobineuse - Marseille, le 15/05/2010
Pour terminer nice ce week-end attaqué le mercredi soir chez Enthropy, on nous promet une soirée Black-Indus-Noise à l'Embobineuse. Soirée tempête de décibels? on va voir. Ce... La suite

Poutre + Kill the Thrill en concert

Poutre + Kill the Thrill par Mystic Punk Pinguin
Machine à Coudre - Marseille, le 21/05/2009
En attendant dans le sas, un nouveau venu me demande qui est en train de jouer. Me la pétant connaisseur, je réponds Lee Zeirjick, mon interlocuteur me regarde avec des yeux ronds... La suite

Espace Montévidéo - Marseille : les dernières chroniques concerts

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) par Pirlouiiiit
Espace Montevideo, Marseille, le 12/03/2017
Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas... La suite

Laydown en concert

Laydown par Phil2guy
Montevideo - Marseille, le 19/10/2016
Dans le cadre des mercredis de Montevideo, le GRIM a fait venir ce soir Laydown, trio mené par l'hyper actif (et décidément très doué) Pedro Lopez, guitariste chanteur que l'on a... La suite

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus par Phil2guy
Marseille- Le Grim, le 01/06/2015
L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée... La suite

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations en concert

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations par Phil2guy
GRIM-Marseille, le 19/04/2015
Question : comment un tuer un dimanche après-midi pluvieux ? En allant assister aux Siestes Acoustiques au GRIM dans le cadre du Festival Gravitations organisé par le chanteur... La suite