Accueil Chronique de concert Flow
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Flow

Flow en concert

Espace Jemmapes - La scène du canal - Paris 8 février 2011

Critique écrite le par

L'Espace Jemmapes où se trouve la Scène du Canal accueille pour la seconde fois en une semaine le groupe Flow. Une petit mot tout d'abord sur ce lieu ouvert à toutes les disciplines artistiques qui accueille amateurs, professionnels du monde du spectacle pour des résidences, du développement, des stages pour apprendre certaines disciplines avec une mise en commun des échanges entre autres. Je conseille à tous les amateurs de musique, de danse, de théâtre, de photographie, d'art contemporain à venir faire un tour du côté du canal Saint-Martin dans le 10ème arrondissement, derrière la Place de la République car cet endroit est magique.



Nous sommes mardi, Florence la chanteuse et ses garçons jouent trois fois en ce mois de février, le 1er ce soir et le 15 pour finir. C'est l'occasion pour le groupe de présenter dans un cadre intimiste le nouvel album "Larmes Blanches" qui vient de sortir et qui est chroniqué dans nos pages. Plutôt ravi et curieux de la découvrir sur scène tant son album m'a touché, perturbé et séduit, je rentre dans la salle peu après 20h30 et le concert vient à peine de débuter. J'ai l'impression de rentrer dans une salle de cinéma tant le cadre y ressemble avec tous ces sièges. On doit bien pouvoir y mettre 250/300 personnes à mon avis et la salle est plutôt bien remplie.

Une fois assis, on rentre de suite dans le vif du sujet avec ce 1er morceau qui se termine. Florence est entourée d'un guitariste, d'un contrebassiste et d'un petit jeune sacrément doué qui jouera soit du piano, soit de la batterie suivant les morceaux.
En entendant sa voix, je plonge très vite et me voilà séduit d'entrée. Le set démarrant en douceur, je peux respirer pleinement ces chansons à textes, m'enivrer et prendre pleinement mesure de cette profondeur, de cette noirceur qui s'en dégagent.



Dans ces moments-là, la guitare est en retrait et c'est plutôt la voix et le piano qui sont mis en avant. Florence enchaîne les titres sans vraiment de temps mort mais profite toujours de ces petits espaces sans musique pour distiller quelques anecdotes de vie avec humour et ironie. Elle parle de sa grand-mère, de sa fille, c'est drôle parfois et à d'autres moments, ça fait presque froid dans le dos avec sa vision juste et sans concession du quotidien, de l'humain, bref de la réalité d'aujourd'hui. Son univers est un parfait reflet de la vie alors heureusement qu'elle y met de l'humour, ça permet d'être interpellé, touché sans connaître cette forme de malaise que j'ai pu ressentir à une époque en écoutant notre regretté Manu Solo.

Florence tient parfaitement la scène et je la sens heureuse à chanter devant cet auditoire totalement absorbé et chaleureux.
On passe donc d'une ambiance de chansons à textes à du rock plutôt enlevé quand le jeune pianiste passe à la batterie.
Certains auront peut-être plus apprécié les moments calmes à ceux plus pêchus ou l'inverse mais votre serviteur, lui, a tout aimé. A mon avis, ces deux ambiances proposées pendant le set permettent d'enlever toute forme de monotonie.



J'ai donc aimé la prestation live autant que le disque "Larmes Blanches". Cette citoyenne du monde respire sa musique, elle l'habite et sur scène, la fait parfaitement vivre. Florence avec sa grande sensibilité et son côté écorché raconte les petites et les grandes misères avec grand talent. Je me répète, elle est du niveau des grands artistes de chansons à textes d'antan et en plus elle est rock. Je ne vais donc pas m'en plaindre, moi qui aime les décibels, le lâché de watts.

Le rappel fut un peu plus anecdotique avec le titre caché de son nouvel album qui ressemble plus à un délire de gosse qu'autre chose bourré de gros mots enfantins histoire de rappeler que l'humour est important dans le quotidien et permet surtout après 1h20 de musique de finir sur une note plus légère, c'est plutôt une bonne idée.
Flow, c'est une personnalité et des textes forts, ce soir, je n'ai pas été déçu.



En tournée toute l'année pour défendre son petit bijou et notamment quelques dates en 1ère partie de Yannick Noah en mars 2011

11/03 - TOURS : Parc des Expos Tours
12/03 - LA ROCHELLE : Parc des Expos La rochelle
19/03 - LE HAVRE Docks Oceane Le Havre
26/03 - AUXERRE- Expo

Remerciements : Pierre-Henri Janiec de Wagram label
Marion Guérard pour ses jolies photos
A découvrir :
https://picasaweb.google.fr/MaRioNjongle

https://www.wagram.fr
https://www.myspace.com/lesflow
https://www.jemmapes.com/index.php

> Réponse le 18 février 2011

> J'avais une autre compréhension : j'avais entendu une colère si forte si grande si blessante que seuls les gros mots pouvaient l'exprimer cette colère dans les moments ou elle ne peut plus être contenue.  Réagir


Flow : les dernières chroniques concerts

Tryo + Flow en concert

Tryo + Flow par Faith
Docks des Suds - Marseille, le 17/12/2008
Tryo dans un Dock des Suds plein à craquer, personne y aurait pensé y'a 10 ans. Pas moi en tout cas. En premiere partie Flow. je découvre complètement. Une voix cassée et... La suite

FLOW par bonnefond sylvie
ALBI PAUSE GUITARE, le 09/07/2009
Une jeune femme qui écrit avec son cœur et qui chante avec ses tripes. Un pur moment de poésie. Une voix rauque, des thèmes variés et une mention spéciale à la chanson LOUISE qui parle des personnes âgées avec pudeur et beaucoup de justesse. Les musiciens sont excellents. Merci, bravo et beaucoup d'autres chansons de ce style. La suite