Accueil Chronique de concert Four Tet + Sunburned Hand of The Man + Six Organs of Admittance
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Four Tet + Sunburned Hand of The Man + Six Organs of Admittance

Bowery Ballroom - New York 18 avril 2004

Critique écrite le par

Prenant mon courage a deux mains je décide d'accompagner Mat and co au concert de Four Tet a propos duquel ce dernier ne tarit pas d'éloges. Trois groupes ce dimanche soir et Four Tet qui joue en dernier et attaque donc a minuit,



On arrive les premier pour découvrir sur scène un gars tout seul a la guitare ... il s'agit de Ben Chasny alias Six Organes of Admittance ... plutôt sympathique en ouverture ... il joue devant un public légèrement clairsemé. En effet, le premier bar du bowery se trouvant en sous sol par la ou l'on entre, pas mal de gens restent coincés un bon moment avant de monter.



Ca me plait bien, assez pop folk ... Il sera sur la fin de son court set par une percussionniste qui l'accompagnera a la derbouka. Bon contact avec le public ...



Vint ensuite le tour de Sunburned and of the man .... Décidemment ce soir ce sera a qui aura le nom le plus long et le plus original. Sur la scène qu'ils ont un peu redécorée (masque de squelette sur pied de micro, masques en tissu genre africain, ...) ils sont assez nombreux 9 + 1 puisque ils ont été rejoints par Ben Chasny.



Ils me feront par leur cote hippy penser a Cerberus Shoal (en infiniment plus rock). Deux d'entre eux sont assis par terre, l'un occupé avec de multiples percussions, l'autre avec une multitude d'objets métalliques (clochettes, cymbales, chaînes, ...) qu'il frottera ou cognera sur un micro.



Les autres sont à la batterie, à la basse, au micro, au clavier, aux guitares, aux machines, au saxo ... Les deux guitaristes a droite de la scène sont assez discret, par contre la chanteuse qui donne a elle seul un gros cote baba cool au groupe entier (cheveux longs, lunettes fumées, pantalon pattes d'éléphant ...) l'est moins : elle chante, gémit, hurle, erre sur la scène ...



Ben Chasny est lui aussi assez déchaîné : quand il ne s'excite pas sur sa guitare dans un coin, il traverse la scène a 4 pattes, se redresse de temps en temps brusquement pour taper sur l'une des cymbales de la batterie avant de se remettre a ramper entre les instruments éparpillés ... il finira même en se faisant des passes croisées avec le "chanteur" du groupe (Jonathan) de tambour et guitare sèche a travers au dessus de la tête des autres membres du groupes ...



Revenons 5 minutes au chanteur en question. Apres une présentation du groupe rapide (ou il nous a explique qu'on avait le droit de danser) il ira se mettre a la batterie pour le début du concert avant d'être remplacé par le trompettiste qui était lui arrivé avec du foin dépassant de ses manches (un peu épouvantail) ... cela lui permettra de venir chanter la tête sous une couverture la plupart du temps, voire dans une guitare défoncée ...



Bref un joyeux bordel visuel comme auditif en fait ... pas sans charme a condition de ne pas avoir les oreilles trop sensibles. Le public venu surtout pour voir l'electro de Four Tet a du être un peu surpris mais a eu l'air d'apprécier la performance ...



Le temps de virer tout de la scène et d'installer la table, les deux ordis et les machines de Kieran Hebden alias Four Tet le public rassuré s'est rapproché de la scène.



Moi je dois avouer que de voir qu'il n'y avait pas de musiciens ou d'instruments, m'a un peu inquiété ... en effet je ne suis pas un gros fan de laptop music ....



En effet je ferai le reproche habituel a ce genre de concert : statique (sur scène et un peu dans le public aussi), pas très communicatif (pas de micro de toute façon) et du coup peut être un peu lassant pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas la musique sur disque.



Les 2-3 morceaux que j'avais rapidement écoutés sur le site de son label m'avaient paru un peu plus nerveux, plein de sonorités orientales plutôt dansante. Là ça m'a paru beaucoup moins dansant ... il faut dire que c'était assez minimaliste comme mise en scène. Lui seul au milieu dans le noir, sobrement éclairé, le regard (noir) sur ses machines, pas de projections derrière ...



Le public assez statique se mettait tout d'un coup a bouger lorsque Kieran envoyait des beats dance ... et se réclamer aussitôt après. La fin de son set a été peut être un peu plus dansante mais je dois avouer que je n'avais plus la patate. Apres une heure de mix sans discontinuer, il a arrêté ses machines, s'est reculé, a fait un signe de la main, un sourire et il est parti. Les lumières se sont rallumées aussi sec ...



Mat qui connaissait bien le disque a été ravi des interprétations qu'il avait fait de ces titres sur scène. Finalement plus je réfléchis plus je me dis que l'affiche de ce soir (qui m'avait surpris au début) avait du sens ... car Four Tet et Sunburned and of the man surtout, ont la même démarche sur scène ... un espèce de collage de sons divers et variés, déconcertant au premier abord ... sauf que dans un cas c'est un bonhomme seul avec de multiples touches et dans l'autres de nombreux musiciens en osmose ... en tout ça cela confirme que je préfère le live aux machines ...

En sortant on a croisé Kieran qui discutait avec le public simplement et gentiment.

Site du Bowery Ballroom : https://www.boweryballroom.com/
Site de Six Organs of Admittance : https://www.sixorgansofadmittance.com/
Site de Sunburned hand of the man : https://www.sunburnedhandoftheman.com/
Site de Four Tet : https://www.fourtet.net/