Accueil Chronique de concert La Géante Urbaine + LoOp
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Géante Urbaine + LoOp

Le Biblan - Lille 30 octobre 2003

Critique écrite le 02 novembre 2003 par Pirlouiiiit



Il y a des signes qui ne trompent pas ... alors que j'arrivais à la bourre à la gare St Charles pour me rendre a Lille en TGV, il se trouve que je tombe sur Laurent, Nico (si j'en juge par la longueur de ses cheveux ça fait un baille que je ne les ai pas vu) et Didier de LoOp avec tout leur bazar s'apprêtant à monter dans le même train. Du coup après s'être retrouvé dans le train ... le rendez vous était pris pour le soir même ...



J'arrive au Biplan ... sous une légère pluie ... la bas un peu après 22h, descend dans la cave de celui-ci ... la scène se trouve tout de suite a gauche de la porte d'entrée ... le bar au fond, le plafond très bas .... Et tout est bien sur en brique ... du sol au plafond. Il n'y a pas grand grand monde, mais l'ambiance est bonne ... la plupart des gens sont attablés.



Laurent "monte" alors sur scène pour présenter la soirée et s'efface pour laisser le batteur de la Géante Urbaine seul sur scène (dans sa tenue de footballeur) attaque accompagne de quelques samples et images. Celui-ci est rapidement par une bassiste chanteuse qui arrive dans le noir et que les éclairages rouges laisseront deviner pendant tout le concert.



Très peu de lumière en effet et l'on se concentre du coup sur des vidéos de leur réalisation ... sorte de petites courts métrages qui one plus ou moins de sens mais qui sont absolument indispensables et collent en général bien au morceau. Au début j'aurais du mal a me faire au son un peu fort et très sourd de la basse ... et puis petit a petit ... au niveau de 4eme ou 5eme morceau je finirais par rentrer dedans.



Pas beaucoup de chant, mais quand il y en a c'est elle qui l'assure ... si je me souviens bien il est un peu plaintif ou limite parler par moments. En français ... ça donne un style intéressant avec la musique derrière tantôt syncopée tantôt tribale. A la fin un générique (a la Ez3kiel)



Apres avoir vu la performance de ce duo Nancéen on comprend tout a fait qu'ils se soient trouvés avec LoOp et aient organisé ce loOp ELECTRO TOUR La Géante Urbaine qui a donné aussi lieu a la sortie d'un 10 titres (5 de chaque) fort sympathique.



Puis vint le tour de LoOp ... après avoir installé leurs instruments : platines, basse, batterie, ils sont repartis et quelle ne fut pas ma surprise de les voir re-débarquer, telle la scuderia, dans des combinaisons rouges flambantes neuves avec un petit loOp brodé au dessus de la poche, et même des casquettes ...



Les ayant déjà vu un certain nombre de fois (la dernière remontant quand même a debut 2002 au Café Julien en compagnie des Spaceheads) je savais a quoi m'attendre, mais je dois avouer que j'ai été une nouvelle fois agréablement surpris par les progrès du groupe malgré l'heure tardive et l'appel de mon lit qui commençait a prendre le dessus.



Les nouveaux morceaux ne sont pas mauvais du tout ... même si j'ai bien évidemment été sensible a la présence des morceaux que je commence a bien connaître comme Primavera ou l'excellent Yoyo. Leurs morceaux ont toujours la pêche ... et sur certains si ce n'était a cause de ma timidité et de ma fatigue je me serais volontiers mis a danser ...



d'autant qu'ils ont bien essayer de réveiller un peu le public et de le faire bouger (ce qui a fini par se produire) a coup de d'invitation a se rapprocher ... une nouvelle fois cela dit j'ai été surpris par le contraste entre une musique carrée et leur cote un peu deconne sur scène ... comme la façon dont Nico se met souvent a sauter dans tous les sens ...



... ça surprend toujours un peu au début tellement on est habitué a voir les DJs plutôt couchés sur leur platine et sérieux ... ça doit être le cote méditerranéen ... Laurent est toujours aussi droit derrière sa batterie ... mais il faut dire que la cadence avec laquelle il martèle ses fûts ne lui laisse pas beaucoup de répit. Quand a Didier sa façon de danser avec sa basse colle parfaitement a la musique ... son profil se découpe sur les images et contribue autant que les sons qui sortent de sa basse a faire bouger les gens ...



Je suis parti je pense au milieu du dernier morceau ... assez content d'avoir fait connaissance avec ce lieu fort sympathique en écoutant ces deux groupes a surveiller de prêt ...

Site du Biplan : https://www.chez.com/biplan/
Site de la Géante Urbaine : ... je crois qu'il n'y en a pas mais vous trouverez des infos sur eux sur celui de LoOp ci dessous
Site de LoOp : https://www.loopsound.org

La Géante Urbaine : les dernières chroniques concerts

La Géante Urbaine par meyeux
Azimut Nancy, le 27/10/2006
Pour ceux qui aiment les copier/coller des grandes stars du rock... La suite

LoOp : les dernières chroniques concerts

LoOP en concert

LoOP par Pirlouiiiit
Intermediaire - Marsille, le 07/05/2006
LoOp (voir interview) fait partie de ces groupes que je suis maintenant depuis quelques annees (6 ans pour etre precis). La derniere fois c'etait en novembre dernier a l'occasion... La suite

LoOp (interview pour la sortie de <i>Superflux</i>) en concert

LoOp (interview pour la sortie de Superflux) par Pirlouiiiit
Marseille, le 20/11/2005
Mon coup de cœur pour LoOp remonte maintenant a 5 ans ... je crois même qu'il s'agissait de l'un des tous premiers concerts, sinon en tout cas l'une des toute première... La suite

LoOp en concert

LoOp par Pirlouiiiit
Forum Fnac - Marseille, le 05/11/2005
Sachant que j'allais rater le concert exceptionnel de sortie du nouvel album (Superflux) de LoOp (qui regroupera sur la scène du Balthazar tous les musiciens présents sur le... La suite

LoOp + General Electrics par Sophie
Poste a Galene - Marseille, le 04/11/2004
Retour a Marseille des General Electrics apres leur passage en premiere partie de Buck 65 au Moulin ... Sur scène, le clavier au son 70's du "Général" (Mister Salters), le sampler, la guitare, la basse ... et les 4 mecs qui vont avec. Le son est électrique mais particulier. On reconnaît les morceaux de leur album sauf que là, c'est... La suite

Le Biblan - Lille : les dernières chroniques concerts

Shaheena par caroline
Le Biplan - Lille, le 8 décembre 2004
Soirée incroyable au Biplan ! Les mélodies de Shaheena sont vraiment originales, servies par une "vraie" voix qui vous touche et une guitare acoustique langoureuse. Les chansons sont géniales, notamment "Shoobeedoop song" et leur spectacle un vrai moment de plaisir. A voir ! La suite

Les blaireaux par Marie
Le Biplan, Lille, le 07/09/2003
Les Blaireaux nous ont offert une après-midi terrible... En effet, ils avaient organisé des animations toute l'après midi sur les chansons de leur nouvel album : le sens du poil ! Nous avons donc pu nous entraîner à devenir un bon public de Blaireaux en chantant, en dansant et même en participant à un concours de frites (pom pom pom), à un concours... La suite

treize à table par stephane sarpaux
le Biplan à lille, le 20/09/2003
treize à table un bon groupe à ne pas manquer... La suite

les Blaireaux par moi
le Biplan, Lille, le 20/10/2002
Vous prenez des castagnettes, deux guitaristes, un bassiste (qui saute partout), un batteur, vous leur ajoutez un piano, et un public... et les tribulations blairotiques peuvent commencer. Ces quatre lillois nous dressent un portrait au vitriol de la haûûte, vous emmènent à Madrid, vous mettent dans la peau d'un amoureux contemplant sa dulcinée... La suite