Accueil Chronique de concert Gwen Mccrae
Samedi 5 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gwen Mccrae

Le JAM, Montpellier 01 avril 2006

Critique écrite le par


Tout ce que vous entendrez de la "legendary queen of rare groove" est vrai ! J'ai assisté au plus grand concert de ma courte existence.

Le J.A.M bien sûr complet, la queue des chanceux est bien longue mais parvient à son but. Tous surexcités, il ne manque plus que l'ovation grandissante qui fasse venir notre diva... Annoncée par un rasta aux dreads longilignes Miss Mccrae s'avance langoureusement sur scène avec un sourire franc... Immédiatement, elle communique avec le public surchauffé. Serre des mains, se rapproche des spectateurs du premier rang, ondule des hanches et commence son show. Ses musiciens sont attentifs à elle, mais n'en n'oublient pas leur jeu. Le bassiste regarde fréquemment le batteur et le keybordiste. Sensualité, sexualité, bestialité, ses mots d'amour sonnent comme des coups de boutoir. Je rêve largement, les couples présents ne peuvent que s'enlacer. Bien que sa voix soit sous-mixée Gwen Mccrae hurle, son son déchire la salle, tous estomaqués nous chantons en chœur ses succès. Cradle of love, rocking chair ou encore 90% of me is you! On ne peut manquer de remarquer que c'est une femme superbe. En tant que jeune fille je peux dire que cette personnalité m'offre là des cours de séduction et de sensualisme. Loin d'être vulgaire, elle sait au contraire mitiger la chose mais aussi l'enflammer. Le dialogue qu'elle établi avec la masse de fans est impressionnant de perfectibilité. Elle pose des question et attend les réponses : "Aimez-vous faire l'amour ?"

Eprouvée par la chaleur elle ôte sa chemise laissant entrevoir un haut plus que moulant. Radical ! Les hurlements s'accentuent, tout sourire elle fait monter sur scène un garçon choisi par hasard et l'embrasse. Oui, vous lisez bien ! Ils dansent ensemble étroitement enlacés, entourés de ferventes clameurs... J'entend derrière moi : "le veinard" ! Le rire s'éprend de ma gorge, je m'écroule, tellement le jeu scénique est brillant...Et tout cela sans s'arrêter une seule fois de chanter. C'est autour du bassiste de roucouler contre l'épaule de la belle.

"I'm your woman" dit la chanson, la majorité des hommes reprennent le refrain, et par ce biais touchent les petits cœurs de ces demoiselles (moi compris). En guise de pause nous bénéficions de solos quasi parfaits, donc loin d'être improvisé. Le batteur est discret et pourtant le rythme des drums s'imprime dans mon bassin...Le guitariste à gauche est droit et regarde franchement la régie, il semble il y avoir un petit soucis de sonorisation. Bien que cela soit dommage je trouve le groupe très professionnel, soucieux d'offrir le meilleur, miss Mccrae offre quelques larmes (de crocodile) pour nous faire comprendre qu'elle apprécie notre énergie. C'est à la fois pathétique et touchant, on ne sais plus que penser... cela rentre t'il dans son scénario scénique ? Peut importe, tout le monde est ému... mais le temps qui s'écoule nous ramène à la réalité... Elle s'en va, revient, chante salue et signe autographe sur autographe, le tout sous contrôle !

Excellente soirée, merveilleuses vibes, sur le chemin de l'orgasme !

 Critique écrite le 15 avril 2006 par Oriana


Le JAM, Montpellier : les dernières chroniques concerts

Brass Construction en concert

Brass Construction par Vilay
Jam - Montpellier, le 24/04/2011
Cosmic Groove a choisi de démarrer la soirée en invitant un Dj pour faire patienter le public montpelliérain, enchanté par la venue de Brass Construction qui ne leur avait pas... La suite

Mulatu Astatké en concert

Mulatu Astatké par Vilay
Jam - Montpellier, le 12/03/2011
Mulatu Astatké fait partie de ces légendes vivantes de la musique peu connues du grand public. On est souvent obligés de faire référence à sa participation sur la B.O de Broken... La suite

Lee Fields et Charles Bradley en concert

Lee Fields et Charles Bradley par Vilay
Jam - Montpellier, le 25/02/2011
Vendredi 25 février, il fallait débarquer en tout début de soirée ou arriver à se faufiler parmi la foule si on souhaitait apprécier le show scénique et les performances vocales de... La suite

Osaka Monaurail en concert

Osaka Monaurail par Vilay
Jam, Montpellier, le 04/12/2010
Quand le pays du soleil levant décide d'envoyer au Jam, ses ambassadeurs du funk élevés aux JB's, ça procure la sensation d'avoir avalé un Kiss Cool. Le premier effet, c'est le... La suite