Accueil Chronique de concert Henri Salvador
Lundi 10 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Henri Salvador

Zénith d'Auvergne, Cournon (63) 28 février 2004

Critique écrite le par



"Choisir entre Nicolas Sarkhozy et Jacques Chirac ? Impossible, ce sont tous les deux mes amis !" déclarait récemment Henri Salvador sur un plateau télé, un dimanche après-midi... Ce genre de déclaration n'est vraiment pas de nature à encourager le fan de punk rock dangereusement "gauchiste" à venir assister à un concert d'un crooner de 86 ans, c'est sûr ! Rien d'étonnant donc à ce que les heureux possesseurs des disques du MC5 et des BellRays se soient fait "excuser" à l'occasion du passage du vétéran de la chanson française au Zénith d'Auvergne... L'assistance - qui a déboursé une somme conséquente - est d'ailleurs composée presque exclusivement de fans de la première heure affichant un certain nombre d'années au compteur, c'est le moins qu'on puisse dire !



L'atmosphère est à la communion - dans le calme et l'ordre - quand le toujours vert Monsieur Henri démarre son spectacle avec une série de morceaux récents... et réjouissants malgré leur douce mélancolie. Comme par miracle, les considérations d'ordre politique et l'ambiance limite "soirée de gala à la maison de retraite" passent immédiatement au second plan : accompagné par un groupe irréprochable, la vedette de la soirée chante admirablement ses meilleurs morceaux, se lance dans de petits sketches très drôles (ce qui n'était pas gagné !) et boit moult gorgées de vin rouge... En crooner féru de jazz, de bossa nova, et de chanson française bien écrite, Henri Salvador surfe sur la vague musicale déclenchée par des cordes, des cuivres, et un orgue électrique parfaitement arrangés.



Avec un fond de scène constellé d'étoiles associé à des lumières intimistes, le spectateur se croirait presque dans un petit théâtre permettant une proximité bienvenue entre l'artiste et son public. Monsieur Salvador s'y laissera d'ailleurs prendre en mentionnant de nombreuses fois le "Théâtre de Clermont"... Car l'auteur d'un come back artistiquement et commercialement fracassant avec Chambre avec vue et Ma chère et tendre, se lance souvent dans des discours pour présenter les chansons qui lui tiennent particulièrement à cœur. Malgré l'émotion - souvent présente -, tout ceci est ponctué des énormes rires caractéristiques du bonhomme. Boris Vian et Bernard Dimey, entre autres, ont droit à des citations pour avoir écrit des tubes intemporels, mais Keren Ann et Benjamin Biolay, les auteurs et compositeurs de Jardin d'hiver et Ailleurs (pourtant deux moments forts du spectacle) n'ont pas droit à cet honneur... Oubli malencontreux ? Brouille passagère ? On n'en saura rien... Cela semble d'ailleurs être le cadet des soucis du public, simplement reconnaissant d'être convié à un véritable Voyage dans le bonheur pendant 1 heure 45. Les morceaux magistraux se succèdent, tour à tour sautillants, émouvants ou drôles : l'excellent arrangement brésilien du Vous de hum... Guy Béart, les bouleversants Syracuse et Avec le temps (Léo Ferré), le délicieusement enfantin Le loup, la biche et le chevalier (une chanson douce)...
Le charme suranné et non dénué de swing de l'artiste Henri Salvador a donc fait son effet. On sort heureux du Zénith d'Auvergne initié par Valery Giscard d'Estaing, en sachant qu'on votera pour... Monsieur Salvador pour le titre de "révélation scénique 2004".

(Photo Benjamin Hort)

Henri Salvador : les dernières chroniques concerts

henri salvador par florent
dome de marseille, le 12/03/2004
c'était GEnial!!!!!!!!!!!!!!!!un salvador en forme pour son age et l'on passe du rire aux marmes !!!Du son exceptionnel et un salvador entrainant pas comme des aznavour ou greco!!!On s'éclate et on espere le revoir et je donne la salve d'or a henri !!on t'aime!! La suite

Henri Salvador par Denys
Dôme, Marseille, le 12/03/2004
Spectacle classique du genre, mais impressionnaant quand on connaît l'age de l'artiste (86 ans !). A mi chemin entre des chansons de types balades/jazz et le "one man show". La bonne humeur et et le rire mythique d'Henri Salvador en font un moment riche et inoubliable de près de 2 heures. Seul "bémol" : le prix élevé des places. Mais bon, je ne... La suite

Zénith d'Auvergne, Cournon (63) : les dernières chroniques concerts

Joe Bonamassa en concert

Joe Bonamassa par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 08/05/2019
Joe Bonamassa a eu 42 ans le 8 mai 2019 et comme il avait rien à faire ce soir là, il s'est dit "tiens si je fêtais mes 42 ans à Clermont-Ferrand" ? Comme il est sympa, il nous... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 17/11/2018
C'était la fin des années 80, le début des années 90, le commencement d'une fin de millénaire. C'était le lycée aussi. C'était une époque où on roulait en Opel Ascona marron, le... La suite

Scorpions - Crazy World Tour 2018 en concert

Scorpions - Crazy World Tour 2018 par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand, le 24/03/2018
Il était une fois un petit garçon de neuf ans qui vivaient au fin fond de la pampa auvergnate. La contrée était sauvage puisque proche du Bourbonnais. C'était il y a 35 ans, la... La suite

AC/DçU en concert

AC/DçU par Jérôme Justine
Zénith d'Auvergne, Cournon, le 08/04/2017
La fortune sourit aux audacieux dit l'adage populaire, mais quand même quel pari fou, inconscient !! D'accord Ac/dçu avait déjà fait des stades (Chaptuzat 2016) avec des... La suite