Accueil Zénith d'Auvergne - Clermont - Cournon
Dimanche 7 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Zénith d'Auvergne - Clermont - Cournon

Plaine de la Sarliève
63800 Cournon d'Auvergne

Plus d'info :

Zénith d'Auvergne - Clermont : Dernières news

Julien Clerc en concert à Paris et en tournée en 2021 et 2022 [Le 01/03/2021] Dans le cadre de la parution le 12 février 2021 de son nouveau disque nommé "Terrien" (inclus le premier extrait intitulé "Mon Refuge", écrit par Clara Luciani), Julien Clerc sera en concert au Palais des Congrès de Paris pour trois dates exceptionnelles du 10 au 12 décembre...
En concert le 07/01/2022
Grand Corps Malade en concert partout en 2021 et 2022 [Le 01/03/2021] Suite à la sortie de l'album de duos intitulé "Mesdames" (inclus "Mais je t'aime", chanson originale de l'année aux Victoires de la Musique !), Grand Corps Malade avait déjà annoncé une tournée des théâtres et petites salles en 2021, il vient de révéler qu'il serait également en...
En concert le 12/02/2022
Vianney en concert à l'Accor Arena fin 2021 + dates en 2022 [Le 01/03/2021] A l'occasion de la sortie de son nouvel album intitulé "N'attendons pas" le 30 octobre 2020 (inclus les tubes "N'attendons pas", "Beau-papa" et "Merci pour ça"), Vianney, qui avait déjà annoncé des concerts à l'Olympia de Paris en mars 2021 et une tournée française en 2021,...
En concert le 21/10/2021

Zénith d'Auvergne - Clermont - Cournon : les prochains concerts

Me.

17

Mars

2021

Maxime Gasteuil en concert
Maxime Gasteuil (Reporté)
Maxime Gasteuil
20H00 De 35.00 à 41.00 €

Sa.

20

Mars

2021

Gad Elmaleh en concert
Gad Elmaleh (Reporté)
Gad Elmaleh
20H00 De 54.00 à 75.00 €

Je.

25

Mars

2021

Messmer en concert
Messmer (Reporté)
Messmer
20H00 De 45.00 à 64.50 €

Sa.

27

Mars

2021

Jeremy Ferrari en concert
Jeremy Ferrari (Reporté)
Jeremy Ferrari
20H30 De 37.00 à 41.00 €

Di.

28

Mars

2021

Ines Reg en concert
Ines Reg (Reporté)
Ines Reg
18H00 De 35.10 à 39.10 €

Ve.

09

Avril

2021

Sellig "episode 5"
20H30 32.00 €

Ve.

16

Avril

2021

Disney En Concert (Reporté)
20H00 De 35.00 à 59.00 €

Je.

06

Mai

2021

Patrick Bruel en concert
Patrick Bruel
Patrick Bruel
20H30 De 39.00 à 80.00 €

Di.

30

Mai

2021

Claudio Capo en concert
Claudio Capeo
Claudio Capéo
19H00 De 25.00 à 49.00 €

Je.

03

Juin

2021

Vegedream en concert
Vegedream
Vegedream
20H00 De 35.00 à 42.00 €

Di.

06

Juin

2021

Alain Souchon en concert
Alain Souchon
Alain Souchon
17H00 De 42.00 à 69.00 €

Sa.

19

Juin

2021

Chantal Goya en concert
Chantal Goya
Chantal Goya
15H00 De 29.00 à 59.00 €

Sa.

19

Juin

2021

Chantal Goya en concert
Chantal Goya
Chantal Goya
15H00 De 29.00 à 59.00 €

Zénith d'Auvergne - Clermont : les dernières chroniques concerts 80 avis

Joe Bonamassa

Critique écrite le 09 mai 2019, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Cournon 8 mai 2019

Joe Bonamassa en concert

Joe Bonamassa a eu 42 ans le 8 mai 2019 et comme il avait rien à faire ce soir là, il s'est dit "tiens si je fêtais mes 42 ans à Clermont-Ferrand" ? Comme il est sympa, il nous a invité, enfin, invité c'est vite dit.... Bref, j'étais hier au concert de Joe Bonamassa et je me suis un peu embêté. J'ai découvert Joe Bonamassa par hasard. A cause de mes insomnies. Ne dormant pas un soir, je me suis levé, j'ai allumé la boite à cons, zappé, et suis tombé sur une rediffusion de 3 Taratata. Au piano, une nana reprend du Tom Waits, un titre se nommant "Chocolate Jesus". Je prends une claque d'intensité 12 sur l'échelle de Richter. Beth Hart se nomme le séisme... Me penchant le lendemain sur la discographie de la dame, je vois qu'elle vient de sortir un album avec le susnommé Joe Bonamassa. J'achète l'album, et trouve cela plutôt pas mal. Je me penche un peu plus sur la discographie des deux, tombe fou dingue de Beth Hart et trouve Joe Bonamassa intéressant. Donc quand j'apprends que le mec vient dans ma campagne paumée, la décision de venir le voir est vite prise... enfin pas si vite que cela. Pour moi, le blues est une musique populaire, genre pour schématiser, un truc de Noirs pauvres pour des gens pauvres. Là ce soir, avec une moyenne de 80... Lire la suite

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep)

Critique écrite le 18 novembre 2018, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Cournon 17 Novembre 2018

Hubert-Félix Thiéfaine - 40 ans de chansons sur scène (+ Archi Deep) en concert

C'était la fin des années 80, le début des années 90, le commencement d'une fin de millénaire. C'était le lycée aussi. C'était une époque où on roulait en Opel Ascona marron, le genre de bagnole qui bouffait 12 litres de diesel. C'était une époque de fin d'insouciance. C'était une époque où l'on écoutait sur le premier lecteur cd de la bagnole des cd de Motörhead, de Rose Tatoo et puis de Thiéfaine. Bon, il faut bien l'avouer: on consommait et on fumait presque autant que la caisse du copain. Alors Hubert-Félix Thiéfaine ça allait de soit, c'était notre porte d'accès à la poésie, aux paradis artificiels, au surréalisme, et à des tas de trucs qu'on comprenait pas toujours mais qui nous parlaient. C'était notre moment de paix entre deux titres de rock 'n roll tapageur. Thiéfaine ce fut aussi un de mes premiers grands souvenirs de concert. La tournée de l'album Chroniques Bluesymentales en 1991, avec ce concert à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand, cette nuit blanche, cette dédicace dans les loges.... cette soirée comme un rêve. Et puis le temps passe, on grandit, on vieillit. Pour cela on doit brûler sur l'autel du temps qui passe certains de nos rêves, certaines de nos idoles. Thiéfaine n'a pas survécu à l'Université, remplacé qu'il... Lire la suite

Scorpions - Crazy World Tour 2018

Critique écrite le 25 mars 2018, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand 24 mars 2018

Scorpions - Crazy World Tour 2018 en concert

Il était une fois un petit garçon de neuf ans qui vivaient au fin fond de la pampa auvergnate. La contrée était sauvage puisque proche du Bourbonnais. C'était il y a 35 ans, la vie était difficile pour lui. Michel Drucker le samedi soir, la variétoche, l'accordéon... Et puis un jour, on offrit à ce petit garçon un disque : un double album live dont la pochette montrait un être humain chevelu dans une position inhumaine pour un dos normal. Cet album c'était le "Tokyo Tapes" de Scorpions. Il a changé ma vie ! Grâce à lui, j'ai découvert le rock, le hard rock, puis le métal, le punk, le garage... 35 ans après, ce petit garçon a grandi, vieilli, prix un peu de bide (ça va, c'est à cause de mon dos que je peux plus faire de sport... bon c'est aussi à cause de la bonne bouffe et de la bière, certes), et puis il a aussi un petit garçon de 9 ans, qui, pour l'instant aime le rock. Donc, il est évident pour lui de boucler la boucle. Direction Zénith de Clermont-Ferrand, on va voir les Scorpions en famille. Un petit passage pour prendre mon photographe préféré, lui dire que ça va bien se passer, le rassurer un peu, et nous voilà dans les bouchons... Parce que Clermont-Ferrand c'est une ville magique où l'idée même de transports... Lire la suite

AC/DçU

Critique écrite le 11 avril 2017, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Cournon 8 avril 2017

AC/DçU en concert

La fortune sourit aux audacieux dit l'adage populaire, mais quand même quel pari fou, inconscient !! D'accord Ac/dçu avait déjà fait des stades (Chaptuzat 2016) avec des premières parties prestigieuses (!!!), mais les gars, le Zénith, faut être sérieux, c'est pour les grands, non ? Des groupes de reprises des Australiens d'AC/DC, c'est un peu comme les reprises de Téléphone un jour de fête de la musique, y'en a à tous les coins de rue, mais des groupes comme Ac/dçu, c'est beaucoup plus rare, il y en a beaucoup moins. Je vous explique le concept, pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de naître dans notre belle contrée auvergno-bourbonnaise : 5 poilus, qui se déguisent en Angus (qui devient Anju), en Cliff (mal rasé), en Malcolm (pas encore dément), en Brian (avec la casquette), parfois en Axl (Bouhouhou !!!) et en Phil Rudd et qui jouent plutôt pas mal du AC/DC... Jusque-là rien que du très classique, un tribute band quoi, la différence c'est qu'ici tout est pris au second, voire troisième degré... C'est la Grosse Bertha déguisée en kangourou ces gars-là, le croisement improbable entre les Charlots et Lemmy. Alors voilà l'histoire : tout d'abord un pari fou, quasi inconscient pour un groupe plutôt habitué à tourner dans des... Lire la suite

Renaud + Gauvain Sers (Phénix Tour 2017)

Critique écrite le 11 mars 2017, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Cournon 9 mars 2017

Renaud + Gauvain Sers (Phénix Tour 2017) en concert

Pour son second passage à Cournon lors de sa longue, très longue, peut-être trop longue tournée, Renaud, alias le Phénix, s'offre un nouveau Zénith d'Auvergne. 7000 personnes se sont données rendez-vous ce soir pour retrouver celui qui a bercé nos âmes, mit des mots sur nos vies, nos souffrances sans avoir pu ou su soigner les siennes. Il revient après 10 ans de silence et d'auto destruction, avec un album, somme toute bien moyen en comparaison avec le reste de sa discographie, et une tournée marathonienne des zéniths de France et de Navarre qui va durer presque un an... Renaud est un mythe, ne lui en déplaise, un bout de patrimoine national cela dût-il le gêner, et on vient un peu voir cela, retrouver un bout de ce truc qui nous appartient un peu à tous. Et puis il y a de la curiosité, de celle qui nous fait nous arrêter au bord de la route pour regarder un accident : respire t-il encore ? Dans quel état est-il en vrai ? Est-ce qu'il est si détruit que cela ? Et puis c'est peut-être la dernière fois, ou la seule occasion d'être la première fois. Bref les salles se remplissent. Pour moi, Renaud, c'est un bout important de mon passé. Certes je l'ai vu plein de fois en concert. Ce fût certainement mon premier concert. Je l'ai vu... Lire la suite

Jean-Michel Jarre (Electronica World Tour 2016)

Critique écrite le 05 janvier 2017, par Pierre Andrieu

Zénith d'Auvergne, Cournon 28 novembre 2016

Jean-Michel Jarre (Electronica World Tour 2016) en concert

"T'as vu papa, y'a Jean-Michel Jarre qui passe au Zénith ! C'est dans un an, fin novembre. " "Ah oui ? J'aimerais bien y aller, si je suis pas mort d'ici là !" "Papa, t'as 74 ans mais t'es en pleine forme, tu vas vivre encore au moins 20 ans ! J'essaierai de trouver des places, ça te fera un cadeau de Noël." Cette discussion entre deux fans de Jean-Michel Jarre période années 80, notre père et votre serviteur donc, a conduit à ce nous nous retrouvions au Zénith d'Auvergne à Cournon, pour l'étape auvergnate de l'Electronica World Tour 2016. La configuration de la salle - pas du tout pleine, loin de là - est en places assises, ce qui peut paraître un peu bizarre pour un spectacle où pas mal de morceaux sont plutôt dansants, mais ce choix a semble-t-il été fait car le public a majoritairement l'âge de l'artiste, qui affiche 68 ans au compteur, et parce que ça permet de vendre des places plus chères, le maximum de 113 euros étant atteint devant le scène dans le carré or, où nous nous trouvons (merci pour les invitations d'ailleurs... ). C'est là, avec une vue imprenable sur la scène et quasiment la tète dans les enceintes qu'on apprécie le début du show 2016 pharaonique de Jean-Michel Jarre, qui entame sa prestation avec les très... Lire la suite

Accès