Accueil Chronique de concert Izia + Vadel
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Izia + Vadel

Izia + Vadel en concert

Salle de Montfavet - Avignon 14 octobre 2010

Critique écrite le par

Donc pour cette soirée, direction la salle Polyvalente de Montfavet revoir une artiste que j'ai déjà vu sur Avignon, la fameuse IZIA !! Je découvre avec joie cette salle polyvalente qui est une très belle salle de concert ; elle peut accueillir environ 1400 personnes ce qui est quand même pas mal du tout !!
Et ce soir là, la salle était pratiquement pleine ! Avec un vigile, on a bien estimé à pratiquement 1000 personnes les gens dans le public.
Petit bémol, pour prendre des photos, ce n'est pas très pratique, car le public est directement contre la scène, et donc aucun espace pour les photographes ! Mais bon, on fait avec !!



Pour la première partie, un jeune groupe parisien : le groupe Vadel .
A les voir, on se croirait revenu au temps des Gun's and roses ; le chanteur a le look très "vintage", cheveux longs , le t-shirt qui va bien, bref, l'attitude "rock" du temps de nos parents ( voir de Johnnyyyy !!! ). Ça bouge pas mal, peut être même un peu trop ; je dis ça dans le sens, où, quand à un moment on s'en que ça bouge plus qu'il ne faudrait. Quand la musique est efficace, pas besoin d'en faire des tonnes ; là pour le coup, je trouve que ça pousse le bouchon un peu trop.
Pleins de mimiques, on se la joue star, maquillé, la chapeau de cow-boy, la guitare à la verticale pour dire " hé t'as vu, même comme ça je sais jouer.... !!"



Coté musique, c'est du rock, à 4 temps, ça crie, en anglais, (c'est plus facile pour pas comprendre ce qu'on dit on va dire !!). Parfois un petit morceau en français, à la "téléphone", d'ailleurs l'intonation de la voix du chanteur y fait penser faut dire !! Coté mélodie, y a pas grand-chose qui se retient, à mois d'avoir appris par cœur les chansons avant comme apparemment c'était le cas avec les adolescentes qui criaient leur nom.
Dans le public, il y avait tout âge confondu, mais sur cette première partie, juste les jeunes filles criaient.je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser ; crédible, pas crédible ??



A oui, aussi, n'oublions pas le petit doigt levé en l'air comme tout bon rocker doit faire. Peut-être montrent ils les projecteurs au public pour lui dire d'où vient la lumière...... mystère de rocker peut être......

Je ne fais pas de favoritisme, mais je n'ai pas senti le truc. Ça joue dur, ça crie, mais je pense qu'ils devraient peut être moins en faire et être plus efficace. Comme je le pense, pas besoin de se la jouer sur scène pour en imposer ; si c'est bon, c'est bon et point barre !!



Pour la suite du programme, il y eut IZIA et heureusement !
Dès le début ,elle interprète un de ses titres phares back in town , et cela réveille le public !!
Les cris fusent de partout, ça y est, IZIA est là !!



Sur scène, une vraie furie ! Elle bouge dans tous les sens, et coté photo faut bien avouer que d'un coté c'est un pur plaisir, mais d'un autre très galère de la cadrer juste !! Elle saute de partout !!!



Sa voix est à la fois très pure et parfois légèrement saturée. Est-ce qu'elle force trop dessus ou est un effet maitrisé ?mystère, mais ça le fait très très bien !!
Coté musicien : cela est très épuré : un batteur, un guitariste équipé comme il se doit en tant que bon rockeur : guitare Gibson SG (pour les incultes, c'est la guitare mythiques utilisé par le guitariste de AC/DC avec le petit chapeau en culotte cours, ça vous parle ??), ampli Marshall, que demander de plus !!!
Et coté basse, une jazz précision et l'ampli qui va bien avec : bref du lourd coté rock pour résumer.
Et contrairement aux charmants prédécesseurs de la scène, les musiciens d'IZIA ne se la pète pas sur scène.



Ils sont juste " carrés !!". Le son est là, l'attitude est là et la chanteuse a une réelle présence, elle remplit bien l'espace avec son charisme. Chose qu'il manque à VADEL je dirai.
Son attitude s'adapte aussi aux caractères des morceaux, qui , même s'ils sont tous très rock and roll, il existe quelques nuances qu'il faut bien noter.
Par exemple, la chanson let me alone commence tout doucement et IZIA sait bien faire monter la pression quand éclate la batterie et la guitare pleinement saturée !



Pendant le concert ce fut une succession de potentiel succès qui s'enchaine, je dis bien potentiel, car à part le premier titre aucun autre n'a été vraiment médiatisé ; mais fort à parier que cela devrait arriver et que cet artiste continuer de monter, monter, monter.....

IZIA se donne tellement sur scène, qu'au deux tiers du concert, elle fait un malaise. Elle s'écroule sur scène ; sur le coup, tout le monde pense que cela fait partie du spectacle, mais pas du tout ! Les lumières s'éteignent quelques instants et les gens du plateau viennent la secourir .
Quelques minutes plus tard, IZIA s'excusera de tout cela en expliquant sur un ton humoristique que cela est du à son régime. Le public lui pardonnera aisément tout cela.



Un peu avant la fin du concert IZIA interprète toute seule à la guitare une toute nouvelle chanson ; ne me demandez pas le titre, j'avoue ne pas l'avoir retenu (honte à moi !). Mais en tout cas, cette nouvelle chanson fait son effet et le public accueille cette nouvelle née avec grand plaisir.
Entre deux chansons, IZIA rappelle toujours qu'il n'y a que l'amour et le sexe de bon dans la vie ! Il y a toujours au moins une fois les " allez à poil !!", et encore cette fois-ci ça n'a pas loupé !!

Une fois le concert fini, le public clama le rappel de l'artiste ! ah cet éternel rappel !! Certains l'attendent avec impatience, ce bonus !!

Pour clôturer ce live d'enfer (car rappelons le, je pense qu'on ne peut pas ne pas bouger sur les chansons d'IZIA , sur aucune d'elle d'ailleurs) donc après 2h de live, les jambes ont bien travaillé et les bières à disposition ne sont pas de trop !! (Toujours croire la parole d'un chroniqueur du LIM qui tient deux heures debout !!) , IZIA prend à pleine mains les deux cymbales de la batterie et tape dessus comme une folle, sans s'arrêter pour marquer le rythme avec le batteur ! Cela enflamme tout le public et le concert finit en apothéose



Le concert fut encore un réel succès !
Pour découvrir cet artiste aller sur son myspace :
https://www.myspace.com/iziamusic

Izïa : les dernières chroniques concerts

Izia + Henry en concert

Izia + Henry par Penandpaper
La Sirène, La Rochelle, le 08/11/2019
Izia a élu résidence à La Sirène pour le lancement de sa nouvelle tournée, Izia Tour. Après une absence depuis près de 3 ans, la jeune maman revient sur scène ce soir à La Rochelle... La suite

Izia en concert

Izia par Peribrux
Bruxelles, le 01/05/2015
Arrivée sur scène pour clôturer les festivités du 1er mai, Izia ne débarque pas en terrain conquis sur la place Rouppe, à proximité du quartier des Marolles à Bruxelles. La... La suite

Izia + Ottilie B en concert

Izia + Ottilie B par Agent Massy
Le Moulin - Marseille, le 09/11/2012
J'avais déjà vu Ottilie en concert plusieurs fois, toujours dans des lieux très proches du public, dans lesquels son contact un peu cabaret est plus facile. je n'étais pas le seul,... La suite

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel par Galoubet
Ruoms, le 22/06/2012
Festival Aluna : 22 Juin C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir... La suite

Vadel : les dernières chroniques concerts

Joe Cocker (+ Vadel) en concert

Joe Cocker (+ Vadel) par Mcyavell
Le Dôme - Marseille, le 19/10/2010
Les parenthèses qui entourent le +Vadel signifient qu'aucune des étoiles n'est pour ce groupe coupable d'une des pires prestations qu'il m'ait été donné de voir (et pourtant j'ai... La suite

P!NK + Good Charlotte + Vadel (Festival de Nimes) en concert

P!NK + Good Charlotte + Vadel (Festival de Nimes) par av
Arènes de Nîmes, le 06/07/2010
Le premier groupe à entrer sur scène ce soir porte le nom de VADEL. Ce très jeune groupe de rock québécois, inconnu du public des arènes, adopte très vite une attitude... La suite

Salle de Montfavet - Avignon : les dernières chroniques concerts

Bigflo & Oli + Berywam en concert

Bigflo & Oli + Berywam par Lionel Degiovanni
Salle de Montfavet, Avignon, le 06/10/2017
Retour à la salle de Montfavet pour découvrir en live le duo de Toulouse Bigflo & Oli... Ces deux jeunes font beaucoup parler d'eux sur les réseaux sociaux entre autres. J'ai... La suite

Fréro Delavega  + Namaste en concert

Fréro Delavega + Namaste par Ununoctium
Salle Polyvalente de Montfavet, Avignon, le 18 Avril 2015
L'entrée est bondée, encore une fois. Une longue file d'attente patiente dehors. Un public diversifié, des jeunes filles certes, mais aussi des enfants, des parents, des... La suite

Oxmo Puccino + Féfé & Specta en concert

Oxmo Puccino + Féfé & Specta par Bertrand 13rugissant
Salle Polyvalente de Montfavet (Avignon), le 19/04/2013
Ce soir c'est deux anciens du rap français qui viennent jouer à la salle de Montfavet. C'est l'ainé qui entame les hostilités. Oxmo Puccino joue avec son band. Bloqué par... La suite

Sébastien Tellier + Lescop en concert

Sébastien Tellier + Lescop par Zys
Salle Polyvalente de Montfavet - Avignon, le 23/03/2013
Figure de la pop française, nouvel espoir de la new-wave, enfant de Daho, bipolaire de la variété, la presse francophone ne manque pas d'encenser l'ex-leader d'Asyl depuis les... La suite