Accueil Chronique de concert Julien Clerc
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Julien Clerc

Julien Clerc en concert

Dome - Marseille 29 janvier 2009

Critique écrite le par


En ce frisquet jeudi de janvier, Julien Clerc fait salle comble au Dome, assez étonnant pour moi, je ne pensais pas qu'il attirait autant les foules. Malgré la grève générale, les intermittents ont fait en sorte que le show ait lieu, heureusement pour les fans... et presque malheureusement pour ma pomme ! Ben ouais, en étant tout à fait honnête, la première heure de concert fut l'une des plus ennuyeuse qu'il m'ait été donné de voir... Aucun rapport avec le style musical proposé (j'ai assez encensé Macias, Vartan ou d'autres Seniors de la scène française, souvent avec surprise), mais plutôt à cause de menus détails bien crispants...


Tout d'abord, les textes. Comment décrire la platitude affligeante de 90% des nouvelles chansons, textuellement parlant ?! Souvent courtes et répétitives, elles sont en plus consternantes du syndrome "ça veut rien dire".... Le morceau sur lequel Clerc arrive est d'ailleurs symbolique du n'importe quoi... Pourtant j'ai l'habitude des lyrics à la con, ou neuneu, ou délirants, mais en comparaison de ça:

"Où s'en vont les avions
Quand ils s'en vont
Et les amours quand elles reviennent ?
Où va le vent quand tu t'en vas ?
Où va la pluie quand tu t'ennuies ?
Où s'en vont nos mains dans la nuit ?"

ou ça :

"La lave tiède de tes yeux
Coule dans mes veines malades
Je pense si souvent à toi
Que ma raison en chavire
Comme feraient des barques bleues
Et même les grands navires"

Et ça se répète encore et encore...


C'est pas un "Si on chantait" arrivant en deuxième, qui sauve cette première heure catastrophique, emplie de morceaux récents assez mous et inconsistants...
Rajoutez à ça, une voix irritante de bêlement quand il pousse trop dans les aigus, d'autres hurlements suraigus de groupies cinquantenaires frisant le ridicule, et vous pourrez imaginer le spécial combo chiant que je me tape, en me demandant combien de temps je vais encore souffrir.....


Mais miraculeusement, la seconde heure va se révéler plus joyeuse, plus enlevée même. Avec une flopée de hits incontournables, de nouvelles ritournelles mieux foutues, et un public en total accord, ca change la donne.
Il y a deux choses qui frappent le spectateur à l'issue d'un live de Julien Clerc.


D'une, ce mec est sympathique naturellement, d'une simplicité classe. Il nous raconte trois-quatre anecdotes plaisantes sur sa vie passée, il cite tous les paroliers qui lui ont écrit quelque chose (Carla Bruni se faisant quelque peu houspiller pour l'occase, pfff...) et il n'est pas besoin d'en faire des tonnes pour être en phase avec ses fans.
De deux, et c'est incroyable en y repensant, l'artiste enquille des classiques de la variètoche francaise comme on enfile des perles !
Une fois qu'il avait interprété "Si on chantait", "Femmes je vous aime", "Ma préférence" et "Partir", on pense qu'il a fait le tour, on se dit que c'est bientôt fini... Et puis il joue "Melissa" et on se dit "ah mais oui il chante ça aussi !". Et puis il joue "Travailler c'est trop dur", et on se redit pareil ! Et puis il joue "Fais moi une place", pareil. Et puis "Lili voulait aller danser", et puis "Le patineur", etc etc... Il ne manquait que "La fille aux bas nylons" et "La Californie" pour être exhaustif...


Mais le final (troisième rappel tout de même !) pardonne tous les oublis, avec ce "Laissons entrer le soleil" dantesque, de la comédie musicale "Hair", avec pour la peine un son boosté dans le Dôme, et une véritable osmose scène/public. D'ailleurs les gens continueront à scander le refrain quelques minutes après le retour des lumières.


Au final ce live laisse, pour des curieux comme moi, une impression étrange, et globalement positive, malgré les griefs précités. Ceci grâce à la personnalité d'un Clerc qui ne fait vraiment pas son age, grâce aussi à des tubes incontournables qu'il a été agréable d'entendre, grâce également à deux fous rires incontrôlables pendant "Fais moi une place" et la berceuse de Le Forestier qui a suivi (mais c'était bien involontaire, et encore une fois à cause de certaines paroles :p), bref grâce à un ensemble qui contrebalance les menus détails horripilants que ne reconnaitront certainement pas la majorité de ce Dôme conquis ;)

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :



Julien Clerc : les dernières chroniques concerts

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) en concert

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 16/06/2018
Cats On Trees Dans le style Indie rock, je redécouvre les félins de Cats On Trees, qui reviennent en 2018 avec un nouvel album aux sonorités pop et mélodiques dont... La suite

Julien Clerc en concert

Julien Clerc par Sami
Silo, Marseille, le 18/01/2018
L'avantage d'écrire à Liveinmarseille c'est qu'en plus d'aller voir des artistes (du plus obscur au plus médiatisé) dont on suit les disques, il arrive que l'on aille voir des... La suite

Julien Clerc en concert

Julien Clerc par Ysabel
Silo - Marseille, le 27/03/2013
Une fois n'est pas coutume, nous sommes les premiers à monter l'escalator du Silo ce soir. Puis nous prenons place en plein milieu de l'orchestre ... Et oui : Julien Clerc je... La suite

Julien Clerc en concert

Julien Clerc par Mcyavell
Théâtre De Verdure - Gémenos, le 02/07/2009
Julien Clerc aime chanter en plein air. Le Théâtre de Verdure de Gémenos est un des lieux les plus accueillants de la région pour cela. Je garde un souvenir ému de la... La suite

Dome - Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite