Accueil Chronique de concert Julien Doré
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Julien Doré

Julien Doré en concert

Elysée Montmartre Paris 4 décembre 2008

Critique écrite le par



Ce fut un concert assez paradoxal de la part de Julien Doré. On peut dire que c'était un très mauvais concert, car tout y était bordélique, bâclé, sans fil conducteur, inégal, franchement chiant par moment, mal mis en scène et mal sonorisé (On entendait mal la voix du vainqueur de la nouvelle star ).

Certaines chansons n'ont aucun intérêt et surtout ne sont pas faites pour la scène (chant murmuré, ou trop intimiste).
Par moment Julien Doré fait n'importe quoi, il arrête les chansons au milieu ou les reprend alors qu'elles sont finies, fait des changements de rythme trop abruptes, ou ne prend pas le temps de laisser le public entrer dans la musique. Du coup, le public n'est pas rentré dans le concert, son accueil a d'ailleurs été glacial et ses applaudissements à la fin plus que polis.


Et pourtant, c'était loin d'être nul . En effet Julien Doré, ne manque pas de personnalité, de charisme, de présence, et de voix.
Le son de son groupe est plutôt bon même s'il gagnerait à être un peu plus unis ou à être d'avantage rodé (mais c'est un début de tournée).
Par instant il est capable de sortir de très bonnes chansons avec des envolées musicales plus d'intéressantes (la dernière partie du concert). Sa reprise en rappel de "change your heart" était magnifique. "Les accacias" est une très belle chanson aussi.

On a l'impression que tout est allé trop vite pour Julien Doré.
Il n'a pas eu le temps de se trouver un style, du coup il passe d'une (bonne) influence à une autre avec plus ou moins de bonheur et en prenant trop de raccourcis.

Il n'a pas eu le temps d'apprendre à roder son répertoire sur scène. Du coup certaines chansons n'ont rien à faire sur scène, tout manque de cohérence. tout est mal dégrossit. Il ne prend pas assez en compte le public, ne cherche pas à jouer avec lui, à l'emmener doucement d'une ambiance à une autre, à le séduire par la musique. En revanche il le fait très bien hors chanson.
Il gagnerait aussi à avoir une mise en scène plus sobre (moins d'esbroufe et de light show qui n'apporte rien).

Bref Julien Doré gagnerait à travailler d'avantage, et à aller vers plus de simplicité et surtout à se trouver. Ce n'est pas un artiste mature, mais il est clair qu'il a le potentiel pour proposer quelque chose de bien à l'avenir . Mais cela ne dépend que de lui.

> Réponse le 09 décembre 2008, par stephane sarpaux

Je suis allé à ce concert et j'ai vraiment passé un très bon moment! Un vrai spectacle de qualité : la mise en scène avec les animaux comme sur la pochette album, l'éclairage vraiment très joli, la complicité entre Julien Doré et les musiciens, le son excellent, une setlist de la qualité. Il n'a pas chanté tout l'album Ersatz mais a ajouté de nouveaux morceaux très très sympa ! ainsi que des moments vraiment très drôles. Les chansons de l'album prennent une autre dimension en live, je pense notamment à Piano lys avec le jeu des cymbales, ou Pudding Morphina version rock (un vrai coup de cœur pour moi!). Je ressens dans son spectacle de l'humour, de la poésie, de la mélancolie et aussi des moments très rock! Les limites, First Lady et la reprise Roussian Roulette m'ont fait...  La suite | Réagir

> Réponse le 09 décembre 2008, par blinks

Un concert plus que convaincant, flamboyant, baroque, déroutant, novateur, avec un artiste qui a une longueur d'avance sur les autres de son époque ! il ose les nouveaux morceaux en ne jouant qu'une partie de son album, il nous emporte avec un final époustouflant, j'en ai senti le sol se dérober sous mes pieds ! ses musiciens sont très bons, et Doré est un animal qui explose sur scène, un fantasme, beau, drôle, une voix qui fait trembler les murs et sait se faire velours aussi, une expression corporelle intense, des jeux avec le public, et surtout des bons morceaux, ambitieux ! le public parisien lui a fait un triomphe ! j'y retourne en Avril à l'olympia !!!   Réagir

> Réponse le 09 décembre 2008, par marc

une claque ! j'étais invité à la Cigale, ce mec déstructure l'idée même du concert type .. loin de la variété, même si c'est très varié, TRES, TRES BON sur scène ! FASCINANT ... vraiment... accompagné de l'EXCELLENT Arman Méliès ! BRAVO !  Réagir

> Réponse le 15 décembre 2008, par J.F.

[ELYSEE MONTMARTRE PARIS - 4 DECEMBRE 2008] Je suis extremement décu par ce garcon, il est vrai que ce show était mal préparé, l'humour de julien était malheureusement à la hauteur de ce public parisien qui rit betement des qu'on le traite de connard, probablement qu'il pense que c'est trés branché. J'espère qu'a marseille julien a renoué avec un peu plus de naturel. En gros, on ne le sent pas trés à l'aise et peu compris par ce public. A Noter que le trou du cul du monde c'est paris et non la province : qu'est ce que les gens sont coincés, cons et premier degré ici ! Malgré cela julien doré devra vraiment travailler pour être une vrai bete de scene qui embarque le public non pas le temps d'une seule chanson mais le temps d'un concert ! mais au fait la musique est ce bien son truc ? J'en doute.   La suite | Réagir


Julien Doré : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 19/07/2017
Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) en concert

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) par fred
Ruoms, le 15/06/2017
Premier jour de la dixième édition du Festival Aluna à Ruoms. Nous débarquons au fin fond de l'Ardèche (et installons notre tente dans un camping à proximité) principalement pour... La suite

Julien Doré en concert

Julien Doré par Marcing13
Silo Marseille, le 28/01/2015
Quand j'ai dû annoncer à mes amis que j'avais programmé de critiquer un concert de Julien Doré, la plupart d'entre eux en sont tombés des nus. Moi, le fan de musique anglo-saxonne,... La suite

Elysée Montmartre Paris : les dernières chroniques concerts

Les Wampas en concert

Les Wampas par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
C'est la première fois depuis la réouverture de l'Elysée Montmartre, que Les Wampas revenaient dans cette salle qui les a souvent accueillis depuis leurs débuts en 1983. Et oui,... La suite

Les Wampas en concert

Les Wampas par Philippe
Elysée Montmartre, Paris, le 01/02/2020
"Rimini" est la preuve que les Wampas savent écrire une belle chanson ! Et plus surprenant encore, que Didier Wampas peut chanter juste, et au moins aussi bien que, disons,... La suite

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity en concert

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris , le 15/11/2019
Pour son retour à Paris, Tiken Jah Fakoly a déposé ses valises à L'Elysée Montmartre pour deux concerts les jeudi 14 et vendredi 15 novembre. Cela faisait 15 ans que l'immense... La suite

Tiken Jah Fakoly en concert

Tiken Jah Fakoly par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/11/2019
Après Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly est le deuxième évangéliste du reggae africain, qui est plus rythmé, plus dansant, plus joyeux que le reggae roots jamaïcain. Il ressemble... La suite