Accueil Chronique de concert Lizzard, Los Disidentes Del Sucio Motel, Klone
Lundi 22 juillet 2024 : 6472 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lizzard, Los Disidentes Del Sucio Motel, Klone

Lizzard, Los Disidentes Del Sucio Motel, Klone en concert

Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 28 janvier 2023

Critique écrite le par

Un jour, il faudra que l'on m'explique pourquoi la nouvelle scène métal française ne marche pas dans son propre pays. Bon, j'ai conscience qu'en musique comme en politique on ne tire pas trop vers le haut dans notre bon vieux pays mais quand même, quand 3 groupes comme ceux dont on va causer ne remplissent pas un petit club de la Coopérative de Mai un samedi soir d'hiver, c'est qu'il y a un truc qui cloche.


Lizzard

Pour commencer cette soirée, métal, stoner, doom, métal prog, Lizzard a la lourde tache d'ouvrir les hostilités. J'avoue, je ne connaissais pas ce groupe, qui tourne déjà depuis pas mal de temps. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir des oreilles qui trainent sur les nouveautés. Donc, quelle ne fut pas ma surprise quand ces trois loulous m'ont pris les esgourdes à la hussarde sans guère de préliminaires. Tout cela sans remords et avec orgasme auditif à la clef, et décrochage de mâchoires en sus. La putain de claque de ces morts mes zamis ! Je n'avais pas connu ça depuis ma découverte de Porcupine Tree dans la grande salle attenante. Chez Lizzard, c'est comme dans le cochon, tout est bon : les compos, le son, le chant, les riffs, le jeu de basse, la performance à la batterie. Même leur attitude sur scène est dingue : ils jouent vraiment pour nous, ensemble comme une seule personne, branchés par une force et une énergie commune. Tout roule, tout glisse, sans effort apparent. La complexité semble simple. Une dinguerie pure et nette, marquée entre autres par un "wahou" collectif et unanime sur la fin d'un pas assez long morceau instrumental.


Los Disidentes Del Sucio Motel

Pas évident après une telle introduction de soirée de prendre la suite, tellement une grosse partie du public vient d'être mise sur orbite. La mission revient aux Los Disidentes Del Sucio Motel dont le doom, le rock plus brut, plus simple va nous remettre plus ou moins vite et facilement sur terre. A côté de la complexité du premier groupe, j'ai au départ le sentiment d'un seau d'eau froide sur la tête. Sa réveille, mais ce n'est pas forcément agréable. Pourtant après quelques morceaux, l'énergie de ce groupe fait son boulot. Ils se font plaisir, et nous communique bien ce plaisir. C'est de plus en plus lourd, pesant, doomesque. Je rejoins le fond de la salle pour profiter d'une meilleure répartition du son. C'est bien, mais pas assez, à mon âge avancé, pour prendre mon pied une seconde fois. Ça me laisse même plutôt exsangue.


Klone

Tellement vidé que, à l'instar de deux autres collègues photographes je vais rapidement écourter le concert, pourtant attendu, de Klone. Autant j'apprécie ce groupe sur album, c'est l'un de me groupes préférés pour la sieste, autant le côté énergique sur scène ne passe pas ce soir. Je ne retrouve pas la finesse du son qui me plait sur leur album. Peut-être suis-je fatigué, vidé par les deux précédents groupes dont la densité des prestations n'est pas sans conséquence. Alors sachant que Klone va bientôt repasser ici en première partie d'un autre groupe, je préfère prendre la tangente pour mieux revenir dans quelques semaines.

Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...



Klone : les dernières chroniques concerts

King's X + Klone en concert

King's X + Klone par Lebonair
L'Empreinte - Savigny le Temple, le 13/04/2011
Je n'y pensais plus, n'y croyais plus. Depuis 1994 et la sortie du fameux Dogman du trio magique King's X, j'attendais, je rêvais depuis tout ce temps de vivre un concert des... La suite

Mindlag Project + TAF + Klone + K-Again par Zhou
Le Korigan, Luynes, le 21/10/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Troisième édition du Guerilla Fest au Korigan ce soir, la précédente (avec GTI, Enkindle, Full in your face et Mindlag) m'avait laissé un excellent souvenir, ce coup-ci j'étais un peu plus perplexe de par la présence de beaucoup de métal (style que je... La suite

Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Fat White Family en concert

Fat White Family par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 05/07/2024
Salement sexy, le concert de Fat White Family à La Coopé début juillet ! Placé en fin de saison dans la programmation de la salle de la rue Serge Gainsbourg, le toujours très... La suite

Mass Hysteria + In Der Welt en concert

Mass Hysteria + In Der Welt par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 16/03/2024
Les cathos vont à Rome, les musulmans à la Mecque, les gros chez Mc Do, et les rockeurs, eux vont dans une salle de concert lorsqu'ils veulent faire un pèlerinage. C'est un peu... La suite

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo en concert

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 15/04/2024
Juste avant leur concert mémorable à la Coopérative de mai, Peter Doherty et Frédéric Lo nous ont accordé un long entretien au catering de la salle clermontoise pour parler du... La suite

Peter Doherty & Frédéric Lo en concert

Peter Doherty & Frédéric Lo par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 22/10/2023
"Bonsoir France profonde !"Grand concert de Peter Doherty & Frédéric Lo à La Coopé dans le cadre de leur tournée commune pour promouvoir le magistral album The Fantasy Life of... La suite