Accueil Chronique de concert Lightning Bolt + XHOHX
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lightning Bolt + XHOHX

Lightning Bolt + XHOHX en concert

Montévidéo - Marseille 27 mai 2009

Critique écrite le par

Subir un album de Lightning Bolt de bout en bout est toujours une rude épreuve d'endurance. Sur scène, le duo de Providence explose littéralement les carcans réducteurs de l'écoute sur disque pour livrer une performance auditive (et visuelle) viscérale, au sens littéral du terme. Leur passage à Montpellier l'hiver dernier reste gravé dans ma tête et inscrit dans ma chair comme une cicatrice. Ce soir, Brian & Brian m'en veulent encore et je suis là pour encaisser.



L'impassible et l'hystérique. Brian contre Brian. Ils sont comme 2 pôles qui lors d'un simple contact engendre un orage magnétique, primitif et assassin. L'aiguille du volume déjà positionnée dans le rouge. BOOM ! La machine est lancée et file déjà à vitesse maximale.
Flegmatique à souhait, Brian Gibson ne divulgue son propos que par la voix de son instrument, hybride basse-guitare extra-terrestre, au son atypique et singulier. Tapping épileptique, boucles maladives et hypnotiques, distorsion massive, toutes les ficelles sont exploitées pour prendre à revers, pour appuyer là ou ça fait mal, et ce, malgré l'évidente et jouissive répétitivité de certains plans.



De l'autre côté Brian Chippendale a enfilé sa tenue de combat, toujours la même depuis des années : une cagoule semi-animale, sale et imbibée de sueur qui ne laisse entrevoir que ses yeux plissés par la douleur, et ce câble de micro qui semble directement le nourrir (en drogue dure ?) par la gueule. Son kit de batterie usé souffre le martyr jusqu'à se dévisser. Les baguettes craquent puis se brisent.



Lightning Bolt pulse et se fait l'artère d'une audience (large et hétéroclite) chauffée à blanc qui ira jusqu'à la transe.
Le set est ultra varié, entre vagues heavy, pelotes d'épingles acides et ces fameux plans bondissants passés à l'essoreuse-batteuse. Les quelques nouveaux morceaux y sont pour beaucoup, plus longs et plus nuancés, aux relents - toutes proportions gardées - psychédéliques. Le duo n'en oublie pas pour autant ses fondamentaux, en témoigne le rappel dantesque sur "Dracula Mountain" (Wonderfull Rainbow), étiré jusqu'à plus soif. Lessivés, les gaziers finissent sur les rotules et nous à moitié sourd.



Lightning Bolt est un groupe bestial qui sait communiquer une véritable énergie en plus d'un univers tant chaotique que personnel. On ressort du Montévidéo un sourire béat pendu aux lèvres et avec le sentiment d'avoir vécu quelque chose d'unique.



Chronique initialement publiée sur www.metalorgie.com

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de XHOHX :

> Réponse le 29 mai 2009, par Pirlouiiiit

Et comme souvent pour des groupes aussi attendus le public a fait preuve d'un certain manque de curiosité (j'ai pensé "respect" mais je ne l'ai pas dit). Ce qui est vrai pour le jeune public de la Star Ac' l'est visiblement aussi pour le plus âgé du Groupe de recherche et d'improvisation musicales (GRIM). En effet peu de gens ont donné leur chance à la première partie XHOHX. Quand je suis arrivé (un peu en retard) la cour de l'Espace Montevideo était tellement pleine que j'ai cru que les concerts n'avaient pas commencé. Dans la salle il y avait très peu de monde (beaucoup moins que dehors). Le duo français jouait devant la "scène" ... basse / chant / visage peint et guitare le tout épaulé de machines / ordi. Extrêmement statique et inquiétants (surtout le chanteur avec ses yeux...  La suite | Réagir

> Réponse le 29 mai 2009, par Mystic Punk Pinguin

Un concert de Lightning Bolt est une expérience physique. Au milieu du public au départ, je n'y suis rentré dedans qu'en me mettant au 1er rang, à 5cm de la batterie (et parfois sur la batterie vu le pogo derrière...). Par contre après, ce fut une quasi transe, noise certes mais tendance chamanique. A noter que pour beaucoup de punk, ce fut leur premier concert à Montévidéo comme public. Comme quoi, sans être assis, en entrant dans la salle avec des bières, en pogottant, bref en desserrant les fesses, le "temple" est aussi fréquentable !  Réagir


Montévidéo - Marseille : les dernières chroniques concerts

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) par Pirlouiiiit
Espace Montevideo, Marseille, le 12/03/2017
Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas... La suite

Laydown en concert

Laydown par Phil2guy
Montevideo - Marseille, le 19/10/2016
Dans le cadre des mercredis de Montevideo, le GRIM a fait venir ce soir Laydown, trio mené par l'hyper actif (et décidément très doué) Pedro Lopez, guitariste chanteur que l'on a... La suite

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus par Phil2guy
Marseille- Le Grim, le 01/06/2015
L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée... La suite

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations en concert

Siestes Acoustiques-Festival Gravitations par Phil2guy
GRIM-Marseille, le 19/04/2015
Question : comment un tuer un dimanche après-midi pluvieux ? En allant assister aux Siestes Acoustiques au GRIM dans le cadre du Festival Gravitations organisé par le chanteur... La suite