Accueil Chronique de concert -M-
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

-M-

-M- en concert

Le Dôme, Marseille 15 mai 2013

Critique écrite le par

4ème rencontre, sauf erreur, avec -M- sur scène, 5ème en comptant l'époque désormais lointaine où il accompagnait Sinclair... Avec un excellentissime souvenir de la fois précédente ici-même (en 2005 ? comme le temps passe !). Question préliminaire : -M- est-il vraiment devenu trop mainstream ? Beaucoup de gens le pensent. Il est vrai qu'il plaît presque à tout le monde... Le public "tout venant" trentenaire et plus de ce soir, le prouve, du genre qui fait la ola, se filme en faisant la ola, applaudit sa ola, se filme s'applaudissant, et poste le tout sur facebook... Pire, Matthieu Chedid passe à la téloche et sur des radios chelou (cf banderole RTL2, aïe aïe aïe). D'ailleurs il parsèmera aussi son concert de passages "mégalo" (en haut de sa structure amovible, avec des lunettes lumineuses en forme de M), ou avec un bazar impressionnant et également en forme de M, de projecteurs multi-colores et multi-directionnels, qui doit coûter à lui seul le prix d'un concert de David Guetta à Borély...

Mais... il ne néglige pas pour autant de ménager des moments plus intimes - au plus proche du public sur une petite estrade, à deux reprises dans le concert, ou à l'occasion de petites vannes rigolotes et modestes. Au fond,, toute personne qui voulait vraiment s'en approcher voire le toucher du doigt le pouvait, à condition de lever ses fesses bien sûr... Moi-même, je lui en ai tapé 5, tout à fait par hasard, puisqu'en l'exfiltrant de sa petite plate-forme après 3 morceaux, les agents de sécurité l'ont fait passer (sans protections particulières, ni brutalité, c'est à noter !) dans la fosse au milieu de la foule et en l'occurrence, pile devant mon nez ! Bref, c'est toujours un mec sympa, impossible de lui en vouloir de cartonner donc, au mieux on peut "adorer le détester" pour diverses raisons, pour certaines seulement en partie de sa faute.

Parce que oui quand même : son choix d'une tournée à trois musiciens a le mérite de changer l'habitude, mais il a aussi quelques conséquences moins agréables. Pas mal de sons sont samplés (riffs de guitare y compris alors qu'on vient spécifiquement voir un guitariste, moi en tout cas !). Et ce même si c'est depuis la basse trafiquée en synthé de son bassiste. Pire, son batteur à chapeau actuel est un bourrin qui cogne comme celui des Gun's N Roses, bien incapable de la subtilité groovy et des improvisations magiques de Cyril Atef... Sinon, les gobelets siglés "M" sont moches, consignés 2 euros (!) et en plus, ils dégagent une odeur de COV suspecte - je pense qu'ils sont toxiques, je me suis donc fait rembourser ! Autre problème récurrent dans cette salle : les ingénieurs du son mettront plusieurs chansons à sortir quelque chose de propre.

Et un dernier pour la route : Concertandco n'a pas du tout été accrédité pour ce concert par Auguri (même pas de réponse, sauf erreur) donc, pas de photos (malgré les 3000 smartphones vus dans la fosse, et à moins qu'une âme charitabke nous en envoie quelques unes ?) et c'est vraiment dommage, car beaucoup de tableaux lumineux étaient plutôt très beaux ! Voilà, maintenant que tous les points négatifs sont sortis, on peut reparler de musique live...

-M- reste un putain de showman, c'est un fait. Il a une voix qu'on peut aimer ou non mais très juste, puissante même sans être grave et d'une belle amplitude. Il tient le public dans le creux de sa main, et quand le son sort bien de sa guitare, elle déchire... Il est assez pertinent, drôle et pas trop faux-cul dans ses interventions, et il donne toujours sa chance à un petit nouveau, en 2013 comme en 2005. Sur cette tournée, ce sont des guitaristes amateurs, celui d'aujourd'hui, un jeune Sébastien de 19 ans, sort un solo énorme et assez jouissif ... et passe sans aucun doute un moment inoubliable. La set-list est d'abord orientée sur ses derniers albums, que je maîtrise mal, et se joue surtout à l'énergie, plus qu'au feeling - quelques bons passages malgré tout (La Grosse Bombe) et puis le public, il faut le souligner, est très chaud, chante volontiers et même, pas si mal. Mojo sonne quand même vachement moins bien que sur disque...

C'est quand il part sur du plus vieux, et du plus groovy (Onde Sensuelle, Qui de nous deux, superbes) que je parviens à oublier ce qui me gène et à apprécier pleinement la prestation. Ou lors de ces 3 chansons calmes jouées au clavier sur la petite plate-forme, belle idée de scène pour casser la rupture avec le public. Et plus tard quand, armé de ses lunettes-projecteurs (je rève d'avoir les mêmes à vélo la nuit !), il envoie Le Complexe du Cornflakes ou Machistador (...en effet elles l'adorent...). Là oui non de dieu, ça groove ! Quand il slamme en arrière dans le public, guitare dans les mains, à la fin de Je dis -M- commencée toute douce, et finie avec un solo vraiment très cool.... Ou quand les nombreuses femmes du public entonnent joliment les choeurs de Mama San et qu'on parvient à oublier la batterie toujours bourrine, tout en s'amusant à reprendre avec les 8000 autres personnes, ce petit glissement de main aérienne qui fait "Ffff" ... et un très bel effet visuel collectif.

Bref, malgré quelques détails, on passe un concert très agréable, au point d'être étonné qu'1 h 30 soit déjà écoulée lorsqu'ils sortent de scène, dans un moment où le public hurle presque aussi fort qu'à un concert de Johnny... Retour encore assez copieux : sur le Roi des Ombres unplugged et agréable, puis la consensuelle mais toujours plaisante En Tête à tête, reprise en choeur dans la salle, un jazz manouche sympa et rigolo joué sur plate-forme (La Maison de Saraï) suivi de la nouvelle, Curesque et pétaradante Faites-moi Souffrir et de la bien belle gitane prénommée Bahia. Deux titres dont je n'avais pas soupçonné le potentiel en live et deux vraie re-découvertes ! Comme d'habitude, certains marseillais partent avant le dernier rappel et rateront donc un Mojo dansé entre copains, cette fois-ci en playback mais du coup, bien plus réussi !

Au final, 2 h 10 de scène : un concert de -M- c'est donc toujours généreux et bien calibré, et ça peut plaire à toutes sortes de public... Recommandé, donc, et sans réserve, à condition de ne pas vouloir trop comparer cette tournée avec d'anciennes qui nous avaient davantage marqué par leur poésie et par de meilleurs musiciens autour de -M-. Espérons qu'il les reprendra un jour ?

> Réponse le 17 mai 2013, par Isa

GEANT ! ! Un concert comme on n'en voit que très rarement. Un artiste hors norme, qui est prêt à tout pour son public. Une ambiance de malade ! Merci pour ce merveilleux qui concert qui fait parti des meilleurs. Un grand Homme ! !   Réagir

> Réponse le 18 mai 2013, par lu6

[ARENA MONTPELLIER - 17/05/2013] Tout à fait d'accord avec ton excellente critique. Sur Montpellier, idem, des aigus saturés, le batteur qui bourrine et des effets de scène magnifiques mais qui ne remplacent pas la chaleur et la spontanéité du groupe de la tournée précédente, rythmé par Atef et enrobé de la voix magnifique d'Ana. Déçue, donc, mais comme c'est M..on lui pardonne..  Réagir

> Réponse le 20 mai 2013, par felip revolum

Un concert génial, M et ses deux musiciens ont fait feu de tout bois pour chauffer le Zénith. Où comment un type qui semble timide et réservé dans la vie se transforme en bête de scène grâce à la relation qu'il entretient avec son public !!! C'est chaleureux, électrique et ça devient bouillant d'énergie. Un chouette bonhomme qui se la pète pas et qui plus est un magnifique guitariste. Nach en ouverture des débats était tout à fait dans l'esprit de la soirée...tous jeunes mais à suivre   Réagir

> Réponse le 20 mai 2013, par Marc

[Zenith de Toulouse - 18 mai 2013 ] Concert assez voir très décevant pour les fans de M, sur les 6 concerts vus, ce dernier n'est pas à la hauteur des précédents... Formation à l'économie, décor idem, jeux de scène sans vraiment de finesse... pas de coté bluesy que M affectionne pourtant. Batteur bourrin... M oublie même le nom de la personne devant jouer son solo (il le prénomme Sébastien alors que c'est Olivier...) Bref une tournée sans inspiration et sans moyens, à l'instar de son dernier Album très décevant. Et pourtant je suis un grand fan, mais terriblement déçu...  Réagir

> Réponse le 29 mai 2013

Tout à fait d'accord avec cette critique... J'ai fini un peu déçue par ce concert : le manque de musiciens et la mise en scène médiocre. Même si M reste M, il faut bien lui laisser ça !  Réagir

> Réponse le 08 juin 2013, par Freddy.R

[Zenith - Orleans - 7 juin 2013] 6ème concert de M ! Quelle honte ! ... Aucune subtilité ... des chansons enchainées sans âme ni intention, un discours repassé qui sonne faux ...un son trop fort et mal mixé. Faire venir des enfants sur scène c'est vendeur mais leur mettre un casque antibruit sur la tête en dit long sur les niveaux !!! J'ai dû reculer de 30 mètres. Des infra basses qui saturent les caissons Trois musiciens ! pas de bassiste ! quelle belle musique ... M : un concert où un chanteur est accompagné d'une grosse caisse ... Le temps des concerts musicaux de qui de nous deux est bien loin ! Le top de je prends les gens pour des cons : finir le concert en passant le disque du mojo et en dansant devant 5000 personnes qui ont payé 30 euros au minimum ! La célébrité a des limites !   La suite | Réagir

> Réponse le 12 juin 2013, par Isabelle Rouillier

[Orléans - 7 Juin 2013] Quelle déception ! Et pourtant j'ai vraiment aimé son dernier album et c'était mon 5ème concert de M... Un parti pris techno électro : pourquoi pas ? mais aucune musicalité, sans finesse, sans poésie.... Je me suis sentie agressée par le "bruit" dès le début. Et puis, M a beau être talentueux, il a besoin de musiciens : Un moment tout seul au clavier, ça fait un peu pitié. Même lui n'y croit pas, et ça se sent. Vers la fin, quelques chansons épargnées.... Et une foule en délire de toute façon acquise à la STAR... C'est peut-être le problème.  Réagir


-M- Matthieu Chédid : les dernières chroniques concerts

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Lily Rosana
Palais des sports de Grenoble, le 22/11/2019
Les lunettes en forme de M posées sur le visage, le public du palais des sports de Grenoble regarde en direction de la scène : on y projette le court-métrage en 3D de Matthieu... La suite

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019)  	 en concert

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 24/07/2019
Tamino Le deuxième jour de Paléo démarre avec un jeune belge, Tamino. Cet artiste fait une sorte de pop rock crépusculaire, mélancolique. Sa voix est une caresse, de celles... La suite

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

Le Dôme, Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite