Accueil Chronique de concert Miss Parker + Jessica93
Dimanche 7 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Miss Parker + Jessica93

Miss Parker + Jessica93 en concert

Le Lounge - Marseille 18 Janvier 2014

Critique écrite le par

Le Lounge accueille ce soir Désordres Nouveau, label phocéen d'obédience Cold Wave / Post Punk / Industrielle à l'esthétique très travaillée (que je ne connaissais pas avant ma venue). Les membres de Miss Parker, formation du label qui joue ce soir, ont invité Jessica 93, one-man-band dont la renommée commence fortement à grimper dans le monde de l'underground français. Il y a pas mal de monde, la petite salle qu'est le Lounge est à bloc.



Miss Parker est un trio à deux guitares et une basse (plus une boite à rythmes). Leur son me rappelle tout de suite Joy Division, surtout pour la voix ténébreuse du chanteur-guitariste et le jeu du bassiste, très mélodique. Les guitares sont tranchantes et très en avant, vraisemblablement des réminiscences du punk.



Les samples sont habilement dosés, jamais envahissants et servent le plus souvent d'introductions ou d'arrangements aux chansons. Le trio semble accorder autant d'importance à la composition qu'à ces climats hérités du versant sombre du Post Punk, que l'on appelait effectivement en France " Cold Wave " au début des 80's ; ce terme est d'ailleurs à nouveau utilisé aujourd'hui depuis que ce genre a à nouveau le vent en poupe dans notre pays.



Le groupe joue pas mal de morceaux en mid-tempo mais j'ai eu quand même une préférence pour ceux un peu plus rapides comme Dirty Pressure avec son hypnotique boucle electro ( j'ai pu identifier le titre près investigation). Le coté un peu solennel des chansons me fait un peu penser au Death in June des origines (eux-mêmes très influencés à leurs débuts par Joy Division).



Leur prestation se termine justement par une reprise écourtée d'un titre de Death in June, clin d'oeil à un concert récemment annulé à Lyon de ce groupe à l'imagerie très controversée. Miss Parker perpétue plutôt bien cet héritage musical Cold Wave, appelons-le ainsi, et semble totalement dévolu à ce genre.



J'étais donc très curieux de voir et écouter Jessica 93, dont le très bon album Who Cares a été plébiscité par les rédacteurs de l'excellent magazine New Noise comme un des meilleur de l'année 2013. Le musicien, seul sur scène, triture tout d'abord ses pédales d'effet et prépare son matos.



Dés le début de chaque chanson, il joue une riff de basse qu'il sample aussitôt afin de créer une boucle auxquelles viennent s'ajouter une ou deux couches de guitare. L'exercice semble techniquement délicat à gérer et demande une certaine concentration. Ce à quoi le musicien s'acquitte très bien puisqu'il n'y a pas de temps morts entre les morceaux.



La démarche peut paraître à priori répétitive mais il n'en est rien. Il y a à la fois une réelle qualité d'écriture et un son très prenant. Je n'avais plus entendu de telles sonorités de guitares depuis le Pornography de Cure. La basse est grondante et hypnotique, les rythmiques sont obsédantes et mécaniques, presque indus.



Jessica 93 chante des textes en anglais, parfois en français d'une voix lointaine qui s'accorde très bien à la musique. L'influence des musiques sombres est très perceptible mais Jessica 93 en fait quelque chose de très personnel et assez habité avec en plus un vrai sens de la mélodie qui accroche.



Le musicien crée une ambiance pesante et désolée mais néanmoins fascinante. Les morceaux sont plutôt longs mais on s'y laisse facilement absorber. Le set a été assez court mais peu importe, Jessica 93, totalement investi dans sa musique, parvient à lui seul à captiver tout un auditoire, ce qui n'est pas rien. Sa prestation a été à la hauteur du très prometteur album qu'est Who Cares.


Jessica93 : les dernières chroniques concerts

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir en concert

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir par Philippe
Hellfest, Clisson, le 23/06/2018
Deuxième journée dans l'enfer - vraiment tout relatif - du Hellfest. Comme nous sommes accueillis dans un campement de thrashmetalheads très pointus, on y entend régulièrement au... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

The Soft Moon + Jessica93 en concert

The Soft Moon + Jessica93 par Ylxao
L'Épicerie Moderne (Feyzin), le 16/03/2018
Ce vendredi soir à l'Epicerie Moderne il y avait un rendez-vous à ne pas manquer : une soirée post-punk teintée de shoegaze avec The soft Moon et... La suite

Jessica93 + Bleakness en concert

Jessica93 + Bleakness par Lebonair
La Maroquinerie - Paris , le 18/12/2017
On se rend à la Maroquinerie en ce lundi 18 décembre pour assister à notre dernier concert de l'année 2017 et on espère finir en beauté ! Au programme ce soir, c'est l'ovni... La suite

Miss Parker : les dernières chroniques concerts

Miss Parker- Shiloh en concert

Miss Parker- Shiloh par Phil2guy
Le Poste à Galène- Marseille, le 30/04/2016
Ce soir au Poste à Galène, le trio cold wave Miss Parker organise la soirée de lancement de son premier album, réalisé sur le label Désordre Nouveau (qui a depuis plus de deux... La suite

Minuit Machine-Miss Parker-Catalogue en concert

Minuit Machine-Miss Parker-Catalogue par Phil2guy
Le Poste à Galène- Marseille, le 13/11/2014
Un mois après avoir organisé les concerts (réussis) d'Electrolux et Messer Chups, le label Désordre Nouveau investit de nouveau le Poste à Galène. Point de garage punk ou de surf... La suite

Miss Parker + Catalogue +Soviet Soviet en concert

Miss Parker + Catalogue +Soviet Soviet par Phil2guy
Le Lounge- Marseille, le 27/05/2014
Soirée Post Punk ce soir au Lounge organisée par le Label Indus/ Cold Wave Désordre Nouveau (qui avait fait venir Jessica 93 dans la même salle l'hiver dernier) avec deux... La suite

Miss Parker en concert

Miss Parker par Ysabel
Hôtel de la Musique - Marseille, le 26/06/2013
Ce soir, nous avons le privilège et l'honneur d'avoir un rendez-vous "en toute intimité" avec Miss Parker (rencontrés au Cargo de Nuit lors de la soirée Esprit Musique). Double... La suite

Le Lounge - Marseille : les dernières chroniques concerts

Serket & the Cicadas en concert

Serket & the Cicadas par pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 31/01/2020
Programme un peu trop ambitieux ce soir qui fait qu'une fois de plus je vais arriver trop tard pour vraiment voir le concert de Serket & the Cicadas de ce soir au JAM. En effet... La suite

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) en concert

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille , le 22/12/2019
Premier week-end des vacances... Pour la première fois depuis longtemps ma fin de semaine n'a donc pas été réglée par mon programme habituel optimisé entre bébé nageurs,... La suite

Jo Keita Experience + Vilains Chicots en concert

Jo Keita Experience + Vilains Chicots par
Le JAM, Marseille, le 18/10/2019
Ce vendredi soir il y avait un nouvelle fois trop de choses en même temps (surtout en octobre et en mars) ... ainsi j'aurais aimé pouvoir aller à Lollipop, à la Baronne, à la... La suite

Jon & John en concert

Jon & John par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 13/09/2019
Ce soir, comme tous les vendredis soir il y avait beaucoup de choix. Comme je vieillis je ne suis allé voir que 2 concerts. Le premier de the Lemon Cars et de No Jazz Quartet... La suite