Accueil Chronique de concert Nicolas Folmer Quartet Invite Bob Mintzer + Big Band de l'I.M.F.P.
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nicolas Folmer Quartet Invite Bob Mintzer + Big Band de l'I.M.F.P.

Nicolas Folmer Quartet Invite Bob Mintzer + Big Band de l'I.M.F.P. en concert

I.M.F.P. - Salon-de-Provence 14 janvier 2010

Critique écrite le par

Pour m'attirer hors de Marseille un soir où Julien Lourau se produisait au Cri du Port, il fallait un motif en béton armé : Bob Mintzer est celui-ci. La bonne nouvelle, c'est qu'on a refusé du monde aux deux endroits. Comme quoi le jazz ne se porte pas si mal que ça.

Big Band de l'I.M.F.P.

La discographie de Bob Mintzer est riche d'une trentaine d'albums dont la moitié avec les Yellowjackets.

En première partie, ce sont des "White Shirts" qui vont nous aiguillonner. Nous sommes ici à l'I.M.F.P. de Salon de Provence et le Big Band local dirigé par Joël Mille s'adapte à la situation : dans leurs seyantes chemises blanches, les 16 musiciens jouent des compositions du saxophoniste newyorkais qui leur fait l'honneur de jouer avec eux.



C'est même lui qui présente les pièces, effectuant de gros efforts pour parler français. Pas ses plus récentes puisqu'ils débutent par Art Of The Big Band (1990) et Incredible Journey (1985) morceaux titres de deux albums de ses débuts.
Des pièces écrites pour des big bands certes, mais avec de longues plages réservées aux soli. Bob se taille évidemment la part du lion pour la plus grande joie de ses partenaires d'un soir qui ne sont pas en reste : Loïc (alto) et Alexandre (baryton) par exemple s'illustrent à tour de rôle.



Ils auront le plaisir d'accueillir également Nicolas Folmer. Lui aussi, les big bands il connaît. Je l'ai vu codiriger le Paris Jazz Big Band au Charlie Jazz Festival 2009 et c'est aussi pour lui que je suis là ce soir.

Après Slo Funk, écrit par Mintzer pour le Big Band de Buddy Rich, la première partie est déjà terminée mais la soirée déjà réussie. L'association de ces deux grands solistes que sont Mintzer et Folmer nous y fait saliver : vivement la deuxième partie !

Nicolas Folmer Quartet invite Bob Mintzer



Le quartet de Nicolas Folmer, c'est Jérôme Regard (contrebasse, également membre du Paris Jazz Big Band), Benjamin Henocq (batterie) et Antonio Farao (piano). Ils invitent sur cinq dates Bob Mintzer, mais ne jouent presque aucune pièce de son répertoire. Seul Straight Ahead déroge à la règle. Il est vrai que les compositions de Nicolas Folmer méritent au moins autant d'attention par leur mélodie et leur variété :



L'entraînant Let's Rendez-Vous et ses merveilleux soli de trompette et de ténor sur une rythmique ultrarapide que vos pieds n'arrivent pas à suivre.
Le reposant Soothing Spirit sur lequel il met une sourdine à son jazz. Il l'a écrit pour Antonio Farao, son pianiste dont je reparlerai.
Le plus rythmé Off The Beaten Tracks avec son duo trompette / sax et le moment où Bob Mintzer s'est le plus lâché de la soirée.
Le zenissime Absinthe Minded où chacun caresse son instrument.



On se demande où il veut en venir lorsqu'il ouvre une parenthèse politique dans laquelle il disserte sur la frustration. C'est un subtil, humoristique et original stratagème pour préparer la salle à l'achat de leur album, Off The Beaten Tracks. Promo réussie à en voir le nombre de spectateurs qui ont choisi de limiter la frustration d'un concert trop tôt terminé...



Mais avant de nous quitter, ils nous offrent deux dernières perles : You Must Believe In Spring de Michel Legrand (Folmer a sorti récemment un album de reprises du pianiste en collaboration avec lui dont Oum Le Dauphin !!) Et surtout Black Inside, une composition d'Antonio Farao, pianiste italien qui a subjugué toute la salle ce soir. Sa compo laisse la trompette et le saxo s'exprimer magistralement. Mais il ne s'est pas oublié et sa main droite va virevolter pendant le long mais trop court solo final.

Ma satisfaction est triple ce soir : outre le fait d'avoir enfin pu voir Bob Mintzer, j'ai apprécié une autre facette de Nicolas Folmer et découvert un pianiste qu'il me tarde déjà de revoir.

Bonus vidéo audio : Soothing Spirit



et Slo Funk du Big Band de l'I.M.F.P.

Nicolas Folmer : les dernières chroniques concerts

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet en concert

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet par Mcyavell
Domaine de Fontblanche - Vitrolles, le 05/07/2009
Troisième et dernière soirée du Charlie Jazz Festival 2009. L'éclectisme du jazz est illustré par le programme de ce dimanche : un quartet de jazz moderne, un... La suite