Accueil Chronique de concert Patricia Kaas
Lundi 30 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Patricia Kaas

Dome - Marseille 14 novembre 2009

Critique écrite le 17 novembre 2009 par Pirlouiiiit

Assez surpris par le spectacle de ce soir ... Venu pour photographier Patricia Kaas j'ai été frappé par le côté figé du début du concert. Après qu'une voix off (la sienne ?) ait présenté les personnes qui ont monté ce spectacle (metteur en scène, musiciens, danseuse, ...) alors que les musiciens étaient déjà sur la scène, un grand K (comme Kabaret et comme Kaas) s'est allumé dans le fond et une danseuse dont la silouhette se découpait dans le fond lumineux, a commencé à ... danser (désolé pour cette lapalissade). Très théâtral, très mis en scène ... et puis elle est apparue ...

En collants noirs avec une veste largement ouverte sur un soutien gorge plein de dentelles, une cane à la main. Bref un truc sensé j'imagine rendre l'ambiance de la femme fatale des années 30. Le problème c'est que Patricia Kaas ne m'a pas du tout paru à l'aise dedans. Elle a commencé par son plus grand succès Mademoiselle chante le blues. Pendant tout le morceau et les quelques suivants où je resterai elle ne cessera de prendre des poses de façon un peu trop mécanique (à mon goût). Certes ça ne doit pas être facile de se déplacer avec de telles talons, certes les pin up de l'époque avec ce côté déhanché / figé mais autant sur les photos ça rend bien autant là ça donnait un côté rigide qui contrastait avec le côté chaleureux de sa voix.

Elle a toujours une belle voix et ce sont toujours ses premiers morceaux que je préfère je crois (je ne connais pas les nouveaux mais ceux que j'ai entendu ne m'ont pas emballé plus que ça) mais par moments on dirait qu'elle peine / force. Dans le deuxième (je crois) morceau elle aura cette façon de chanter l'"l'Amuuuuuur", la tête levée, les jambes écartées comme visées, immobile qui me fera vraiment penser à Johnny.

Je ne vais pas me lancer dans une analyse de chaque chanson que j'ai vu mais gloablement j'ai trouvé moi aussi que l'ensemble manquait de spontanéité et de simplicité. Les films qui sont projetés sur l'écran géant derrière elle plutot que de servir de zoom à ceux qui sont assis dans le fond a l'effet inverse. Elle disparait completement au profit de courts métrages (dont elle est parfois la vedette) et on se retrouve finalement devant la télé. La présence de la danseuse n'apporte pas grand chose ... le coup du ballon rouge au début est beaucoup trop mis en scène une fois de plus ...

Bref on préférerait nettement la voir se lâcher et être plus en communion avec le public en effet venu pour elle que en train de jouer un rôle qui ne lui va finalement pas si bien. Son intervention entre deux morceaux au début me la fera paraitre timide (en tout cas pas à l'aise) ce que j'ai beaucoup de mal à imaginer après tant d'années de scène. Même si elle a toujours eu cette image de femme fatale un peu mystérieuse et froide sur les pochettes de ses disques, je pensais que sur scène elle était plus présente.

Il parait que vers la fin, après quelques changements de tenues (de plus en plus olé olé) la glace finira par fondre, le courant par passer et le carré d'or par se lever. Mais je serai déjà loin à ce moment là. En tout cas les gens présents ce soir ont semble t il passé une très bonne soirée, ce qui est le principal.

Dome - Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite