Accueil Chronique de concert Pierre Perret
Lundi 29 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pierre Perret

Pierre Perret  en concert

théâtre du Toursky, Marseille 16 octobre 2021

Critique écrite le par

Théâtre Toursky by Pirlouiiiit 16102021

Cette fois ci je ne suis pas en compagnie de Luciiiie (qui garde son frère et sa sœur tous fraichement débarqués de Washington, en leur faisant découvrir Les Compères) mais de Svet et de mes parents à qui j'ai offert 2 places pour voir ce monument* de la chanson polissonne. Si je ne connais de lui que le Zizi (je n'avais même pas réalisé que Les colonies de vacances était de lui) et ces deux récents morceaux Confinis et Bientôt dont j'avais vu les clips sur internet et qui avaient achevé de me convaincre qu'il ne fallait pas rater cette date.

Théâtre Toursky by Pirlouiiiit 16102021

Les parents partis devant et en moto arrivent bien avant nous, d'autant que nous faisons un petit détour, égarés par une signalétique absente un rond-point sur deux. La dernière fois que j'étais venu c'était il y a bien longtemps pour un spectacle de danse de fin d'année. Beaucoup de monde dans le hall, nous récupérons nos places et nous installons. Pas de consigne particulière pour les photos si ce n'est " pas de flash " (bien sûr) et " pas de photos de la chorale " (ok).

Richard Martin by Pirlouiiiit 16102021

Nos sièges sont situés sur le côté en bout de ligne ce qui me permet de m'échapper sans gêner mes voisins. Svet qui va découvrir Pierre Perret ce soir, s'étonne dans un premier temps de la moyenne d'age du public, qui s'explique en fait par l'age de Pierre (pour reprendre le jeu de mot d'un de ces albums), l'heure tardive du concert et le prix des places qui fait qu'on n'y viendra pas forcement en famille. D'un autre côté ses chansons même si elles sont rigolotes sont plutôt pour un public averti pour une bonne partie. Pendant que je cherche un endroit plus proche du bord de la scène, Svet potasse la page wikipedia de Pierre.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

Après une présentation enthousiaste de Richard Martin (notre hôte). Le grand* Pierre débarque tout seul sur la scène plongée dans le noir, éclairé par un spot un peu trop blanc à mon goût et attaque avec sa guitare le fameux Mes adieux provisoires, sorte de chanson bilan puisqu'il y cite un paquet de ses chansons phares dont un grand nombre seront d'ailleurs assez logiquement jouées ce soir.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

J'ai pris très peu de notes pendant le concert aussi je m'aide de la liste des chansons de ce double album de 32 morceaux qui regroupe l'intégralité du tour de chant de cette tournée. Je n'avais pas réalisé qu'il en avait joué autant (le concert a quand même durée plus d'une heure 45) mais je ne me suis pas ennuyé une seconde. Au contraire, chanson après chanson je me suis demandé comment on pouvait écrire autant de belles chansons sur le même thème : l'amour et les femmes, sans se répéter.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

La porte de ta douche est restée entr'ouverte, quand le soleil entre dans la maison si poétiquement belles, et toutes ces chansons à prénoms (féminins bien sûr) Alphonsine, Jeannine (qui m'a fait pensé à Stewbal de Hugues Aufray) , Blanche, (Celui d')Alice, Lily (pas toutes légères du tout) ...

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

... et cette maîtrise de la langue (sans jeu de mot) qui lui permet de parler de façon aussi directe et imagée de choses si intimes, sans être jamais vulgaire ni même cru (je pense à Cuisses de mouche par exemple)

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

En plus j'ai aussi découvert un grand nombre de morceaux sur l'actualité (donc forcement plus grave / tristes) comme Humour liberté (il faut choisir) à propos de Charlie Hebdo, la Pédophilie (dans l'église), les Femmes battues, la Femme grillagée ... autant de morceaux aux textes explicites qu'il chante avec une émotion non feinte.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

Bref pendant près de 2 heures de ce tour de chant touchant, troublant, vivant (et dont je me souviendrai longtemps) on est sous le charme, que l'on connaisse les morceaux comme énormément de gens dans la salles (Pierre en plaisantera quelques fois quand il oubliera quelques instants les paroles d'une chanson ou l'autre) ou qu'on les découvre comme moi ou encore plus comme Svet.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

A noter qu'il n'a pas de prompteur (en tout cas il ne m'a pas semblé) juste la liste des morceaux dont il n'a pas l'air de se servir préférant demandé à ses musiciens. Ses musiciens parlons en, il nous les présentera dès le début et à plusieurs reprises : Gilou Lecouty l'accordéoniste fidèle avec qui il partage la scène depuis 60 ans, Joël Roulleau à la guitare ou à la basse, Claude Walch à la batterie, François Ducroux à la contrebasse et d'un violoncelliste (un peu plus jeune) dont je n'ai pas retenu le nom.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

Pendant le concert je penserai au Chanteur Perdu (très jolie BD dans laquelle Pierre Perret est présent) à Bourvil, à Louis Carpat ... et je sortirai de là remué par autant de sincérité, de beauté et de simplicité. C'est souvent pendant les concerts que je ressens cette espèce de clame / plénitude (même pendant un concert punk) où tout d'un coup tout paraît avoir un sens. Quand en plus de cela il y a des textes en français aussi bien écrits comme ce soir alors là ça monte d'un cran.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

Sur la fin du concert il sera rejoint par la Maîtrise du Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille (je m'attendais à ce que ce soit plutôt la maternelle d'à côté qu'il était apparemment venu voir le jour même), pour 3 morceaux Vaisselle Cassée, Donnez nous des jardins (et non le Tord-boyaux comme je l'avais écrit - merci pour la correction) et Les jolies colonies de vacances dont les enfants (et leurs parents) garderont un grand souvenir j'en suis sûr.

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

* Grand / Monument il l'est aussi physiquement. En effet c'est pendant la séance de dédicace au niveau du stand de merchandising qui a été pris d'assaut que je réaliserai qu'il est beaucoup plus grand, costaud, carré que ce que j'imaginais. Une vraie force de la nature qui se prêtera au jeu des dédicaces : livres, BD, compilations, live, ... et des échanges avec un public conquis.

Merci pour la visite et pourquoi pas " à bientôt ! "

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021

Pierre Perret by Pirlouiiiit 16102021 - 9226

> Réponse le 18 octobre 2021, par Stef

[Marseille - 16 octobre 2021] Merci pour cette belle critique du concert, objective je trouve. Parent d'un des élèves de la maîtrise de chant du conservatoire, je préciserai juste qu'ils n'ont pas chanté "Tord boyaux" mais "Donnez nous des jardins" ;-)   Réagir


Pierre Perret : les dernières chroniques concerts

Pierre Perret par francoise
Plouenan Finistere, le 11/10/2008
concert super ! pierre perret, c'est un grand Monsieur, j'espère bien qu'à son age j'aurai la même pêche ! 2h de concert qu'on ne voit pas passer... il est remarquable, très tres intelligent, poète... enfin plein de choses ! et encore merci pour ce concert et bravo malgré sa crève, il était malade nous a t'il dit c'est vrai qu'il... La suite

Pierre Perret par YL
Festival du Bout du Monde (Crozon), le 12/08/2007
Une pure merveille que le concert de Pierre Perret au Festival du Bout du Monde, franchement, personne n'a vu le temps passer !!! Ce chanteur touche tous les âges grâce à ses textes très variés, réalistes et tendres. Un artiste réellement chaleureux, qui a encouragé tout le public à reprendre ses chansons avec lui. Encore merci à notre Pierrot... La suite

Pierre Perret par berac
Zénith Saint-Herblain, le 16/12/2006
Cette année l'ami Pierrot fêtait ses cinquante ans de carrière. C'était la première fois que j'assistais à un concert de Pierre Perret et je dois dire que j'ai été enchantée. Quel poète et quel humoriste ! Il a su durant son spectacle faire participer le public, qui était très varié, il y'avait aussi bien des jeunes enfants que des grands parents.... La suite