Accueil Chronique de concert Robin Leduc + Tété
Samedi 24 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Robin Leduc + Tété

Robin Leduc + Tété en concert

Espace Malraux - Six Fours les Plages 11 mars 2011

Critique écrite le par

Quel plaisir que d'arriver à Six Fours, de se garer à 2 pas de l'Espace Malraux, de s'y faire accueillir avec le sourire et de découvrir une salle où l'on se sent bien. On peut se balader tranquillement, voir la scène de quelque endroit où l'on se trouve, se désaltérer rapidement et efficacement.



La première partie est assurée de main de maître par Robin Leduc et ses compères. Malgré un son saturant parfois car trop chargé en graves, avec son look hurluberlu, il nous sert trois quart d'heure de chansons à textes savoureuses. Ce serial loser sympathique nous fait partager son univers barré où paroles ironiques à souhait se mêlent à des mélodies imparables. Les jeux de maux fusent et la bonne humeur s'empare de l'ensemble du public. La musique est en effet également au rendez vous, teintée de blues pop, mais lorgnant parfois également vers la samba ou les Caraïbes.



Le trio est en place du début à la fin, le batteur faisant étal de la grande palettes de variations dont il dispose. Le claviériste n'est pas en reste jouant sur 2 instruments simultanément, gardant le sourire quand il en renverse un et nous gratifie de jolis soli à l'orgue. Je pense au M des débuts, avant qu'il ne sombre dans la mauvaise variété. Avec ses airs de pas y toucher, Robin Leduc se révèle songrwiter de talent, très adroit avec sa 6 cordes. Il est également à l'aise avec le public, toujours agréable et souriant. Ce soir, comme il le chante si bien Je casse tout, à commencer par la baraque. J'espère donc avoir l'occasion de le croiser à nouveau prochainement.



Après une longue introduction constituée d'un riff que l'on croirait tout droit sorti d'un classique des Rolling Stones, un autre trio fait ensuite son entrée sur la scène. Tété arrive en effet, accompagné d'un batteur et d'un contrebassiste. Ce qui frappe en premier lieu, c'est le caractère très blues de l'ensemble. Bien qu'il joue sur des guitares électro-acoustiques, le son qui en ressort est celui de guitares électriques, transformant la formation. en trio de power blues.

La quasi-totalité des titres joués sont en effet des versions électriques des chansons que son auteur a gravées sur CD. Les qualités d'arrangeur et de bluesman de Tété éclatent ainsi au grand jour. Il joue à merveille, improvise à foison et retombe toujours sur ses pattes. Très classe dans son costume ajusté, il joue beaucoup avec les spectateurs, leur demandant sans cesse si tout se passe bien. C'est très efficace et le public ne s'y trompe pas, emporté par la vague du début à la fin du concert.



Je regrette pourtant le manque de nuances de l'ensemble, car après une dizaine de morceaux, la monotonie pointe le bout de son nez. L'énergie est toujours de mise mais je ne peux m'empêcher de trouver trop de similitudes dans les plans joués ici et là. Les musiciens ne sont pas à blâmer, aucune fausse note n'étant à déplorer. Il me semble surtout que la transformation quasi-systématique des titres folks dépouillés et aérés que j'aime tant montre ses limites. Comment rendre en effet les innombrables arrangements présents sur les versions studios ? Tété a choisi de privilégier, l'entrain et la communication avec le public pour ne pas risquer de l'endormir. Je le comprends tout à fait et me laisse d'ailleurs emporter plus d'une fois.



L'envie et le dédain, Le bal des boulets, Fils de Cham ou Maudit blues, pour ne citer qu'eux font ainsi leur effet. 1770, A flanc de certitudes jolie valse et Ad libitum tirent également leur épingle du jeu, avec des structures moins classiques.
Cependant, c'est lorsqu'il revient à l'acoustique, que notre troubadour est le plus touchant. Sa reprise du tubissime Still loving you seul à la guitare est un véritable régal, d'autant qu'elle prend le relais de l'idéaliste Le meilleur des mondes. Les autres morceaux des deux premiers albums joués, constituent malheureusement un medley, bien trop court pour l'amateur que j'en suis.



Tété clôt le spectacle seul à la guitare avec l'inévitable A la faveur de l'automne et le magnifique Le magicien. Pour ce dernier titre, ses compères soulignent les mots clés avec des affichettes, à la manière du clip Subterranean Homesick Blues de Bob Dylan. Le leader viendra même se mêler au public, guitare à la main. Il n'en demandait pas tant et repart le sourire aux lèvres, et c'est bien là le principal.

Robin Leduc : les dernières chroniques concerts

Robin Leduc + You & You en concert

Robin Leduc + You & You par Pierre Andrieu
Point Ephémère, Paris, le 24/01/2011
Soir de fête pour le chaud public de l'anticonformiste Robin Leduc au Point Ephémère à Paris, le lundi 24 janvier 2011... La fort enlevée présentation de son très recommandé... La suite

Tété : les dernières chroniques concerts

Festival Soirs d'été 2013 :  Tété + Jil is Lucky en concert

Festival Soirs d'été 2013 : Tété + Jil is Lucky par Lebonair
Paris, Place de la République, le 11/07/2013
Le festival Soirs d'été qui a débuté lundi 8 juillet 2013 se terminera ce samedi 13 juillet après une semaine exceptionnelle de concerts rock et totalement gratuits. OÜI Fm... La suite

Tété + Irma en concert

Tété + Irma par Lionel Degiovanni
L'Usine - Istres, le 09/10/2010
Arrivé juste quelques minutes avant le début du concert, je découvre sur l'affiche du concert qu'il y a une première partie sur le concert de Tété. Une certaine IRMA ; bon sur le... La suite

Tété par Lilypucepsagc
Chateau de Sollies Pont, le 17/07/2007
Franchement, il assure un max avec sa guitare ! Trop bon ! il sait mettre l'ambiance ! C'est notre Ben Harper version Française ! Soyons fiers et supportons Tété ! La prochaine fois, c'est sûr, j'y retourne ! Merci à mon grand frère de m'avoir fait connaitre Tété ! La suite

Tété par La Frette
Francolies, La Rochelle, le 13/07/2007
Tété en concert aux franco c'était vraiment génial, il nous a fait une bonne douzaine de chansons toutes aussi bonnes les unes que les autres !! Dommage qu'il n'ait pas fait l'air de rien, il a principalement fait ses chansons des deux derniers albums, mais quand même a tomber, surtout non loin de la scène !!! Tété c'est à ne pas manquer s'il passe... La suite

Espace Malraux - Six Fours les Plages : les dernières chroniques concerts

Popa Chubby en concert

Popa Chubby par Janfi
Espace André Malraux, Six Fours les plages, le 18/10/2018
L'espace André Malraux de six-fours les plages accueillait jeudi 18 octobre 2018 l'excellentissime Bluesman POPA CHUBBY. Ce New Yorkais de 58 ans, de son nom de naissance... La suite

Dominique A en concert

Dominique A par Calie-cotto
Espace André Malraux Six-Fours-Les-Plages, le 27/04/2018
Dominique A est actuellement en tournée pour présenter au public son travail sur l'album "Toute latitude", un disque accompagné d'images grâce à la précieuse collaboration de... La suite

Nostromo + Hatebreed en concert

Nostromo + Hatebreed par Sodis Xiii
Six-Fours-la-Plage, le 14/06/2017
Pour beaucoup de metalleux, ce mercredi est une journée sous le signe de l'excitation et du stress. Excitation car c'est la veille du départ pour le HELLFEST, et stress car on a... La suite

Asaf Avidan en concert

Asaf Avidan par Anas
Espace Malraux - Six Fours, le 09/10/2016
Ses titres phares on les a tous entendu, à travers ceux-là on pouvait déjà percevoir l'ombre d'un personnage atypique doté d'une voix exceptionnelle dans un univers bien à lui. Le... La suite