Accueil Chronique de concert Sigur Rós
Vendredi 3 février 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sigur Rós

Sigur Rós en concert

Zénith de Paris 4 novembre 2022

Critique écrite le par



Trop longtemps après son dernier passage (c'était au Grand Rex en 2017), Sigur Rós est enfin de retour à Paris. Ces cinq dernières années ont été mouvementées pour le groupe islandais qui a connu de nombreux changements. Il y a tout d'abord eu le départ de leur batteur Orri Páll Dýrason, en retrait pour accusation d'agression sexuelle en 2018. Et les années suivantes ont vu quelques activités créatives d'ambient, de bandes-son et de coopérations : "22° Lunar Halo / Variations On Darkness", "Liminal Sleep", "Odin's Raven Magic". Début 2022, le retour tant souhaité du pianiste Kjartan Sveinsson promet une meilleure dynamique pour le groupe. Pour cette tournée 2022, c'est la première fois en dix ans que Jónsi et Holm repartent avec Sveinsson. La formation actuelle de Sigur Rós comprend donc Jón Þór Birgisson aka Jónsi à la guitare et au chant, Georg Holm à la basse ainsi que Kjartan Sveinsson aux claviers. Les trois membres fondateurs sont accompagnés du batteur Ólafur Björn Ólafsson.



2022 est signe d'actualité et de renouveau pour Sigur Rós, avec une tournée mondiale et l'annonce d'un nouvel album. C'est également l'anniversaire des 20 ans de l'album parenthèse "()" avec une réédition pour l'évènement. Pour l'occasion, les Islandais proposent un spectacle en deux parties, d'une durée totale de 2 heures et demi avec entracte. De plus, après quelques dates en Europe, Paris, si chère au groupe, a eu droit à deux jours successifs de concert au Zénith. Seule la soirée du vendredi 4 novembre est décrite ici.



Le concert commence avec une part belle laissée aux premiers albums, à noter un magnifique "Untitled #1 (Vaka)" ou la joie de réécouter "Svefn-g-englar", de revoir Jónsi chanter dans les micros de sa guitare. On redécouvre un groupe qui se présente simplement, avec une naturelle interprétation des morceaux, comme si le temps n'avait pas passé. C'est particulièrement émouvant de revoir interagir Jónsi, Kjartan et Georg. Le batteur Ólafur arrive à trouver sa place, avec une bonne prise en main des morceaux, et ce même si le jeu énergique de Orri Páll Dýrason manque un peu.



Après un entracte d'une quinzaine de minutes, le concert reprend avec des morceaux de l'album "Takk", notamment un fabuleux "Glósóli". L'enchainement de "Sæglópur", "Gong" et "Andvari" fascine un public tellement silencieux qu'on entend tomber les gobelets à l'autre bout de la fosse. L'interprétation de Jónsi est saisissante sur "Gong", avec une fin essoufflée et sincère jusqu'au bout. On peut voir, malgré la discrétion du groupe, qu'il souhaite être généreux avec son public parisien. Sigur Rós parvient à embarquer ses fans et les 2 heures 30 de concert passent très vite.



Le show se termine sur des morceaux plus récents : "Festival", "Kveikur" pour lequel les claviers de Kjartan apportent beaucoup. On pourrait croire que le combo souhaite jouer machinalement, tant les morceaux s'enchainent rapidement, mais les envolées vocales très libres de Jónsi sur "Festival" sont improvisées et bienvenues. C'est un concert qui semble avoir marqué le groupe, Jónsi prononce entre deux morceaux quelques mots en islandais, qui selon une traduction non vérifiée serait : "Takk les amis pour ce moment dont on se souviendra pendant longtemps !"



Le dernier morceau, "Untitled #8 (Popplagið)" conclue ce long set. Le groupe quitte la scène et revient saluer son public par deux fois, laissant ensuite les fans satellisés quitter doucement la salle. La fibre nostalgique était évidemment présente pour ce concert, mais nous avons eu quelques avant-goûts du prochain album : "Gold 2", "Gold 4", qui donnent un coup de frais dans la set list. Sigur Rós est un groupe à revoir, imaginons une tournée avec un orchestre l'année prochaine pour la sortie de leur prochain album, rêvons un peu.

Photos : © Nicko Guihal / Zénith de Paris







 Critique écrite le 10 novembre 2022 par Nicolas Zalachas


Sigur Ros : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

(mon) Rock en Seine 2016, 1/2 : Wolfmother, Casseurs Flowters, Grand Blanc, La Femme, L7, Sigur Ròs, Massive Attack en concert

(mon) Rock en Seine 2016, 1/2 : Wolfmother, Casseurs Flowters, Grand Blanc, La Femme, L7, Sigur Ròs, Massive Attack par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 27/08/2016
Quand l'été est presque enfui, comme chacun sait, il n'y a qu'une seule solution pour le clôturer dignement : Back to Rock en Seine ! Bon, on pourrait nous accuser légitimement... La suite

Sigur Ros (Nuits de Fourvière 2016) en concert

Sigur Ros (Nuits de Fourvière 2016) par Cathy VILLE
Théâtre de Fourvière, Lyon, le 06/07/2016
Sigur Ros Ce soir Aux Nuits de Fourvière, Sigur Ros nous a offert une nouvelle fois un concert magique. Même si pour moi ce ne sera pas le plus mémorable (son trop fort),... La suite

Sigur Ros (Nuits de Fourvière 2013) en concert

Sigur Ros (Nuits de Fourvière 2013) par Cathy VILLE
Théâtre Antique de Fourvière, le 30/07/2013
Que de chemin parcouru depuis ce premier concert où j'ai découvert Sigur Ros, timide, mal à l'aise sur scène, c'était au Transbordeur en avril 2001. Puis il y a eu l'auditorium... La suite

Zénith de Paris : les dernières chroniques concerts

Powerwolf + DragonForce + Warkings en concert

Powerwolf + DragonForce + Warkings par Florentine Pautet
Zénith de Paris, le 26/11/2022
Une soirée qui s'annonçait très qualitative déjà de par l'affiche (Powerwolf + DragonForce + Warkings), et qui a été à la hauteur de toutes nos espérances. Retour sur un... La suite

Marillion en concert

Marillion par Electric Eye
Le Zénith, Paris, le 23/10/2022
Marillion peine à remplir un petit Zénith en configuration réduite, c'est dommage mais c'est peut-être dû au fait que le groupe a décidé de passer la portion congrue du show à... La suite

Parkway Drive, Lorna Shore & While She Sleeps en concert

Parkway Drive, Lorna Shore & While She Sleeps par Florentine Pautet
Zénith de Paris, le 27/09/2022
Parkway Drive, c'était la date metal à ne pas manquer ce mois de septembre. Les piliers du metalcore australien revenaient dans la capitale, après 2 longues années d'absence. Pour... La suite

Foals & Egyptian Blue en concert

Foals & Egyptian Blue par Stef'Arzak
Zénith de Paris, le 16/05/2022
Egyptian Blue En attendant le concert de Foals, le public a droit a une ouverture qui s'annonce remuante : le groupe Egyptian Blue, originaire de Brighton ! J'avais hâte... La suite