Accueil Chronique de concert Sliimy (Printemps de Bourges 2009)
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sliimy (Printemps de Bourges 2009)

Bourges Palais d'Auron 24 avril 2009

Critique écrite le par

Je ne suis pas du tout habitué à poster des critiques de concerts sur concert and co, mais je dois avouer que la critique du concert de Sliimy à Bourges est totalement contraire à ce que j'ai ressenti, donc il me semble important de réagir en donnant mon sentiment....
J'ai trouvé en ce jeune garçon de 20 ans une incroyable maturité et un talent assez hors du commun.

Le propos est léger, certes, mais je l'ai trouvé très à l'aise avec le public, et pour moi réduire sa prestation à "Wake Up" et "Womanizer" est infondé, ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti, et ce qu'ont semblé montrer les 2000 personnes présentes...
Je ne connaissais pas son album, que j'ai acheté depuis, et j'ai trouvé les compositions de "Magic Game", "Trust me", "Paint your face" incroyablement fortes...
Le timbre de voix est particulier, très androgyne, les arrangements sont fins, la basse batterie très rock sur scène, et lui a fait preuve d'un charisme assez étonnant pour un artiste aussi peu expérimenté.
Le passage acoustique m'a semblé certes un peu long (3 titres de suite en guitare / voix), mais la fin du live très rock m'a réellement donné envie d'en entendre plus...

Ce show a été pour moi d'une fraicheur incroyable pour un artiste aussi jeune sur scène, et m'a rendu les prestations de Hugh Coltman et Charlie Winston presque un peu fades ensuite...

Voilà, je ne connaissais pas, je suis ressorti séduit !

 Critique écrite le 26 avril 2009 par Lucienmarlene

> Réponse le 28 avril 2009, par Hellbert

[Bourges Palais d'Auron - 24 avril 2009] Je suis plutôt d'accord avec la critique émise par le site (mise à part la référence à Julien Doré, complètement inapropriée à mon avis) et à la fois avec celle du spectateur. Il est vrai que ces derniers temps, on nous a balancé Sliimy à toutes les sauces. C'est vraiment "la révélation" du moment : jeune, frais, looké à souhait... Alors il est vrai que le public, moi compris, en attendait beaucoup par rapport à son personnage, et il faut avouer que je me suis un peu ennuyée... Mise à part les titres-phares promotionnels qui étaient enjoués et entraînants, c'était vraiment plat. J'ajouterais seulement que la performance de Hugh Coltman a été la meilleure pour moi de la soirée, Charlie Winston ayant été vraiment déçevant malgré les bons musiciens qui l'entouraient. En conclusion,...  La suite | Réagir