Accueil Chronique de concert Sticky Boys + Les Gaulois
Vendredi 27 janvier 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sticky Boys + Les Gaulois

Sticky Boys + Les Gaulois en concert

L'Ampli - Billère 25 janvier 2013

Critique écrite le par

"Hey Sylvie !!" cette pub décalée de la SNCF ne te rappelle rien ?
Alors tu as vraiment loupé un train et il est temps de te mettre sur la bonne voie.



Pour ça il fallait être présent en ce vendredi 25 janvier à l'Ampli Billère pour une soirée électrique teintée de rock'n'roll et punk avec la présence des Sticky Boys et des non moins Gaulois qui pour la dernière fois venait rendre un hommage aux Destropouillaves.
C'est donc ce qui nous fera prendre la route depuis Bayonne pour ce premier concert de l'année, afin de voir d'avoir le plaisir de voir avant tout des amis de longue date en les membres des Sticky Boys, mais aussi de passer de nouveau une soirée de plus agréable avec ce double trio de musiciens dynamités.
Malgré le froid, une foule conséquente sera présente pour cette soirée, crêtes, cuirs et clous de mise sans oublier les casques gaulois bien entendu.



Si l'affiche est plutôt sous le nom du trio parisien, c'est bien ces derniers qui auront la tâche d'ouvrir le bal ce soir. Connus pour rendre un hommage vivant au rock'n'roll dans ce qu'il y a des plus direct et de rythmique, le groupe rappellera et prouvera une fois de plus ce soir que "le rock'n'roll n'est pas mort" comme le batteur Tom avait pu le marteler dans un discours lors de leur prestation remarquée au Virgin mégastore des Champs Elysée.
En effet je ne peux rédiger un article sur des artistes qui, comme beaucoup d'autres, ont été accueillis par cette enseigne sans en évoquer le nom au vu de l'actualité en ce moment.



C'est donc sans problèmes que le trio chauffera la salle en quelques coups de riffs, faisant s'approcher et se trémousser le public au rythme de leurs diverses compositions ou reprises d'artistes variés comme Kim Wilde, The Clash ou Creedence Clearwater Revival à la sauce Sticky Boys.
Le frontman Alex communique et chauffe son public à coup de "Pau tu vas pas me la faire à l'envers, on est vendredi soir et demain tu bosses pas, sauf pour quelques malchanceux, alors tu vas répéter après moi !"
Mais répéter quoi au fait ?



Tout simplement le nom du groupe au travers d'un petit rituel du groupe qui à la question "sticky what ?" se voit répondre en chœur par le public un "Sticky Boys". Recette simple mais qui fonctionne à tous les coups afin de bien comprendre à qui nous avons à faire.
Une liste très légèrement écourtée par rapport à la date précédente à Toulouse suite à un petit souci de "grippage vocal" lié à la ventilation de la scène toulousaine.



Trois titres en moins et une arrivée sur un "Bang that head" histoire de donner le ton de la soirée et le mode d'emploi aux fans.
Pas de "Nightrocker", "Girls in the City" ou "The way to rock'n'roll" mais qu'importe, cela n'empêchera pas mes amis de mettre le feu et de conquérir un public composé de fans en tout genre par un enchaînement de titres énervés tirés de leur album "This is Rock'n'roll" actuellement disponible chez tous les bons vendeurs et auprès du groupe.



Un concert exécuté avec rigueur mais sans en perdre le côté spontané et naturel du rock'n'roll avec un Alex et un JB qui à plusieurs reprises donneront un cours de démontage de cervicales aux public présent, sans compter sur le discours de Tom, sorti de derrière ses fûts qui en profitera pour remercier le public présent et rappeler bien sur que ... le rock'n'roll n'est pas mort.
Un concert court, trop court mais une entrée on ne peut plus adaptée pour introduire nos amis régionaux ce coup venus pour le dernière fois faire revivre l'âme des Destropouillaves.

This is the way to Rock'n'roll!



Bang that head
I fought the law (The Clash)
Rock n roll nation
Great big dynamite
Kids in America (Kim Wilde)
The world don't go round
Miss Saturday night
Fat boy Charlie
Big thrill
Bad moon rising (Creedence Clearwater Revival)



Direction donc le punk local lorsque Les Gaulois prennent possession de la scène dans une ambiance festive et chaleureuse qui nous laisse songeur : est-ce bien la dernière ?
A préciser également que ce concert est le dernier de BOB alias LESPAULCUSTOMIX.

Les irréductibles munis d'accessoires appropriés pour la circonstance attendaient donc avec impatience ce moment, où notre frontman LaHuche montera sur les planches avec une gourde de potion magique qui sera largement partagée et haranguera le public avant de débuter le concert avec le titre éponyme "Les Gaulois" suivi des "Pirates" aux rythme punk largement accessible pour les plus "metal".
Puis viendra "Débilité" et "Apéro", qui bénéficia d'un large écho vu le nombre de bières écoulées depuis le début de soirée, et pour faire suite à la demande incessante de la foule, Bob donnera la gourde de potion "magique" aux fans, mais sous l'œil attentif de son propriétaire.



Ambiance déjà palpable qui ne cessera de grandir avec "Singail" qui ravira les personnes présentes alors que Bob s'active sur sa "six cordes" tout en assurant les choeurs. Flosh n'est pas en reste et assure un maximum derrière ses fûts. Quant à Nico l'ancien bassiste dans le rôle du "suppléant" assure pleinement. "Dans La Rue," ou "Boucher Menuisier" plus rythmés font pogoter les guerriers avec plus de fougue alors que le concert est à son maximum comme en témoigne le large sourire sur le visage de notre ami front man qui se démène sur scène. L'ambiance atteindra son paroxysme avec "tous les punks" ainsi que la montée sur scène de l'ancienne bassiste du groupe, Philomène, et de la fille de Pascal, Laureen, armée de l'incontournable perruque blonde à couette. Egalement un incontournable fan du groupe "Greg" qui viendra chanter en duo avec Pascal. Ce dernier qui remerciera le public et les personnes venues de plus loin et après encore quelques titres le groupe terminera comme d'habitude son set sur des reprises, dont "Beat The Bastard" de Exploited pour notre plus grand plaisir.



Ce concert fût une très belle réussite de part la qualité des musiciens et l'ambiance dégagée par le public

Oï !!

LES GAULOIS
LES PIRATES
LES 4 ELEMENTS
EN RUT
DEBILITE
APERO
MATCH DE FOOT
SPAGGIARI
POGO
LE CALOS
LA PECHE
P'TIT LOUIS
SINGAIL
DANS LA RUE
BOUCHER MENUISIER
TOUT LES PUNKS
BRUTALE CESARIENNE
VIETNAM
CHASSEURS
MICHEL GREENDOUNOFX
LES DESTROPOUILLAVES

L'amour rural (aggressive agricultor)
Beat the bastard (Exploited)
Bon a rien (les sheriffs)



Sonia aka 'Abigail Darktrisha' pour les Sticky Boys & Terry pour les Gaulois
Remerciements : Sticky Boys, Les Gaulois

Les Gaulois : les dernières chroniques concerts

Sticky Boys + Les Gaulois en concert

Sticky Boys + Les Gaulois par Abigail Darktrisha
Ampli, Billère, le 25/01/2013
"Hey Sylvie !!" cette pub décalée de la SNCF ne te rappelle rien ? Alors tu as vraiment loupé un train et il est temps de te mettre sur la bonne voie. Pour ça il fallait être... La suite

Sticky Boys : les dernières chroniques concerts

BACKYARD BABIES - STICKY BOYS - HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS en concert

BACKYARD BABIES - STICKY BOYS - HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS par Osogaru
L'Empreinte, Savigny Le Temple, le 20/03/2017
High-School Motherfuckers Ce soir, ce seront les High-School Motherfuckers qui ouvriront la soirée à 20h15 pétante. Leur punk rock très influencé par les Ramones est très... La suite

Accept + Sticky Boys en concert

Accept + Sticky Boys par jorma76
Le Moulin, Marseille, le 24/07/2015
Mais comment Tom fait il pour avoir des dents si blanches  ? Mais quel est donc le secret des cheveux soyeux de JB  ?? Mais quel exfolient utilise Alex pour sa barbe  ??? Et... La suite

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre...  en concert

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre... par Gandalf
Clisson, le 19/06/2015
Et de 10 ! Dix ans déjà que le Hellfest existe, et quel chemin parcouru depuis les débuts... Jusqu'à devenir le plus gros festival Metal francais et un des plus gros... La suite

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell en concert

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell par Gandalf
Le Korigan à Luynes, le 23/11/2014
Un an après leur présence au Marcel Festival, premier du nom, c'est dans la petite salle du Korigan que les amis des Sticky Boys reviennent dans le sud. Pour une date très... La suite

L'Ampli - Billère : les dernières chroniques concerts

Sticky Boys + Les Gaulois en concert

Sticky Boys + Les Gaulois par Abigail Darktrisha
Ampli, Billère, le 25/01/2013
"Hey Sylvie !!" cette pub décalée de la SNCF ne te rappelle rien ? Alors tu as vraiment loupé un train et il est temps de te mettre sur la bonne voie. Pour ça il fallait être... La suite