Accueil Chronique de concert Tamaryn + Some Ember
Mardi 7 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tamaryn + Some Ember

Tamaryn + Some Ember en concert

Le Molotov, Marseille 28 Janvier 2020

Critique écrite le par

Il fallait se motiver un mardi avec un mistral décourageant pour aller au Molotov, mais comme souvent on n'est pas déçu du déplacement.

La salle n'est pas blindée mais relativement remplie, avec un public d'age varié, connaisseur et souvent anglophone voire germanophone, en mode Erasmus.

Bien aimé un des quatre albums de Tamaryn à ses débuts sans vraiment approfondir sa discographie, mais simplement content que ce genre de groupe étranger passe à Marseille.


Some Ember

En arrivant devant la scène une étrange lampe en forme de main lumineuse un peu cheap, ça m'a fait sourire en pensant à la prochaine venue de Kraftwerk 3D (à Nimes).



Pas d'effets visuels pour le Californien Dylan Travis et son projet Some Ember qui ouvre la soirée avec une cold wave ou synthpop très lente et pas franchement facile d'accès sans connaître.



Mais au fil des morceaux on rentre dans son univers à la Human League des débuts, avec des titres plus remuants, des gestes saccadés et une voix plutôt habitée.



Pas loquace du tout, il a fallu qu'un spectateur lui arrache quelques mots pendant qu'il range ses instruments, tout le set il sera dans son trip mais si on aime ces sonorités un peu gothiques on passe malgré tout un bon moment.

Pas plus d'interaction avec Tamaryn et sa chanteuse envoûtante mais totalement mutique entre les morceaux.


Tamaryn

Et pire pour les quelques photographes dans les premiers rangs, elle sera quasiment toute l'heure du concert dans l'obscurité totale.

On verra par contre le guitariste qui n'est autre que la première partie, aussi à l'aise à la gratte qu'avec ses machines tout à l'heure.



Malgré cette ambiance assez froide, le concert est de très bonne facture, carré, percutant, mélodiquement intéressant, et la plupart des spectateurs semblent apprécier.

Mais que ce soit ce son shoegazing en diable que le timbre, impossible de pas penser à Liz Frazer et ses Cocteau Twins, avec un mimétisme troublant et du coup un peu lassant.



Sans surprise il n'y aura pas de rappel mais le duo sera évidement plus avenant au stand de merchandising.



Bonne route à eux deux et merci à la salle de programmer de temps à autres ce type de plateau pour les amateurs et amatrices du genre.

Le Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand en concert

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand par Pipoulem
Leda Atomica Musique (L.A.M) puis Molotov, Marseille, le 07/03/2020
Samedi soir, il y a beaucoup de concerts, difficile de faire un choix mais il faut bien. Soirée pleine de contrastes. Claude Fernand Je commence par le LAM, avec Claude... La suite

Sirius Void + Sovox en concert

Sirius Void + Sovox par pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 03/01/2020
Et dire que j'ai failli ne pas aller au Molotov ce soir ... A la base c'est quand j'avais vu que le Pinguin risquait fort d'y aller pour voir les turcs de Umut Adan que je... La suite

The Blank Tapes - les Tchoquers en concert

The Blank Tapes - les Tchoquers par Pascaloo
Le Molotov - Marseille, le 08/12/2019
Alors pour bien finir le weekend et commencer une nouvelle semaine avec des étoiles plein la tête, quoi de mieux qu'un bon concert un dimanche soir au Molotov ? Et ça tombe bien,... La suite

Moscow Death Brigade en concert

Moscow Death Brigade par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 04/12/2019
Bien crevé d'un week-end rude (dans le sens bien rempli) avec les concerts pour la sortie du bouquin Histoire du Rock à Marseille 1960-2019) au Makeda le vendredi avec De la... La suite