Accueil Chronique de concert The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats

Le Korigan - Luynes 17 Octobre 2010

Critique écrite le par

Aimer un concert est un peu plus difficile tant de paramètres vont rentrer en compte comme la qualité du rendu, l'attitude visuel du groupe et du public ou encore la qualité de l'organisation de la salle et des groupes.



On ne peut pas dire que j'ai pris mon pieds même si je prenais un risque en allant découvrir des groupes que je ne connais pas sur un type de musique (plutôt très bourrin) qui n'est absolument pas le coeur de mes vibrations. Mais il faut être ouvert d'esprit et à côté de ça je prends mon pieds avec des groupes pas si calme que ça !

Non, ce n'est pas parfait et je vais tenter d'expliquer pourquoi :

  • Qualité du son :


On en peut vraiment pas dire que le son était à l'honneur : quand l'intensité est forte, si le son n'est pas parfait ça bouffe très rapidement les oreilles ! et bien pas de chance, c'était assez fort et très mal maîtrisé avec des vibrations assez parasites. Et, pour ne rien arranger, ça finissait par masquer la voix ou certains instruments ce qui n'aide pas à se plonger dans la musique

  • Organisation de la salle


La salle est définitivement petite. ce n'est pas un tord et un mal quand l'accueil est au petit oignon mais on ne peut pas dire cela du Korrigan ce soir là. Tout d'abord, initialement prévu à l'Espace Julien, le repli dans cette petite salle en raison d'une mauvaise vente n'a pas été préparé : l'obligation de racheter un billet sur place et de devoir se démerder pour revendre la sienne aurait dû être transparente pour les clients que sont les auditeurs.

Puis, quand on est dans une petite salle et que l'on sait d'avance qu'elle sera comble, on n'octroie pas 20% de la salle à un merchandising ! Ce devait être une exigence des groupes mais alors pourquoi ne pas l'avoir installé entre les deux portes d'entrée..ah !! mais oui : c'était au froid ! Et définitivement non, le merchandisig était mieux vandré dans les quelques canapés à leur disposition, à être désagréable avec tout le monde sauf leurs amis, et à être vraiment ultra limite en recherchant ouvertement et par écrit du canabis pour faire passer cette probablement trop longue soirée à leurs yeux !



Ce manque de place a rendu l'espace du public vraiment limite et l'unique porte arrière n'était pas rassurante en cas de mouvement de foules ou d'incident ayant nécessité une évacuation de la salle.. non, vraiment ce n'était pas au top et indigne des 20 euros demandés. Et pour ce prix, même pas un service d'ordre capable de vérifier l'absence d'arme blanche (je n'ai vu personne fouillé ni même accosté dans ce sens).



Comment dans ce contexte profiter des groupes qui à partir du second, The Ocean, semblait plutôt là pour faire un boulot contraint que pour ce faire plaisir.


Cancer bats, premier groupe à se présenter, a été correct, cohérent et à mon avis pas mauvais du tout ! ce fut un moment agréable et courtois bien que musclé et intense !


Dés les préparations de The Océan, pourtant très attendu par une partie du public, on sentait que le groupe n'arrivait pas techniquement à bien se préparer et ne faisait que se plaindre. Il en a résulté un concert horrible, avec un son baveux indigne, des attitudes live quasi inadmissibles comme ce guitariste qui a été un deux doigts de mettre des coups de guitares au premier rang, qui a sauvagement sauté dans ce premier rang sans même se soucier de la présence de photographes (rassurant quand on a plus de 5 000 euros de matos dans les mains). ça se voulait spontané mais c'était pas bon.


Et pourtant, ce sera le groupe que je retiendrais de la soirée car en fouillant un peu au milieu de cette soupe live il y avait un vrai fond qui fut vérifié une fois quelques écoutes sur leur myspace. Pire, je vais acheter l'intégrale de leur album et il faudra que je les revois dans d'autres conditions (tant pour eux que pour moi).


Enfin Dillinger Espace Plan, la mascarade de la soirée où tout n'était que bruit trop fort, ou le chant fut transformé en cris insuportables (à la seule volonté du chanteur qui aurait pu prendre la peine de moduler un peu tout ça) et où la quasi globalité des attitudes sur scène étaient risibles et à l'image des mauvais groupe de Hard qui préfére jouer sur l'image que sur le son et la musique.


Egalement assez pitoyable d'être viré d'un semblant d'escalier VIP alors qu'auparavant j'y étais plus ou moins autorisé : donc, outre un groupe pas génial, l'équipe autour jusqu'au merchandising et au VIp sont du même acabit.. ce n'est donc pas mon monde et je suis parti avant la fin, ce qui doit être une première.

une petite vidéo de la soirée :

> Réponse le 27 octobre 2010, par B

Le concert était superbe, la critique semble émaner d'un béotien.  Réagir


Le Korigan - Luynes : les dernières chroniques concerts

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell en concert

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell par Gandalf
Le Korigan à Luynes, le 23/11/2014
Un an après leur présence au Marcel Festival, premier du nom, c'est dans la petite salle du Korigan que les amis des Sticky Boys reviennent dans le sud. Pour une date très... La suite

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub en concert

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub par zOrg
Korigan - Luynes, le 10/05/2014
C'est suite à un clic gauche accidentel sur une page web, que j'apprends que HIFIKLUB joue ce soir au Korigan. Ouah super ! Découvert lors de l'édition 2013 du festival THIS IS NOT... La suite

Skyclad en concert

Skyclad par Gandalf
Le Korigan - Luynes, le 28/10/2010
Il y a des dates qui marquent la vie d'un metalleux, on sait pas vraiment pourquoi, car ce n'etait pas les meilleures ou les plus exceptionnelles, mais on s'en souvient et on en... La suite

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats en concert

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats par Vivi
Le Korigan - Luynes, le 17/10/2010
C'est l'histoire d'un concert qui n'aurait jamais eu lieu sans la volonté de passionnés de ne pas en nous priver. Le nombre de places en préventes n'ayant pas atteint un certain... La suite