Accueil Chronique de concert The H.o.s.t. + Aschehoug
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The H.o.s.t. + Aschehoug

The H.o.s.t. + Aschehoug en concert

Théatre de l'Eden (Sénas) 27 Novembre 2010

Critique écrite le par

Ce soir, direction le théâtre de l'Eden à Sénas. La dernière fois que je suis venu ici, c'était pour un concert de Soma qui m'a étonné par le monde, et la qualité de cette salle.



Ce soir, j'arrive un peu à la bourre, et je découvre que la salle est en mode cabaret. Car en plus de la tribune, devant la scène, des petites tables rondes sont disposées à la manière d'un piano bar. Le choix est judicieux car le grand froid et la pluie a du faire peur à une partie du public, mais une cinquantaine de personnes sont venus profiter de la soirée.





J'ai loupé une 15aine de minute du set de The Host, groupe rock. La formation est basique, mais pas moins efficace : basse, batterie, guitare.



J'avoue que le fait d'écouter le groupe assis sur sa chaise m'a un peu dérouté au premier abord, mais cela m'a permis de me mettre bien dedans, et apprécier les mélodies, les rythmiques variées de breaks parfaitement calés.



La guitare est bien grasse, et le bassiste m'a bien étonné par ses lignes complexes, mais toujours en rythme.

Le chanteur (guitariste) profite de cette ambiance intimiste pour partager avec humour ce moment avec le public. Des petites blagues de musiciens, un brin d'autodérision...


Les compos s'enchainent, et les titres (courts) sont me font parfois penser à du Offspring. C'est bien plaisant !

Petite pause, et on rentre sans se forcer au chaud découvrir Aschehoug.



Petite intro au piano, et on voit de suite que le show va être unique. En effet, Mathieu le chanteur dégage direct quelque chose. Il a une dégaine vite fait à la Gainsbourg, et chante plutôt façon Tom Novembre, ou Arthur H. Un style où les textes touchent au quotidien, avec une bonne louche d'absurde et d'humour grinçant.



Personnellement j'adore, mais je comprenne que l'on puisse détester, car c'est tellement atypique que ça pousse à un sentiment tranché. Pour ma part, je suis conquis. Un titre m'a particulièrement touché : poésie.  



On a droit à un humour au troisième degré sur la condition d'artiste, avec en bonus, un petit chef d'œuvre : un titre avec en intro et outro, une mini pièce de théâtre avant-gardiste ! Un petit bijou...



Les deux autres musiciens ne sont pas en reste car entre le batteur qui ponctue le beat avec des mimique, et un contrebassiste (électronique) aussi expressif, c'est un vrai spectacle auquel nous assistons.

Ce sont de bons musiciens qui jouent une pièce, tout en improvisant. Et tout cela dans une ambiance de petit théâtre.



Le contrebassiste profite de son instrument pour ajouter des sons de son IMac, et joue aussi avec un archer. Il a réellement une tête sympathique et lui aussi a un humour efficace.

Les quelques personnes réticentes déjà éclipsées, c'est avec ferveur que le public redemandent un premier, puis un second rappel. Franchement, vous pouvez écouter le groupe sur leur site : https://www.myspace.com/aschehoug mais si vous avez bien lu ma chronique, je pense que vous avez compris que le mieux c'est encore de se faire une idée en live...

The H.O.S.T. : les dernières chroniques concerts

The Stranglers + the H.O.S.T. en concert

The Stranglers + the H.O.S.T. par Jacques 2 Chabannes
Le Mas Des Escaravatiers / Puget Sur Argens, le 11/07/2018
Docteur Martens et Mr. Black L'avant-match (et en VO, aussi...) via le Facebook officiel du groupe (https://www.thestranglers.net/). "Important notice: Due to the France v... La suite

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Bankalos, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. en concert

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Bankalos, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 18/09/2016
Chronique bouche trou pour ce qui aura été à ce jour ma plus chouette édition de la Rue du Rock (la première avec la rue ouverte à la circulation, la deuxième avec l'autorisation... La suite

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Swan Ink, 25, Laydown, The H.O.S.T. en concert

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Swan Ink, 25, Laydown, The H.O.S.T. par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 17/09/2016
Hail hail, Rock'n'roll ! Une merveilleuse après-midi en rock à la rue Consolat ! Encore une Rue du Rock, c'est déjà l'édition #4 ! Et ce pour la troisième année depuis que la... La suite

The H.O.S.T. + The Coyote s Dessert + Philippe Petit + Russel Swallow (Sound The Charge Release Party)  en concert

The H.O.S.T. + The Coyote s Dessert + Philippe Petit + Russel Swallow (Sound The Charge Release Party) par Philippe
Le Dock des Suds, Marseille, le 29/04/2016
Retenu en début de soirée par un bien agréable quoiqu'archi-bondé apéro-case velvétien (juste un jour parfait au Lollipop Music Store...), j'ai du traverser la ville en dinant... La suite

Théatre de l'Eden (Sénas) : les dernières chroniques concerts

Soma + Phyltre en concert

Soma + Phyltre par Bertrand 13rugissant
Théatre de l'Eden - Senas, le 20/02/2010
La première surprise à été de voir un théâtre de l'Eden bien rempli. La seconde, de voir une salle de concert d'une étonnante qualité pour un petit village (Sénas). En effet, que... La suite