Accueil Chronique de concert The Waves
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Waves

Red Lion de Marseille 18 octobre 2006

Critique écrite le par

Ce soir à un de nos pubs fétiches marseillais, se produisait un groupe local formé assez récemment, mais composé de sacrés zicos, trés expèrimentés pour la plupart, puisque roulant leurs bosses dans divers combos de PACA et Languedoc depuis des années.

Avec le "quart d'heure" de retard marseillais de rigueur, le groupe, composé de Julien à la gratte, Arnaud au chant, Lionel à la batterie, et bien sur Mika à la basse, monte sur la petite estrade habituelle du Red Lion...pour nous faire attendre encore un peu dans la bonne humeur générale grâce audit Julien, en plein problème de racks, de jacks, bref d'un peu tout :p. Pas grave, ici on est pas aux pièces, on a de la bonne binouse sous la main, des habitués conviviaux, on a même le batteur des Adagio a une table de metalleux, et un sud africain qui deviendra mon bon pote de poils ce soir là :D !

Finalement le set démarre, pour 45 minutes de compos personnelles. Et des compos qui rentrent dedans, avec le génial Humility en ouverture qui donne le ton, et le fracassant et hargneux Get out qui cloture la prestation ! Entre les deux, nous avons droit à du rock funky je dirais, qui fait taper du pied et donne une bonne patate aux gens présents :).
Dés les premiers titres on voit une influence des Red Hot qui plane pas loin, avec ces accords funky, cette basse omniprésente (dans le bon sens du terme) qui alterne les rythmes chaloupés, furieusement funky, et même bien rock.
J'ai été bien impressionné par ce batteur que je ne connaissais pas (les autres membres ne m'etant pas inconnus, dont bien sur Mika qui a eu la gentillesse de se produire à mon mariage avec son autre groupe de covers, les "Sous-bocks" ;) ), un batteur technique, groovy, et fun à souhait.
Ajouter à cela un gratteux qui, bien qu'encore assez timide sur l'attitude, envoie les riffs quand il le faut (ce "Get out" est dans une pure veine Soundgardenienne epoque "Badmotorfinger" !), et place quelques soli pas vilains du tout !
Ajouter encore à cela un chanteur trés doué, qui peut encore se perfectionner (surtout pour apprendre les paroles par coeur :p), notamment au niveau scénique (et la prochaine fois on aimerait entendre plus la voix les gars), et bien evidemment un MIka totalement à l'aise (c'est qu'il fait vieux routard maintenant ;) ), maitrisant son instrument sans fausses notes, et avec un entrain communicatif, et vous aurez une recette qui devrait fonctionner sur le long terme s'ils arrivent à garder ce bon cap !

Car les compos sont vraiment bonnes, matures, alternant avec un bon equilibre les passages in your face, et les ponts plus calmes et slappés :) Seule la semi-balade en milieu de set m'a paru faiblarde, sans trop de reliefs.
Alors si vous aimez taper du pied, prendre du bon rock aux bonnes influences (y a du Rush, du Living Colour...), et avoir une banane sur la figure, passez les voir tant qu'ils sont gratos, peut être (et j'espère sincèrement) qu'un jour il faudra payer pour les voir ;)
Revenez quand vous voulez les mecs, et pour ceux qui n'etaient pas là, allez faire un tour sur leur site myspace, car même si les extraits sont trop courts, ca donne déjà une idée, idée démultipliée par la pêche live ;)

Setlist:

Humility
Talk to me
Never alone
Walking sleep
Somebody
Effet secondaire
Holow
Get out



Site perso:
www.myspace.com/thewavesrockband

GANDALF THE LION

The Waves : les dernières chroniques concerts

Nacimiento - The Waves - Iynx par kouros
L'Usine - Istres, le 14/05/2007
Il aura fallu 13 sessions de 3 groupes pour en arriver à cette fameuse "finale" de l'édition 2007 du respectable tremplin de l'Usine istréenne : au menu, trois formations qu'un "Monsieur Loyal" nous présentera comme "toutes dans le même style (Rock electro, rock FM, et...rock, nous précisera-t-il)...." avec un aplomb surprenant : quand on sait que... La suite

The Waves par Camelito
L'Usine - Istres, le 13/02/2007
C'est à l'occasion du tremplin de l'Usine qu'on a pu voir enfin The Waves sur scène, après quelques passages (2 je crois) au Red Lion de Marseille. Le contexte : 3 groupes jouaient ce soir à l'Usine dont 1 a été retenu pour la manche suivante. The Waves jouait en dernier, après Jostle et Triembach. Je ne m'étendrai pas sur les prestations de ces... La suite

Red Lion de Marseille : les dernières chroniques concerts

Layne par nroll
Red Lion, Marseille, le 17/05/2006
Une soirée spéciale grunge stoner en France c'est assez rare pour qu'on se déplace, alors quand ça se passe à Marseille... On y court donc, même si on est mercredi soir et que demain y'a école. Nous voici donc au pub : le Red Lion. Pour le coup on y croit pas trop mais finalement ça ne gache rien, du bon rock et de la bière, de quoi se plaint on... La suite

Nitwits par bibi paul
Red Lion, Marseille, le 01/07/2002
La folie dans un pub bien trop sage. Si la musique de ce groupe de 4 gars joue de la musique enragée, il devrait la jouer sur une scène qui permette une telle débauche d'énergie. Trop à l'étroit et "victime" d'une certaine partie de public un peu trop chahuteur, le quatuor s'en sort toutefois parfaitement bien en jetant des morceaux punk... La suite

Nitwits par Alex
The Red Lion, Marseille, le 01/07/2002
Le punk et son esprit ne sont pas morts, c'est ce que nous a prouvé Nitwits ce soir, en mettant littéralement le pub à feu et à sang (la preuve, le chanteur-guitariste a fini au poste et le groupe est banni du Red Lion jusqu'a nouvel ordre :) . Il est d'ailleurs dommage que la sauvagerie d'un public passablement eméché fasse de l'ombre à la très... La suite

Wanted par lenny
Red Lion, Marseille, le 13/01/2002
Quel charme et quel talent !!! Ils ont encore enchanté le public ce soir... Vivement qu'ils reviennent ! La suite