Accueil Chronique de concert Maîtrise des Bouches du Rhône feat. Théo Imart et l'Ensemble instrumental baroque Unisoni
Jeudi 15 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Maîtrise des Bouches du Rhône feat. Théo Imart et l'Ensemble instrumental baroque Unisoni

Maîtrise des Bouches du Rhône feat. Théo Imart et l'Ensemble instrumental baroque Unisoni en concert

Eglise Saint Michel, Marseille 01 juin 2014

Critique écrite le par

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Après avoir entendu et vus 10 déclinaisons du rock made in Marseille à l'Espace Julien dans le cadre de la deuxième édition du festival Phocea Rocks, changement d'ambiance de l'autre côté de la Plaine avec le XIXème festival de Musique Sacrée à l'église Saint Michel. Au programme de cette fin d'après midi le Das Antlitz Christi de Johann Sebastian Bach interprété par la Maîtrise des Bouches du Rhône (au chant) accompagnés de l'ensemble instrumental baroque Unisoni, le tout sous la direction musicale de Samuel Coquard.

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Habitant tout près c'est au pas de course que nous arrivons tous les 4, juste avant le début de la représentation. Moins de monde que la dernière fois que nous les avions vus ici même dans le cadre du festival de musiques classiques et baroques ; il faut dire que cette fois le concert est payant, et qu'il n'y a pas non plus eu de promotion spécifique (autre que celle globale du festival). Un peu dommage quand on connaît la qualité de ce chœur qu'on a pu voir lors des 21ème Victoires de la Musique Classique ou aux Chorégies d'Orange.

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Nous nous calons sur le côté gauche, plutôt au fond au cas où Cyril soit un peu trop bruyant. Les premiers à rentrer sur scène sont les musiciens ; ceux de Unisoni à savoir 3 violonistes, une violoncelliste, un contrebassiste et " flûtiste ", mais aussi la claviériste qui accompagnait déjà la maîtrise la dernière fois que je les ai vu. Puis ce sera le tour des enfants et des jeunes du chœur de la maîtrise : une vingtaine au total garçons et filles tous vêtus d'uniforme type marin. Enfin celui de Samuel Coquard qui encadre avec passion la Maîtrise depuis 12 ans maintenant.

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Ne comptez pas sur moi pour entrer dans le détail du répertoire (si vous avez de bons yeux je vous invite à jeter un œil là dessus) mais ce qui est sûr c'est que ce fut beau. Pendant 1 bonne heure et demi ils captiveront l'ensemble de l'assemblée. C'est en tout cas ce qui ressortira des conversations des gens du public à la sortie, composé en grande partie de parents de maitrisiens (qui ont pourtant eu l'occasion de les voir sur différents répertoires).

Théo Imart by Pirlouiiiit 01062014

De mon côté bien qu'un peu distrait par la prise de photo (autant pour les concerts musiques dîtes " actuelles " prendre des photos ne gêne pas ma perception, autant pour le classique ça me distrait plus) et par Lucie restée seule avec moi lorsque Svet est sortie de l'église à partir du moment ou Cyril s'est mis à parler voire chanter, j'ai beaucoup apprécier l'entente entre les musiciens et le chant, très complémentaires. J'ai aussi été impressionné (et je ne dois pas être le seul) par le soliste (sopraniste pour être précis) Théo Imart tout en puissance derrière une réserve apparente, qui regagnait le rang du fond avec les autres enfants de la maîtrise sitôt ses parties solo terminées.

Samuel Coquard by Pirlouiiiit 01062014

De façon à permettre à Svet d'écouter autrement qu'à travers les portes de l'église le concert je passerai une bonne partie de celui ci à l'extérieur, jouant à cache cacher derrière le box / guichet temporaire du festival ou à expliquer que la barrière autour du monument au mort était n'était pas nécessairement faite pour être enjambée. Mais avant cela je passerai un bon moment dans le déambulatoire à côté du chœur histoire de voir le visage très expressif du chef de choeur.

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Je crois que je m'étais déjà fait la réflexion la dernière fois, il vit vraiment la musique. Il la chante (en play back), il la mime, il l'accompagne, il la danse. Tantôt penché vers les musiciens, tantôt droit dans ses souliers qui brillent il fait pas mal de grimaces (forcement) mais aussi beaucoup de sourire. En effet si certains chefs d'orchestre donnent l'impression de souffrir du début jusqu'à la fin, sur son visage on pouvait clairement lire du plaisir (en plus de la concentration) et de la tendresse (notamment entre les morceaux lorsqu'on pouvait lire sur ses lèvres des " ca va ? " et autre " tout va bien ? " à l'intention des musiciens notamment).

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Ces sourires ils manquaient peut être un peu sur le visage des enfants qui lorsqu'il chantent ou entre les morceaux (bref tout le temps où ils sont sur scène) sont tellement concentrés qu'ils en ont parfois l'air stressés. Cela dit c'est sûr qu'ils ont une certaine pression sur les épaules. Amusant à la fin de les voir sur le parvis de l'église en civil le sourire aux lèvres, certains se jetant sur leur téléphone pour voir combien de sms ils sont raté pendant cette heure et demi qu'ils viennent de passer dans la vraie vie à nous transporter de si belle manière.

Das Antlitz Christi by Pirlouiiiit 01062014

Bref, une bien jolie façon d'occuper cette fin de dimanche après midi pour eux comme pour nous. Je serais bien resté pour féliciter directement les intéressés, mais Svet étant partie répéter avec sa chorale et Cyril commençant à trouver le temps long (ou vraisemblablement à avoir faim) nous sommes rentrés ... avant de repartir quelques minutes plus tard (avec un bout de pain) en direction des Rendez vous du Kiosque qui accueillait cette année encore les Andromakers et the Magnets.

Plus de photos par Pirlouiiiit par ici



Bonus video :



Eglise Saint Michel, Marseille : les dernières chroniques concerts

Maitrise des Bouches du Rhone + Asmarâ choeur de chambre (Festival de musiques classiques et baroques) en concert

Maitrise des Bouches du Rhone + Asmarâ choeur de chambre (Festival de musiques classiques et baroques) par Pirlouiiiit
Eglise Saint Michel - Marseille, le 13/11/2013
Une fois n'est pas coutume ce soir ce sera du classique ...avec une date du 9e édition du Festival de musiques classiques et baroques. Alors déjà que dès qu'il s'agit de jazz je... La suite