Accueil Chronique de concert Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva en concert

le Lounge - Marseille 18 avril 2009

Critique écrite le par

"Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles" et j'arrive au Lounge pour y découvrir un étrange mélange des genres : le Fluide glacial tapisse les murs avec son Umour et bandessinées bien à lui dans une ambiance tamisée, plutôt familiale en ce début de soirée, la scène encore vide est encadrée de tentures qui d'un côté nous plongent dans l'univers mirifique de Ganesh, le dieu hindou à tête d'éléphant, et de l'autre dans celui de l'art optique de Vasarely. Louche, non comme association ??


Bref, les tous frétillants Topinambours surgelés amorcent la soirée avec un rock déjanté qui aurait pu être aussi agréable que sur leurs enregistrements si seulement quelques soucis techniques n'étaient pas venus pointer leur nez et atténuer rapidement leur enthousiasme fringant. Essentiellement en français, leurs compositions s'orientent parfois vers le punk. Ne manquant pas d'imagination, ils nous livrent une version très originale et beaucoup plus rock du Chanteur de D.Balavoine, à noter aussi qu'ils sont très doués pour présenter les membres du groupe, les resaluer au cours d'un autre morceau et pour introduire leurs chansons de façon intéressante.


Ils nous "racontent" leur musique. Parmi les morceaux, une spéciale dédicace à tous ceux qui ne sont pas du matin et qui préfèreraient un rythme plus cool, du style : réveil à midi -coucher à 3h du mat' (sic Théo, le bassiste) ... drôle et efficace. On leur souhaite moins de soucis la prochaine fois pour qu'ils puissent vraiment profiter de leur soirée !


Après un très rapide interlude de musique en boîte, les italiens de Fatty Chaos viennent déchirer nos tympans avec un punk/grunge vociférant. Kontu, le chanteur, je me dois de vous le décrire !! Physiquement, il faut s'imaginer le chanteur de Dyonisos un peu plus remplumé toutefois, vocalement (humm, les seules réf en tête risquent de n'être connues que d'un petit nombre) vous vous imaginez plié en deux de douleur avec en sus un mal de tête à vous en faire exploser le crâne et vous poussez de toutes vos forces un cri démentiel tout droit venu de vos tripes. Ah oui, vous rajoutez à Kontu une allure de pantin désarticulé qui n'a de cesse d'enrouler/dérouler le fil de son micro autour de ses bras entre deux convulsions.


Et voilà, ça c'était pour le plus caricatural d'entre eux, le guitariste n'était pas mal non plus à sautiller et se démembrer dans tous les sens et à jouer en l'air. Leur musique, de la destruction sonore avec parfois des éclaircies plus mélodieuses, n'a pas tant effrayé que ça le public qui en a redemandé à la plus grande surprise du groupe a priori habitué à des remerciements moins chaleureux "get out with your noise". Donc très heureux de rester pour une fois, le rappel a été de la même veine, un brin punky, avec de la bière jaillissant de la gorge éraillée du chanteur. Fin de la nuisance sonore.


Enfin Sheeva, Mortal combat. Du rock à tendance grunge à la française !!! Et ça le fait ! Un trio tout simple mais drôlement efficace avec une batteuse qui ne laisse pas souffler ses compères, les titres s'enchaînent et le chanteur pousse sa voix dans des tonalités hargneuses surtout quand il s'agit de clamer son envie pour sa belle.


Le bassiste, je l'aurais bien vu aux côtés de Bowie à son époque Ziggy stardust tant son attitude m'a rappelée ces quelques paroles "making love with his ego, Ziggy sucked up into his mind...", son jeu de basse l'entraîne dans une transe toute personnelle assez caractéristique des rockeurs. Tout cela met de l'ambiance, on trépigne sur place et on en redemande.

Sheeva : les dernières chroniques concerts

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones en concert

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones par Odelizz'
Le Trolleybus - Marseille, le 22/11/2008
Pendant que certains allaient joyeusement fêter le Beaujolais nouveau et son goût de jus de raisin alcoolisé aux notes de pamplemousse et de cerise _ça m'a toujours fasciné cette... La suite

Roisbite + Sheeva par lechatnoir
le Lounge - Marseille, le 11/02/2006
Samedi soir (samedi 11) tous les petits punkeux du cours ju s'étaient donnés rendez vous au Lounge pour les RoisBites et Sheeva.Nouveaux proprios, nouvelle déco une estrade des efforts à poursuivre. Les Rois Bites débutent leur set, il s' aime se qualifier de punk bité, et ils ont bien raison...Ils ont le punk 77 dans les veines ces varois... La suite

Les Rois Bite + Sheeva par Zhou
Le Lounge, Marseille, le 11/02/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ On dira ce qu'on voudra, mais trouvé une place gratuite un samedi soir à 22h à Marseille, c'est une occupation à part entière. Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, aller faire un tour à la Plaine et chercher une place (presque normale sinon c'est... La suite

n-Twin - Nitwits - Sheeva par Ohhh
Le Lounge - Marseille, le 09/12/2005
Une bonne soirée en perspective ce soir au Lounge avec trois groupes officiant dans des styles assez différents mais avec comme point commun une certaine vision du "déluge par l'électricité". Les premiers à monter sur scène (heu merde ...c'est vrai qu'on est au Lounge, et qu'au Lounge, ben y'a pas de scène) sont les n-Twin. Les influences du... La suite

Topinambours surgelés : les dernières chroniques concerts

Class'Eurock : Rockett Queens + Gherkin Face + Les Bananes de l'Enfer + The Dumbs +Topinambours surgelés + Highwood Comet Show  en concert

Class'Eurock : Rockett Queens + Gherkin Face + Les Bananes de l'Enfer + The Dumbs +Topinambours surgelés + Highwood Comet Show par Manu Bighelli
Cité du Livre à Aix-en-Provence, le 24/02/2009
Mardi soir se tenait à Aix en Provence un des tremplins régionaux Class'Eurock 2009, qui s'adresse à l'ensemble des musiciens de la région PACA de moins de 23 ans, et permet aux... La suite

le Lounge - Marseille : les dernières chroniques concerts

Serket & the Cicadas en concert

Serket & the Cicadas par pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 31/01/2020
Programme un peu trop ambitieux ce soir qui fait qu'une fois de plus je vais arriver trop tard pour vraiment voir le concert de Serket & the Cicadas de ce soir au JAM. En effet... La suite

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) en concert

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille , le 22/12/2019
Premier week-end des vacances... Pour la première fois depuis longtemps ma fin de semaine n'a donc pas été réglée par mon programme habituel optimisé entre bébé nageurs,... La suite

Jo Keita Experience + Vilains Chicots en concert

Jo Keita Experience + Vilains Chicots par
Le JAM, Marseille, le 18/10/2019
Ce vendredi soir il y avait un nouvelle fois trop de choses en même temps (surtout en octobre et en mars) ... ainsi j'aurais aimé pouvoir aller à Lollipop, à la Baronne, à la... La suite

Jon & John en concert

Jon & John par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 13/09/2019
Ce soir, comme tous les vendredis soir il y avait beaucoup de choix. Comme je vieillis je ne suis allé voir que 2 concerts. Le premier de the Lemon Cars et de No Jazz Quartet... La suite