Accueil Chronique de concert Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones
Samedi 28 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones en concert

Le Trolleybus - Marseille 22 novembre 08

Critique écrite le par

Pendant que certains allaient joyeusement fêter le Beaujolais nouveau et son goût de jus de raisin alcoolisé aux notes de pamplemousse et de cerise _ça m'a toujours fasciné cette improbable inventivité des experts du pinard (et du marketing), bref donc, une bourrasque me poussait vers l'entrée caverneuse du Trolleybus , initialement boîte de nuit orientée new-wave, qui reprend ce soir ses couleurs de taverne pour accueillir dignement nos hardcore-keupons bretons. Assise devant un tonneau, j'observe la curieuse faune qui se décline en plusieurs catégories divertissantes. A ma gauche, des jeun's en sweat trop large se lancent de la bière avec des rires gras ; à ma droite, des garageux précieux avec port de la moustache obligatoire sur duvet boutonneux agitent leur slim et font twister leur chaussures pointues. Au comptoir, le sourire mécanique du barman tente de ranimer quelques clubbers égarés. Au-dessus, les Clash en live sur écran plat. J'enlève mon manteau, je regarde l'heure, expire mes toxines, fait danser mon gobelet en plastique sur le tonneau. Je chantonne en espérant "What's my name" ..

Première partie, Menpenti , 100% pur port (euh.. y'a la mer dans le 10e ?...). Hardcore punk vaguement brouillon, où la rythmique s'emmêle un peu les baguettes. Voix française qui, dans les aigus, fait un peu penser à du Dyonisos ; au premier abord un peu irritante, elle nous manque presque avec son charme brut quand le set expéditif s'achève.
Ensuite, je retrouve mes jeunes précieux sur scène (malgré mes nombreuses recherches, je n'ai pu récupérer leur nom.. mille confuses) 5Note de Zhou : c'est Ballroom K) avec un set garageux nouvelle vague (propret, quoi) et power pop à la Dirty Pretty Things gentillet et sautillant ; malgré une énergie un peu bancale et une reprise encore plus bancale des Hives en clôture de cérémonie, nos minets rockers attirent un joli parterre de groupies pré-conquises presque hystériques. Ouh.

Les Sheeva , dernière première partie avec leur rock français vitaminé à grand renfort de riffs saturé, portée par une voix criarde et chantée en français (ça change) ; clin d'œil à Mr Léo Ferré avec le très beau "Thank you Satan" . Sympathiquement sympathique.

Entre chaque groupe, le changement de plateau laisse à peine le temps de longer les couloirs voûtés pour aller fumer une clope dehors, histoire de s'épargner les Clash en fond sonore que le volume en puissance maximale finit par faire détester (...)

Petite intro atmosphérique et décompte tic/ tac lumineux en arrière-scène, les Tagada Jones surgissent en diables sur ressorts et assènent un show surpuissant, en son et lumières (à grand renforts de spots type ‘nous avons les moyens de vous faire parler'). Niko le chanteur, exhibant un T-Shirt fashion-fashion ‘Hippie for breakfast', finit de réveiller nos derniers muscles engourdis de sa voix criarde et sur-excitée. "Je crois que Marseille n'est pas une ville très rock'n roll, assène-t-il en début de set, parce qu'on joue dans une petite salle, alors profitez-en, rapprochez vous !!". Son flow se rapproche parfois d'un rap hardcore à la Reuno de Lofofora -vu qu'ils ont pas mal tournés ensemble, la contamination semble évidente- tandis que des samples parsemés en fond sonore me font penser à un concert de No one . Seb, quand il ne gratte pas furieusement sa cinq cordes, raconte des blagues qui lui vaudraient une place de choix aux Grosses Têtes ; Boiboi taquine la double pédale, survoltant le pogo. Les pieds collent sur de la bière renversée, des slammeurs volplanent et un type me trébuche dans le bras ; ça sent bon la sueur et la joyeuse éclate. Les titres s'enchaînent sans rémission, "Une fois de plus" , sûrement le titre le plus calme du set (en dessous des 150 BPM), "Cauchemar" pour lequel toutes les filles sont invitées à honorer le devant du pit. Et c'est sur un furieux et litanique "Je n'ai rien à vous dire" que les Tagada s'effacent, attendant la contre-offensive du public, qui ne tardera pas à venir, quoique mollement. Les braises se ravivent et Tagada Jones enchaîne de plus belle avec un flot de reprises dont le jouissif "J'aime jouer avec le feu" des Sheriff bien sûr ( !!), ainsi qu'un medley hommage à Parabellum , en attendant leur tournée en commun (à l'occasion du crû 25 ans d'âge des Parabellum -hé oui déjà).

Plus de dix ans de road trip musical et six albums plus tard, les Tagada Jones n'ont rien perdu de leur agressivité exutoire. Un dernier roulement de batterie spasmophile, ‘kenavo' les gens, et rendez-vous au bar histoire de remettre les compteurs à zéro et d'heureux faire le monde couleur ‘coup de pied dans la fourmilière'. Oh yeah.

> Réponse le 24 novembre 2008, par Vand

Fidèles jusqu'au bout à notre réputation de branleurs, Zhou, Gas et moi nous pointons au Trolley à presque 22h... Fidèles à notre timing quasi-chirurgical, nous avons raté Menpenti et un autre groupe (m'enfin on pouvait pas savoir qu'ils jouaient les Menpenti, ils ont rien annoncé, sous le prétexte facile qu'avec leur nouveau batteur, ils sont en rodage...) Enfin, fidèles à notre standing digne des plus grands, on avait une accrédit' photo, qu'on a honorée de la plus belle des manières, en oubliant l'appareil photo... Voilà pour le côté pathétique, passons au concert : Ayant planté les deux premiers groupes, je laisse Odlizz vous raconter si c'était bien ou pas, et j'vais même lui laisser le loin de parler de Sheeva, parce que pour ma part, entendus du comptoir, j'les trouvais...  La suite | Réagir

> Réponse le 24 novembre 2008, par Zhou

Le deuxième groupe c'était Ballroom K !! Et vouep bien cool même si perso je trouve que Gus laisse quand même un certain vide et je crois qu'il ont pas fait la reprise des Béru et ça c'est con !  Réagir


Menpenti : les dernières chroniques concerts

Menpenti + The Casualties en concert

Menpenti + The Casualties par Mystic Punk Pinguin
La Machine à Coudre - Marseille, le 26/01/2010
Un concert de punk complet un mardi soir de pluie à Marseille ? Y a pas à dire Chavana sait y faire et se pose encore une fois comme un organisateur sérieux et efficace. Car,... La suite

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose) en concert

5 ans Massilia's Burning + 4 ans Chavana = Lazybones + Not Pain Quotidien + Ed Mudshi + Menpenti + Irritones + Sweet Children (+ annulation The Keith Richards Overdose) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 05/12/2009
Grosse soirée que ce samedi-là, pour fêter les 5 ans des activistes Massilia's Burning et les 4 ans des non-moins agités Chavana, concrétisés par le beau challenge d'une addition... La suite

Menpenti + The Sobers + Voodoo Glow Skulls en concert

Menpenti + The Sobers + Voodoo Glow Skulls par Vand
Café Julien, Marseille, le 25/11/2008
La déferlante Chavana (pléonasme ?) se poursuit ce soir avec la venue des californiens Voodoo Glow Skulls dans la très conviviale salle du Café Julien. Bon, l'adjectif "convivial"... La suite

Uncommonmenfrommars + On Off + Second Shot + RAVI + Gravity Slaves + Menpenti + Anonymous Pregnants en concert

Uncommonmenfrommars + On Off + Second Shot + RAVI + Gravity Slaves + Menpenti + Anonymous Pregnants par Chavana
La machine à Coudre - Marseille, le 22/11/2008
Après un deuxième semestre 2008 bien chargé (Blood or Whiskey, The Creepshow, Adam West, Far From Finished, ISP, Peter Pan Speedrock, Tagada Jones, Voodoo Glow Skulls...),... La suite

Sheeva : les dernières chroniques concerts

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva en concert

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva par Maryflo
le Lounge - Marseille, le 18/04/2009
"Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles" et j'arrive au Lounge pour y découvrir un étrange mélange des genres : le Fluide glacial tapisse les murs avec son Umour et... La suite

Roisbite + Sheeva par lechatnoir
le Lounge - Marseille, le 11/02/2006
Samedi soir (samedi 11) tous les petits punkeux du cours ju s'étaient donnés rendez vous au Lounge pour les RoisBites et Sheeva.Nouveaux proprios, nouvelle déco une estrade des efforts à poursuivre. Les Rois Bites débutent leur set, il s' aime se qualifier de punk bité, et ils ont bien raison...Ils ont le punk 77 dans les veines ces varois... La suite

Les Rois Bite + Sheeva par Zhou
Le Lounge, Marseille, le 11/02/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ On dira ce qu'on voudra, mais trouvé une place gratuite un samedi soir à 22h à Marseille, c'est une occupation à part entière. Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, aller faire un tour à la Plaine et chercher une place (presque normale sinon c'est... La suite

n-Twin - Nitwits - Sheeva par Ohhh
Le Lounge - Marseille, le 09/12/2005
Une bonne soirée en perspective ce soir au Lounge avec trois groupes officiant dans des styles assez différents mais avec comme point commun une certaine vision du "déluge par l'électricité". Les premiers à monter sur scène (heu merde ...c'est vrai qu'on est au Lounge, et qu'au Lounge, ben y'a pas de scène) sont les n-Twin. Les influences du... La suite

Tagada Jones : les dernières chroniques concerts

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite

Tagada Jones + No One Is Innocent en concert

Tagada Jones + No One Is Innocent par Sodis Xiii
L'Usine, Istres, le 28/04/2017
En cette période électorale, les deux groupes phares et bruyants de la scène punk rock française sont sur la route pour une mini-tournée, afin d'éveiller les consciences mais aussi... La suite

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff  en concert

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff par Lebonair
Elysée Montmartre, Paris, le 22/04/2017
Le samedi 22 avril dernier, veille des élections présidentielles, s'est tenue une soirée exceptionnelle à l'Elysée Montmartre. L'évènement "Du Bruit sur Paris" réunissait à... La suite

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken en concert

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken par Fabrice Lmb
L'Orange Bleue à Vitry Le François (51), le 06/04/2017
Il y avait foule ce jeudi soir pour assister aux très belles prestations de Tagada jones, Sick Of It All et Kraken... Une soirée placée sous les auspices du hardcore, du punk et du... La suite

Le Trolleybus - Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos en concert

Mick Wigfall & The Toxics + Doctor Savage + Carlos & The Bandidos par MAX K
Trolleybus - Marseille, le 31/03/2012
La soirée a débuté avec Doctor savage. Tout droit sorti d'un film de Tarantino, il a enchainé seul au piano pendant un peu plus d'une demi heure des morceaux de rhythm & blues très... La suite

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors en concert

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors par Philippe
Le Trolley-Bus, Marseille, le 17/09/2011
Bien belle soirée au Trolleybus, qui accueillait les mythiques The Meteors (enfin mythiques, pour une frange infime et très pointue de la population, dont je ne fais pas... La suite

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out en concert

Chavana Fest : No Use For A Name + Only Crime + Menpenti + Straighten Things Out par Vand
Trolleybus - Marseille, le 08/02/2009
À fond dans la réfection de mon appart', je voyais d'un bon oeil ce concert du dimanche soir, histoire de faire une petite pause méritoire. Les légendaires No Use For A Name (dont... La suite

<i>Chavana Fest</i> : Lazybones +  The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads en concert

Chavana Fest : Lazybones + The Real Mc Kenzies + First Part + Burning Heads par Mystic Punk Pinguin
Trolleybus - Marseille, le 29/01/2009
Deux jours de festival pour les activistes de Chavana, asso qui programment des concerts punk rock de qualité depuis quelques années. Deux soirs, 4 à 5 groupes par concerts, c'est... La suite