Accueil Chronique de concert La Troba Nova
Samedi 17 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Troba Nova

La Troba Nova en concert

Cité de la Musique - Marseille 10 mai 2007

Critique écrite le par


Après un longue journée (levé à 3h30 pour aller chercher des cervelles à Tarascon), j'ai tout juste le temps de découper 2 portes (Allo Mairie ne prend que les objets qui font moins de 2 mètres de long) et de filer vers la Porte d'Aix direction Cité de la Musique. J'arrive et heureusement pour moi le concert ne commence pas à 20h30 comme annoncé mais à 21h.


C'est la première fois que je mets les pieds ici. Configuration amphithéâtre avec scène par terre et rangées de fauteuils en escaliers. Tout es noir sauf le parquet de la scène éclairé en rouge / orange. Je m'assieds et les lumières baissent indiquant l'entrée scène des musiciens.


La Troba Nova si j'ai bien compris ce n'est pas vraiment un groupe mais une création qui regroupe Sam de Dupain et Bijan que j'ai vu quelques jours avant dans Carpienia l'Exodus, Hafid Douli et Manu du Cor de la Plana. Je comprends mieux pourquoi je les croise tout le temps ensemble dans la rue en ce moment.


Ce soir la Troba Nova va nous jouer et chanter un répertoire de "sirventès" de troubadours provençaux du moyen âge. Ca peut paraitre curieux comme ca au premier abord mais quand on voit ce que Lo Cor de la Plana à réussi à faire avec des chants de Noel ... ca donne envie.


Les musiciens rentrent un par un Bijan qui jouera ce soir du zarb, Hafid qui jouera du bendir, Sam qui jouera de la mandole et en dernier (le seul à ne pas être habillé en noir) Manu au chant.


Son chant est assez théâtral, emporte, vivant ... certes je ne comprends rien du tout mais ils arrivent me faire ressentir des choses. A vrai dire je suis aussi fasciné de voir qu'il y a des gens qui continuent à faire vivre cette langue (qui est celle de ma région). Ces mecs sont dans la directe lignée de ces troubadours ...


Entre les morceaux Manu parlera beaucoup, nous apprenant beaucoup de choses sur les troubadours ... nous rappelant qu'ils étaient souvent riches car entretenu par un seigneur voire nobles eux même. Il nous racontera qu'on ne sait pas très bien d'où ils sont sortis, quels étaient leurs thèmes de prédilections, replaçant tout ceci dans le contexte politico-social de l'époque et ne se gênant bien évidemment pas pour faire quelques parallèles assez fins avec les récents événements politiques.


Par moment j'aurais carrément l'impression d'assister a un cours d'histoire ... d'ailleurs je les verrai bien faire le tour des écoles de la région. En tout cas ce qui est sur c'est que ce soir ca tenait presque autant de la conférence que du concert. Chaque morceau repris sera précédé d'une intro sur le troubadour lui-même, sur ce qu'il raconte dans celle-ci ...


A chaque fois avec beaucoup d'humour, des réflexions un peu décalées bien senties, et un public tr réceptif. Sinon au niveau musical les morceaux sont globalement assez entrainants. Les musiciens sont bons (ce qui n'est pas une surprise) et lorsqu'ils se lâchent ou sur les morceaux les plus péchus ils se font vraiment plaisir et à nous aussi du coup.


Sur quelques morceaux Manu jouera aussi du bendir ce qui sera plus efficace que lorsqu'il tape des mains (ce qui marche très bien dans le Cor de la Plana car ils sont plusieurs à le faire, mais moins bien tout seul). A deux ou trois moments je penserai aussi à Idir, peut être le son de la mandole y est il pour beaucoup ?


Sur la fin (notamment a partir de la "chanson" sicilienne ... car oui il y avait des troubadours là bas aussi) on sentira vraiment qu'on a affaire à un groupe, plus qu'à des musiciens qui accompagnent un chanteur ... ce qui a eu l'air de continuer pendant le rappel (j'ai du me sauver car Wax Tailor avait déjà attaqué depuis un moment au Poste à Galène).


En tout cas il y avait ce soir beaucoup de complicité sur scène entre les 5, ce qui laisse présager d'un avenir radieux pour cette nouvelle collaboration. Pour une première c'était à mes yeux une belle réussite. J'imagine qu'après quelques représentations ils seront plus aventureux encore musicalement ... A suivre donc ....


Bonus video :

Forabandit : les dernières chroniques concerts

Détroit + Forabandit en concert

Détroit + Forabandit par Philippe
Théatre le Moulin, Marseille, le 21/05/2014
(François says :) À l'origine là uniquement pour ramener quelques paquets de pixel pour illustrer la prose de l'ami Philippe, en raison d'un retard de la SNCF je me colle aussi à... La suite

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée)  en concert

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée) par Pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 17/10/2012
C'est curieux tout de même tout le monde s'accorde à dire que les mois d'octobre et de mars sont parmi les plus chargés en concert et pourtant tout le monde continue à organiser... La suite

Cité de la Musique - Marseille : les dernières chroniques concerts

Duo Montanaro en concert

Duo Montanaro par Pirlouiiiit
Cité de la Musique, Marseille, le 19/02/2021
Aujourd'hui j'ai décidé que cela suffisait ... trop de boulot, trop de virtuel, trop de visios, ... après avoir tourné à et plus de 200 concerts ( groupes en fait) par an, j'ai... La suite

Shono en concert

Shono par Annecatherine Josset
Cite de la Musique Marseille, le 31/03/2018
Je vous présente Shono, un des meilleurs groupes ethno rock du moment en Sibérie et en Mongolie. Autour d'Alexandre Arkhintcheev, maître incontesté du chant diphonique, 3 musiciens... La suite

L.Rom en concert

L.Rom par Pirlouiiiit
Cité de la Musique, Marseille, le 24/04/2015
Ce soir c'est le grand soir pour L.Rom celui de la sortie de leur tant attendu Semeurs de rêves, premier album du trio Lionel Romieu (oud, mandole) - Jean Yves Abecassis... La suite

Flag* (ciné concert) en concert

Flag* (ciné concert) par Pirlouiiiit
Cité de la Musique, Marseille, le 17/10/2014
Après un début de soirée sympathique bien que physique au Lollipop Music Store puis un passage chez moi pour "coucher" les enfants, me voici à la Cité de la Musique pour... La suite