Accueil Chronique de concert Venus Coma + Enema + Dickybird
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Venus Coma + Enema + Dickybird

MJC mirabeau - Marseille 09 février 2001

Critique écrite le par

Venus coma: pop mélodique-post rock d'une finesse incroyable (que John en prenne de la graine) la guitare acoustique, tres mélodique est soutenu par une deuxieme guitare (une strat) tres aérienne, trés discrète mais trés efficace. La section rythmique ne compte qu'une batterie mais là aussi les nuances dans le jeu et la pureté du son sont un régal. Le tout est soutenu par un chant doux mais incisif dans la même veine que Placebo ou Smashing
... Les morceaux sont bien construits...un super concert.

Apres une interlude bruyante et incomprehensible (Enema) ... les Dickybird ont debarqué: Bon concert, bon son, bons morceaux....rien de franchement fantastique mais du bon rock bien joué et le tout avec une certaine personnalité....cool quoi !!!

Il n'y avait pas grand monde ce soir la à la mjc Mirabeau et c'est bien dommage parce que la salle et le son sont vraiment biens et franchement ....... 2 super concerts pour trente balles dans d'aussi bonnes conditions va vaut quand même le détour !!!

 Critique écrite le 14 février 2000 par Yann


Dickybird : les dernières chroniques concerts

FUGAZI + Dicky Bird par Hum !
Moulin - Marseille, le 07/10/1999
Groupe mythique enfin de retour à Marseille. J'ai eu quand même un peu peur en rentrant dans un Moulin qui m'a paru vide ... les organisateurs aussi ... mais comme d'habitude les gens sont arrivés tard, et n'ont pour la plupart pas assisté à la première partie (les méchants) et ont donc raté quelque chose. (sinon sachez le : les concerts au Moulin... La suite

Dickybird + Doppler + Unlogistic + Shane Cough (Les Volcaniques de Mars 2004) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 05/03/2004
Pour débuter cette soirée réservée aux amoureux transis de musique dure, le groupe havrais Dickybird a déversé un torrent de décibels dans les oreilles de ses fans. La survoltée chanteuse/guitariste du trio hardcore s'appuie toujours sur une rythmique monstrueusement efficace pour placer ses guitares tranchantes et ses hurlements déchirants en... La suite

MJC mirabeau - Marseille : les dernières chroniques concerts

Kooma (interview) par Sully Vaï
MJC Mirabeau - Marseille, le 02/02/2003
Interview de KOOMA lors du concert au CC Mirabeau (Marseille) du 2 Fevrier 2003 : première partie de Taboo Voodoo (Cyril Achard) : J'ai pu "tailler la bavette" avec les p'tits gars de Kooma (en photo en compagnie du batteur Mike Terrana (Taboo voodoo, Rage,.....) juste avant leur prestation. De la race de très bons musiciens qui est loin de... La suite

Taboo voodoo + Kooma + Laurent Fleury par Sully Vaï
MJC Mirabeau - Marseille, le 02/02/2003
Que tous ceux qui vénèrent le "shred" et qui ne sont pas venus à ce concert s'en bouffent les doigts. En effet la barre était très élevée : que ce soit pour les guitaristes et pour les autres musiciens. Le concert ayant commencé très en retard (2h environ), j'ai eu la chance de pouvoir aller bavarder avec les musicos (essentiellement de Kooma)... La suite

No Means No par Gilles (Marseille)
MJC Mirabeau - Marseille, le 20/05/2001
Voila qui fait trés plaisir! Revoilà ce groupe Canadien excellent que je n'avais pas vu depuis 97... J'en suis au 4ieme concert de Nomeansno en 10 ans ! Le premier que j'ai vu a Paris en 90 m'a vraiment impressionné et je m'en souviens toujours, l'ambiance était là, l'énergie punk aussi et c'est vrai que j'ai pris une claque ce soir là...Depuis je... La suite

No Means No + Removal par Mystic Punk Pinguin
MJC Mirabeau - Marseille, le 20/05/2001
Un concert de barges pour conclure une semaine de folie (5 concerts électriques !) !!!! Au lendemain du set des No Means No, j'ai plus d'oreille, plus de voix pour avoir gueulé ma jouisssance et je ne tiens debout que grâce aux litres de café qui ont remplacé le sang dans mes veines (cafeine is my life, cafeine is my wife). Mais putaing quelle... La suite