Accueil Tous les festivals Cabaret Frappé : les artistes en concert
Vendredi 26 février 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Cabaret Frappé

Cabaret Frappé

21-26 juillet 2015
Grenoble (38)


Nouvelle édition du festival Cabaret Frappé, qui a pour vocation de faire découvrir des artistes émergents ou des groupes internationaux peu connus en France mais déjà confirmés dans leur pays d'origine.



Cabaret Frappé : vos critiques de concerts
Site

Cabaret Frappé : les dernières chroniques concerts 7 avis

Entretien avec le groupe As Animals à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé

Interview réalisée le 31 juillet 2014, par Lily Rosana

Grenoble 25 juillet 2014

Entretien avec le groupe As Animals à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé

Propulsé tout en haut de l'affiche avec leur titre "Ghosts gunfighters", le groupe As Animals enchaîne les dates de concert depuis la sortie de son premier album éponyme en février 2014. Nous les retrouvons avant leur show au festival Le Cabaret Frappé à Grenoble pour un retour sur leurs premières fois : leur rencontre dans cette salle de concert, l'élaboration de leur premier album et leurs premiers pas d'enfants dans la musique. Une rencontre, un album... Zara et Fred, Comment vous êtes-vous rencontrés ? Fred : Zara était dans une école de chant il y a 5 ans où un concert était organisé. Elle y chantait. Dès ses premières notes, j'ai compris... Je suis allé la voir après le spectacle et nous avons fait connaissance. Puis petit à petit, l'envie d'écrire des chansons ensemble a grandi et nous nous sommes lancés. Cela a pris un an. Marc Thonon du label "atmosphérique" vous a repéré. Quel chanson a-t-il écouté ? Comment s'est passé votre rencontre ? Zara : Cela s'est fait par le biais d'un mail que Fred a envoyé au label "Atmosphérique" qui contenait une chanson : "Burn like a fire". Marc a eu un gros coup de coeur et a tout de suite accepté un rendez-vous auquel nous nous somme présentés avec 5 ou 6 chansons. Dès notre... Lire la suite

Entretien avec Lou Marco à l'occasion de son passage au festival Le Cabaret Frappé

Interview réalisée le 31 juillet 2014, par Lily Rosana

Grenoble 25 juillet 2014

Entretien avec Lou Marco à l'occasion de son passage au festival Le Cabaret Frappé

Lorsqu'on parle de Lou Marco, un terme vient spontanément à l'esprit : éclectique, à cause des mélanges fructueux de soul, d'électro, de pop et de hip hop, de rock que l'on retrouve dans ses choix de styles. Aussi parce que sa langue manie le langage shakespearien et le verbe de Molière de manière à atteindre le siège des sentiments : le coeur. "Sous la peau", son premier album, est une porte ouverte sur un univers où aucune peur ne semble altérer ses influences, ses envies, son émotion. Celle-ci, guidée par sa voix rauque et sa sensualité est sur scène, maîtresse, chargée d'électricité et intuitive. Un retour sur ce qui lui a donné envie d'écrire, ses premiers amours, ses futurs projets. Une artiste à voir, à entendre et partager... Comment as-tu commencé à faire de la musique ? J'ai commencé à faire la musique, à composer, très tard. Je n'ai pas fait d'école de musique... J'ai commencé par de la bidouille et ai ensuite rencontré les personnes qui m'ont aidé et permis de développer cet art qui est la composition. Y a-t-il un instrument avec lequel tu aimes particulièrement composer ? Un de mes instruments favoris est le synthé ms20. J'aime énormément les synthés analogiques. Cela vient du goût pour le son. J'ai aimé le son... Lire la suite

Entretien avec le groupe St Lô à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé 2014

Interview réalisée le 25 juillet 2014, par Lily Rosana

Grenoble 23/07/2014

Entretien avec le groupe St Lô à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé 2014

C'est de manière très détendue et tout sourire que le groupe St Lô, composé de Mizz Walidah, iOta, Ton's et DocMau, nous accueille en fin de journée au festival Le Cabaret Frappé pour une interview sur leur rencontre, leur projets, ce qui fait la force de leur groupe. Retour sur leur style électro/blues et leurs talents divers et variés... Hanifah walidah, vous êtes originaire de New York. Avant de faire parti du groupe St Lô, vous étiez connu sous le nom de Sha-Key dans le groupe "Brooklyn Funk Essentials". Hanifah Walidah est-il aussi un patronyme ? Non, c'est mon vrai nom, celui que l'on m'a donné à ma naissance. Je m'appelle comme ma mère, Mizz Walidah. La rencontre musicale entre ce qui était le groupe "la bande magnétique" (les 3 autres membres du groupe) et toi est un vrai mélange de styles puisque tu es une Jazz woman et que les autres membres sont des spécialistes de la musique Electro... (Elle rit) jazz woman ! Non je suis plus Punky Pop que Jazz mais j'ai aussi partagé et écouté du Jazz, donc, pourquoi pas... Avez-vous vécu votre rencontre comme un coup de foudre ? Oui, je pense, (dit-elle avec un accent français irréprochable puis elle poursuit en anglais). Toutes les belles choses se produisent par... Lire la suite

Entretien avec Joe Bel à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé

Interview réalisée le 12 août 2014, par Lily Rosana

Grenoble Juillet 2014

Entretien avec Joe Bel à l'occasion du festival Le Cabaret Frappé

Joe Bel, une fée. Non, une princesse. Encore mieux : une tartine de miel saupoudrée d'épices donnée en cadeau à une jolie princesse par l'intermédiaire d'une fée bleue. Vous l'aurez deviné, il est difficile de décrire la magie envoûtante de la jeune compositrice de 26 ans qu'est Joe Bel. Entre funk, Folk et soul, Joe nous embarque avec elle dans son univers composé d'émotion et de rythmes éclectiques. Sa voix cassée, sa guitare pleine de couleurs transportent. Interview d'une jeune artiste à la passion dévorante... Comment te sens-tu après ton concert sur l'une des scènes du cabaret frappé à Grenoble ? J'avais beaucoup d'émotions à jouer ici, à Grenoble, parce que cette ville c'est toute ma vie. Je suis née, ai grandi, ai fait mes études ici. Je crois que c'est le concert où je connaissais le plus de gens dans le public. Et je pense que c'était mon record ce soir puisqu'il y avait près de 4000 personnes. Es-tu en général stressée avant de monter sur scène ? Oui, en général, je suis d'ailleurs tellement stressée que j'ai du mal à me détendre et à prendre du plaisir. Mais ce soir, c'était vraiment différent. J'avais l'impression d'être à la maison. J'avais peur que l'émotion me paralyse un peu, car c'était à la fois flippant... Lire la suite

Cabaret Frappé : Vidéo