Accueil Tous les festivals Electric Palace : les artistes en concert
Jeudi 23 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Electric Palace

Electric Palace

31 janvier au 7 février 2020
Clermont-Fd


Electric Palace revient pour sa 11ème édition ! Rendez-vous du 31 janvier au 7 février 2020 pour huit jours de concerts gratuits à la Maison Du Peuple pendant le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand avec SÜEÜR - Super Parquet - Artús - John Grant - Adam Wood - Resilience - Lifter - Teleraptor - Ian Caulfield - Pumpkin & Vin'S Da Cuero - Baja Frequencia - CLEPS "louis finn" - Cocanha - ZICOL - Bandit Bandit - Armoni - Dombrance - Météo Mirage - RUPPERT PUPKIN - Arthur ELY - A4 - SMAD and Green Apple Band - Alexis Smad aka "Z"

Electric Palace : vos critiques de concerts
Site

Electric Palace : les dernières chroniques concerts 4 avis

Vedett (Electric Palace 2019)

Critique écrite le 11 février 2019, par Dissy

Maison du Peuple - Clermont-Ferrand 6 février 2019

Vedett (Electric Palace 2019) en concert

Cette année, on a passé pas mal de temps à l'Electric Palace, festival de musique en parallèle de celui du Court Métrage. Comme l'année dernière, la prog se veut éclectique, on n'a pas personnellement été convaincu dans sa globalité, mais d'après ce qu'on a pu voir, le public à apprécié, ramenant sa bonne humeur, et remuant des hanches dès que le rythme ou le taux d'alcool dans le sang s'élevaient un peu. On garde quand même en mémoire la géniale et explosive prestation rock garage des Rochelais Double Cheese, qui, avec un nom pareil, étaient prédestinés à passer dans cette région où l'on préférerait trouver la formule pour changer le plomb en Saint Nectaire qu'en or. D'ailleurs, pour la Saint Valentin, pensez au cadeau "plateau de fromage long affinage" dont les croûtes fleuries concurrenceraient le plus beau des bouquets de chrysanthèmes. Et puis, en final de soirée du mercredi soir, il y a Vedett. Trio, puis solo et... Lire la suite

La Position du Tireur Couché + The Marshals (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012)

Critique écrite le 02 février 2012, par Pierre Andrieu

Electric Palace, Clermont-Ferrand 31 Janvier 2012

La Position du Tireur Couché + The Marshals (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) en concert

Comme toujours pendant le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, il fait un froid de canard, il neige à gros flocons, le soleil ne se montre quasiment pas et on rencontre à chaque coin de rue des gens qui parlent de films austro hongrois ou en provenance de Mongolie Occidentale en prenant des poses de penseurs des temps modernes avec leur pass bien en évidence... En clair, c'est assez énervant ! En plus, cette année, les routes sont enneigées même en plaine et les conditions météorologiques générales sont dantesques. Une solution ? Allez se réchauffer à une soirée sous le chapiteau de l'Electric Palace, lieu servant d'after aux festivaliers et proposant des concerts gratuits tous les soirs ? Oui, mais on va rencontrer plein de gens que l'on a pas envie de voir et c'est organisé par un city mag 100% commercial que l'on lit exclusivement aux WC. Mouais... Allez, on se force un peu et on se jette à l'eau : La Position du Tireur Couché Après tout, ce soir, c'est le retour de La Position du Tireur Couché, et ce groupe de gentils branleurs doués pour écrire des chansons pop qui réchauffent a le don de nous mettre en joie depuis ses débuts, que ce soit sur disque (le déjà culte album Acapulco !) ou sur... Lire la suite

AC/DÇU + Fall Winter Fall + DJ by Radio Nova (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012)

Critique écrite le 01 février 2012, par Duckhunt

Electric Palace, Clermont-Ferrand 30 Janvier 2012

AC/DÇU + Fall Winter Fall + DJ by Radio Nova (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) en concert

Cette quatrième soirée à l'Electric Palace signait le retour à Clermont-Ferrand de l'Eléphant Effervescent, emission culte de la non moins culte Radio Nova. Mélanie Bauer et toute son équipe bravait le rude hiver auvergnat pour investir le chapiteau deux heures et demi durant et jauger de la bonne santé de la scène culturelle clermontoise. Le début de soirée se partageait donc entre interviews, reportages et bons plans mettant à l'honneur le Festival du Court-Métrage, et dégustations de vins proposées par les vignerons des côtes d'Auvergne et la Fédérations viticole du Puy-de-Dôme. Il fallait bien ça pour oublier la neige qui recouvrit de sa blancheur le site de l'Electric Palace tout au long de la soirée. Cette soirée de janvier était également celle du mythique groupe clermontois AC/DÇU qui comptait bien metre à profit leur show à base reprises d'un certain groupe de hard rock nommé AC/DC pour combattre les températures négatives. Affublés de perruques imitant des coupes de cheveux interdites en France depuis la fin des années 70 et grimmés des mêmes vêtements que leurs idoles, les cinq garcons... Lire la suite

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012)

Critique écrite le 01 février 2012, par Duckhunt

Electric Palace, Clermont-Ferrand 29 Janvier 2012

Kaïfa + La Cafeteria Roja + DJ Gabe (Electric Palace, Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2012) en concert

Un dimanche soir gris, un temps pourri, la neige, un froid sibérien... Les conditions n'étaient pas vraiment idéales pour rameuter les foules et les cinéphiles à cette troisième soirée de l'Eletric Palace, placée pourtant sous le signe du soleil cubain, pays à l'honneur pour ce 34ème Festival International du Court Métrage. C'était sans compter sur le courage et le sens de la fête des clermontois, bel et bien présents pour se réchauffer sous le classieux chapiteau "Magic Mirror". Première arme dégainée par l'Electric Palace pour combattre le froid hivernale, la soirée "Danse cubaine" réchauffait les âmes autour de démontrations et d'initiations à la salsa, chacha, merengue et autre tango argentin. L'atmosphère ambiante commençait à se réchauffer de quelques degrés... Le temps de laisser tout le monde souffler un peu et arrive l'artillerie lourde, le premier concert de la soirée: la bande de copains Kaïfa. S'il présente une formation classique guitares-basse-batterie-chant, ce groupe de rock/ska est agrémenté d'une section cuivres trompette-saxophone diablement efficace. Une énergie ultra... Lire la suite