Accueil Tous les festivals L'incroyable festival : les artistes en concert
Mardi 28 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
L'incroyable festival

L'incroyable festival

13 & 14 Septembre
Montpellier


Loin des cloisonnements musicaux, ce festival de musiques actuelles, unique à Montpellier, propose un harmonieux mélange musical et artistique. D'une scène à l'autre, il s'agit d'un véritable voyage festif de sons et d'images, d'émotions et d'énergie vive, en direct live. Un festival à l'esprit rock qui s'ouvre sur toutes les musiques et tous les arts.

L'incroyable festival : vos critiques de concerts
Site

L'incroyable festival : les dernières chroniques concerts 1 avis

2+2=5, l'Incroyable Festival : Hyphen Hyphen + Kim Novak + Oh! Tiger Mountain + Kinnie the Explorer + Waterllillies + Jungle Jockers + Nika, Gangs from New Delhi + Cyd Jolly Roger + Nash + Alkalys + DJ Netik + Electric Botox + ...

Critique écrite le 23 septembre 2011, par Zys

Secret Place - St Jean de Vedas 16/17 septembre 2011

2+2=5, l'Incroyable Festival : Hyphen Hyphen + Kim Novak + Oh! Tiger Mountain + Kinnie the Explorer + Waterllillies +  Jungle Jockers + Nika, Gangs from New Delhi + Cyd Jolly Roger + Nash + Alkalys + DJ Netik + Electric Botox + ... en concert

Joli évènement ce week-end à Montpellier. Après une édition chacun de leur côté, le 2+2=5 et l'Incroyable Festival se réunissent au Secret Place. Au programme sur 3 jours, une trentaine de groupes et djs, français ou étrangers, à confirmer ou à découvrir, mais aussi diverses performances et animations. Ayant manqué la première soirée du jeudi, je découvre le festival le vendredi en début de soirée. Pendant que la scène intérieure habituelle se réserve pour les tremplins, une plus grande se dresse à l'extérieur, prête à accueillir les groupes plus ou moins confirmés. Ouverture de la soirée par les Jungle Jockers venus de Béziers et ayant perdus leur batteur en route. Leur rock indé à tendance progressif captive tout de même les premiers arrivés et leurs efforts font oublier cette absence avec brio. Plus décevants, le duo pop-rock de Nika (malgré l'abondante fourrure rouge sur scène) qui me perd définitivement avec un morceau pseudo écolo en français, et Gangs from New Delhi et leurs riffs énervés, dont le son mal réglé fera rapidement fuir nombreuses oreilles. La soirée révèle heureusement de très bonnes découvertes également : Kim Novak tout d'abord, groupe pop-rock arrivé de Caen, qui commence à dérider un peu l'audience... Lire la suite