Accueil Chronique de concert Interview de Lord Fester Combo
Samedi 23 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Interview de Lord Fester Combo

Interview de <i>Lord Fester Combo</i> en concert

Secret Place - St Jean de Vedas 12 septembre 2009

Interview réalisée le 22 décembre 2009 par Vilay

Les amateurs de rock n' roll connaissent bien les talents musicaux de Fred Beltran au sein des WDC (Washington Dead Cats) où il incarne "Lord fester". Cet artiste aussi connu dans le monde de la BD (techonopères, Megalex....) a accepté de dévoiler au tafeur ses actus et projets...

Vilay : Bonjour Fred, lors des concerts, tu entres dans la peau de " lord Fester " qui est ton nom de scène. Pourquoi ce choix de nom? Est-ce une référence au célèbre oncle de la famille Adams?

Fred Beltran : Dans les WDC, tous les membres incarnent un personnage. A l'époque je forçais le trait façon "famille Addams", le crane passé au blanc de clown, une lourde chaine autour du coup, des fringues déchirées et couvertes de farine : Uncle Fester (Oncle Fétide)... C'est Mat Firehair, le chanteur qui m'a affublé du titre de lord...

Puis le perso (les persos) à (ont) évolué au fur et à mesure. L'idée était de trouver une "projection" de soi-même, une définition de ce qu'on est à l'intérieur ou de ce qu'on aimerait être. Donc maintenant je suis "Lord Fester", j'ai mon logo qui décore mon Stetson et toute une imagerie associée, peinte le plus souvent directement sur mes fringues.

Il y a d'ailleurs un disque qui sort très bientôt sur Be Fast et qui porte ton nom...

Oui, car avant d'entrer dans les WDC, j'avais fait le chanteur dans "The Stylbop trio" (rockabilly) et "Les Snails" (punkabilly) et j'ai eu envie de m'y remettre... en complément de ma place de guitariste dans les WDC... Ce sont là, deux façons différentes d'aborder la musique et c'est tout naturellement que j'ai créé le "Lord Fester Combo" (littéralement : la petite formation) parce qu'il fallait aussi que je m'exprime sur scène!


Ma première tentative s'est trouvée gravée sur un cd : la compilation "Rock'n'roll all stars" (Pirates prod). J'avais enregistré avec mon home studio une version personnelle de "Shake your hips" (en écoute sur le myspace) et c'était parti !



Le lord fester combo, c'est un projet qui n'est pas seulement musical... Peux-tu nous décrire un peu le concept?

Auparavant, j'avais des scrupules à parler de mes activités de dessinateur au sein des WDC... question d'élégance pensais-je... Je ne voulais pas tirer la couverture... Puis les WDC n'en ont pas besoin !!! Par contre, au sein du LFC (Lord Fester Combo) je trouve tout naturel de parler aussi de mon travail autour de la BD et de la peinture... Je dessine d'ailleurs la plupart des flyers et affiches des gigs du combo, et quelque part l'activité du groupe est devenue une de mes sources d'inspiration, une partie non négligeable de mon travail actuel. L'ajout du mot " Combo " à la dénomination " Lord fester " est réservée à la structure ex-snails : groupe dans lequel je chantais dans les années 90 (deux albums sortis chez "Made in Heaven" l'ex label de Mat Firehair qui chante dans les WDC) et qui reprend le même line up : Franck "Muskrat" Musard à la contrebasse, Eric "No Hit Makers" Plisson à la guitare accoustique et Dom "Megadom" Plisson à la batterie. Avec cette structure je prépare un album "condition live" (une seule prise chant inclus) de chaque morceaux du répertoire qu'on joue ensemble sur scène, mais ce sera pour plus tard). Le premier ep qui sort bientôt s'apellera juste " Lord fester ". Il a aussi été enregistré avec d'autres musiciens : Seaweed Yo (batteur des WDC et de "La bonne la brute et le truand") et Denis Popelin (Multi instrumentiste). J'ai aussi eu le plaisir de travailler avec Thomas Frenchy, Nervous Larbi, Thibaut Chopin et bien d'autres... ça rejoint l'idée du projet qui consiste à multiplier les rencontres et expérimenter des approches différentes... D'ailleurs, le mélange des genres (musique/dessin/vidéo/etc) est quelque chose que je veux développer. Au fur et à mesure d'une amélioration éventuelle des conditions logistique (rires), j'aimerais installer tout un décor sur scène pour créer une ambiance particulière. Une ambiance de "fête païenne", quelque chose qui mélangerait l'imagerie traditionnelle de l'amérique avec un coté purement ethnologique, primitif... Illustrer le fait que pour moi, ces musiques (la "old time" country, Le blues, les débuts du rockabilly, etc.) font partie de ce qu'on appelle la "World music"... Partir de l'ancien pour faire du nouveau... C'est mon crédo! Le coté "graphique" est un vrai moyen de parvenir à expliquer tout ça!

Il y a une idée de transmission très présente dans ce projet artistique...non?

Concernant cette musique, je l'aime profondément et j'ai très envie de la faire découvrir au plus grand nombre en m'écartant des clichés... Je déclare systématiquement lors de chacun de mes concerts que la moitié (au moins) de la musique que je joue est de la musique "noire", c'est essentiel pour moi de le rappeler. Certains férus de rockabilly semblent l'avoir oublié... J'aimerais qu'un jour les amateurs de "black music" (blues, Rock steady, ska, soul, funk même) écoutent à nouveau du rockab', du r'n'b 40 et 50 et du rockin' blues : les racines sont les mêmes... Ce sont les racines même!!

Pour le dessin, c'est pareil. J'ai un peu souffert à l'époque de Megalex (et des technopères) du fossé qu'il y avait entre ce que le public percevait de moi et ma réelle nature. J'étais "Monsieur Ordinateur" alors que, sans rien renier de cette période (bien au contraire), je venais du dessin traditionnel... Quelque part j'étais rangé dans la case "technoïde" alors que pour moi c'était un travail, certes grace à l'outil informatique, un travail donc, sur ce fameux "background roots" que je cultive autant en dessin qu'en musique... Maintenant les choses sont en train de reprendre leur place... et ça devient de plus en plus évident de faire coincider les deux activités!

Justement, tu es assez actif et tu as des tas de projets...
 
Je travaille sur une série de peintures (grand formats), préambule à une future BD très introspective et torturée, aux antipodes de ce que j'ai pu faire avec Jodorowsky ces dix dernières années.
Je termine doucement mon deuxième recueil de Pin-ups. Je prépare des vidéos (mélange vidéo, dessin animé 2D, animation 3D, illustration etc) pour le projet "Lord Fester"... une envie qui me taraude depuis très longtemps. Je continue à composer pour "Lord Fester" en prévison d'un futur album (LP). Nous travaillons avec les WDC sur le prochain album et y'a plein de choses qui se montent doucement mais c'est trop tôt pour en parler... Bref, j'ai du pain sur la planche !
 
Lord Fester en écoute : www.myspace.com/lordfester
Lord Fester en images : blogs.myspace.com/lordfester
Picture disc disponible très prochainement sur le label Be fast (
www.myspace.com/toutafond)


Interview initialement publiée dans le magazine Le Tafeur n°32