Accueil Chronique de concert Entretien avec Jean Felzine du groupe Mustang à propos de l'album Ecran Total
Mercredi 12 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Entretien avec Jean Felzine du groupe Mustang à propos de l'album Ecran Total

Entretien avec Jean Felzine du groupe Mustang à propos de l'album Ecran Total en concert

Paris Mars 2013

Interview réalisée le 25 mars 2014 par Pierre Andrieu




Le 31 mars 2014 sort l'album Ecran Total, troisième réalisation, après A71 et Tabou, signée par le groupe français Mustang... Sur son nouvel opus (dont la chronique est à lire ici) le trio formé par Jean Felzine, Johan Gentile et Rémi Faure fait encore une fois preuve de son talent pour trousser des compositions percutantes boostées par des textes ultra efficaces et bien gratinés... Actuellement en train de préparer une tournée (qui s'arrêtera à La Machine du Moulin Rouge, à Paris, le 3 avril 2014... ) pour promouvoir son dernier né, Monsieur Felzine a bien voulu répondre à nos questions dans une interview où il est question de l'album Ecran Total, bien sûr, mais aussi de David Bowie, de power chords, de Stéphane "Alf" Briat, d'arpégiateur, de George Jones, d'Elvis, de Jo Wedin, de Booba et Kaaris, de pochette à la Mad Men, de La Femme, du livre Please Kill Me, de Daft Punk et de modèles nommés Hank Williams, Lou Reed, Johnny Cash, Leiber et Stoller, Doc Pomus et Mick Jagger, entre autres...





"On nous dit encore (mais de moins en moins) qu'on est un groupe de rockabilly : pour la dernière fois, si vous cherchez du rockabilly, n'achetez pas nos disques, et ne venez pas nous voir en concert !"



Dans quel état d'esprit étiez-vous au moment de commencer à travailler sur l'album Ecran Total ?
Jean Felzine : Un peu perdus, on avait beaucoup de titres très disparates, il fallait trier, trouver une direction... Au final, la seule direction ça a été de garder les meilleurs morceaux !

Y-a-t'il des disques, des films ou des livres qui vous ont particulièrement inspirés pendant l'enregistrement du disque ?
C'est assez difficile à mesurer, on se nourrit forcément de ce qu'on voit, ce qu'on lit, sans faire les comptes. Je peux dire qu'en lisant Please Kill Me, je me suis replongé dans les trucs punks que j'écoutais quand j'étais ado et que ça m'a donné envie de faire des morceaux simples et rapides avec des power chords, comme Les Oiseaux Blessés, ou Je Vis Des Hauts. Alors qu'on évitait intentionnellement ce genre d'arrangement avant. On était tous aussi un peu obsédés par Sound and Vision de David Bowie, par ce son avec ces cymbales électroniques, et par tout l'album Low en fait... On a encore davantage mis le nez dans les synthés !

Pouvez-vous nous parler de l'enregistrement du troisième album de Mustang avec Stéphane "Alf" Briat & Raphael Seguin ?
On a commencé par faire pas mal de préprod (pour trier et élaguer donc) avec Raphaël Seguin, c'était un peu laborieux. Puis une fois les morceaux choisis et les arrangements trouvés on a enregistré vraiment à Gang avec Alf, ça tenait carrément l'exécution, une vraie promenade de santé !

Comment procède Mustang pour écrire ? Qui fait quoi ?
Johan Gentile, le bassiste, a composé Le Sens Des Affaires et Sans Des Filles Comme Toi, j'ai fait le reste des compos et tous les textes. Ensuite, on a tout arrangé à trois.

Je trouve les textes particulièrement réussis, qu'ils soient écrits dans le registre de l'émotion ("Les oiseaux blessés", snif snif), de l'humour ("Le sens des affaires", j'en pleure de rire à chaque écoute) ou de la dénonciation de choses qui vous énervent ("Ecran total", un véritable tube )... "Sans des filles comme toi", qui mélange les trois registres, est également une perle. Comment procèdes-tu pour écrire ? Quels ont tes modèles actuels ou passés ?
La plupart du temps, je fais des textes simples, à la première personne, un personnage exprimant un sentiment, ça vient de la musique qu'on écoute, r'n'b, rock 'n' roll, country ou blues, qui est toujours foutue comme ça. Souvent, des vers me viennent tout prêts, puis j'essaie de broder une histoire. Parfois, c'est l'histoire qui vient et j'essaie de la faire rentrer dans le moule d'une chanson. Mais les meilleures chansons viennent toujours d'un seul bloc, musique et texte. Des modèles ? Hank Williams, Lou Reed, Johnny Cash, Leiber et Stoller, Doc Pomus, Mick Jagger aussi... Peu de français, sauf dans le rap.

Une question pernicieuse... Toi qui apprécies les paroles du rappeur Booba (contrairement à moi... ), as-tu eu le "privilège" d'écouter l'un de ses derniers disciples, Kaaris (particulièrement son très risible titre Sevran) ? Pourriez-vous le reprendre ?
On va arrêter les reprises, on a donné. Maintenant, autant j'aime bien une bonne partie de la carrière de Booba, autant Kaaris...





Quels sont les morceaux dont vous êtes le plus fiers sur cet album ? Et dans votre discographie?
Sur celui-ci, Les Oiseaux Blessés, Mes Oignons (Ne Font Pleurer Que Moi), Le Sens Des Affaires, et j'aime la suite d'accords d'Ecran Total. Sur les vieux, Le Pantalon bien sûr, Anne-Sophie, C'est Fini, Où Devrai-Je Aller ?, Mathématiques (que j'aimerais enregistrer autrement).

Mustang est désormais un vrai groupe de scène... Qu'avez vous prévu pour la tournée 2014 ?
On a pas mal joué autrefois avec de petites boucles de boîte à rythme, là l'idée c'est zéro séquence. Vous verrez : même quand il y a un arpéggiator de basse synthé ou quoi on peut vraiment jouer au tempo qu'on veut, sans clic et toutes ces conneries, on s'est bien pris la tête sur des trucs techniques mais en gros on va vous jouer tous les arrangements du skeud à trois. Ça va être chaud et vivant, du vrai live, avec des vieux morceaux aussi, bien sûr !

Y-a-t'il des anecdotes de tournée croustillantes avec Mustang ?
Sur la tournée précédente je jouais tout le temps en costard, c'était un H&M tout pourri parce que j'avais pas la thune et que je le ménageais pas, donc ça valait mieux. Pour le rendre un peu plus classe je me faisais une pochette à la Mad Men, sauf que j'en avais pas en tissu alors je prenais du papier à chiottes dans les salles de concert et tout le monde n'y voyait que du feu. C'est pas de l'orgueil, ça ?

Avez-vous fait de belles rencontres artistiques sur la route ?
J'ai des souvenirs émus de nos premiers concerts avec La Femme, on a pas mal tourné avec eux avant qu'ils ne s'envolent dans la stratosphère !

Quels sont les endroits où vous préférez jouer ? Pays, villes, salles, festivals etc
On est pas tous d'accord dans le groupe, mais j'adore la Flèche d'Or, qui doit être la salle parisienne où on a le plus joué (du meilleur au pire concert !). J'ai un grand souvenir de la Lune des Pirates à Amiens, du festival du Vent en Corse et du public japonais quand on a fait l'ouverture du Fuji Rock : personne ne nous connaissait, on descendait à peine de l'avion et ils étaient ouf !





Avez-vous un modèle pour le live ?
Bah moi je veux chanter aussi bien qu'Elvis (mais j'en suis loin... ) et être aussi versatile et dynamique que lui... Mais pour le groupe, globalement on aime les lives avec peu de blabla, des moments sauvages, des moments calmes, des moments de transe où on fait durer les morceaux plus longtemps, un truc avec du relief quoi...

Parle nous des chansons que tu écris pour d'autres artistes... Y'en a-t-il qui vont bientôt sortir ?
J'ai un autre groupe en duo avec une chanteuse suédoise, Jo Wedin, ça avance, on fait quelques concerts en duo guitare voix et boîtes à rythme, mais je peux te dire qu'il y a des putains de chansons !

Comptez-vous essayer d'exporter la musique de Mustang à l'étranger ? Avez-vous eu des retours positifs après avoir joué en Angleterre et au Japon par exemple ?
Un groupe francophone comme La Femme a ouvert une brèche à l'étranger. Ça a bien plu a chaque fois qu'on a joué, il y'a peut-être un espoir, moi je kifferais qu'on soit connus pour autre chose que Daft Punk. Je pense que Mustang vaut largement un paquet de groupes anglo-saxons. Plein de groupes chantent de la pop en français ces temps-ci, on peut être fier d'être français au moins pour ça, faudrait juste qu'ils s'en aperçoivent à l'étranger.

Quel est le plus beau compliment que l'on vous ait fait ?
Que notre musique était gracieuse, le rock tel qu'on le conçoit n'a rien à voir avec le gros son, il n'y a rien de plus gracieux que les Sun Sessions d'Elvis, elles ont une puissance intérieure incroyable, il y a une phrase super dans le bouquin de Keith Richards, il dit qu'il faut chercher la puissance SANS le volume.

Y-a-t-il des remarques ou critiques qui vous exaspèrent ?
On nous dit encore (mais de moins en moins) qu'on est un groupe de rockabilly : pour la dernière fois, si vous cherchez du rockabilly, n'achetez pas nos disques, et ne venez pas nous voir en concert !

Rêvez-vous de collaborer avec des musiciens ou producteurs, voire de faire des duos ? Si oui, lesquels ?
John Cale avait produit un groupe français dans les 80's, Marie et les garçons...





Parlez nous des artistes qui vous ont inspiré et donné envie de jouer de la musique à vos débuts ...
Au début on était surtout fan des Stooges, du Velvet Underground, des Ramones puis on s'est dit que dans le genre boucan c'était indépassable, on s'est mis à écrire des chansons avec des guitares claires, sans gros accords barrés etc... On s'est plongés dans les maîtres 50's, Buddy Holly, Gene Vincent et Elvis. Puis dans la discographie de Roy Orbison, qui nous a transmis le goût des grandes ballades.. Et on va dire que tout ces gars m'ont appris à chanter vraiment. Puis Suicide et Kraftwerk nous ont donné envie de mettre le nez dans les claviers, voilà en gros comment on a bâti le premier skeud !

As-tu une liste de titres parfaits selon toi et que tu mettrais dans ton top 5 ?
"A Fool For You" de Ray Charles
"Any Day Now" de Chuck Jackson
"Ruler Of My Heart" de Irma Thomas
"Under the Broadwalk" par les Drifters
"An American Trilogy" par Elvis

Les albums cultes pour toi et que tu écoutes très souvent ?
J'écoute peu d'albums aujourd'hui, surtout des titres seuls et des compiles. J'ai toujours un faible pour le premier Suicide, pour les Sun Sessions d'Elvis, n'importe quel best-of de Buddy Holly, et le premier Who, qui est quand même parfait !

Quels sont tes coups de cœur musicaux du moment ?
Je vais te dire George Jones, un petit nouveau que tu devrais bientôt voir sur Pitchfork. Non sans déc, le plus beau chanteur de country que je connaisse, en fait je cherche surtout des grandes voix dans ce que j'écoute, c'est parce que je cherche à m'améliorer, alors j'essaie de copier des inflexions, ou de faire des reprises chez moi. Je n'écoute pas beaucoup de nouveautés...

Un dernier mot à ajouter?
Ecoutez notre dernier disque, Ecran Total, et venez nous voir en concert ! Dieu vous le rendra...





Mustang est actuellement en tournée...



A lire également, la chronique du concert de Mustang à la Gaîté Lyrique (Paris), le 27 octobre 2011...


Mustang est actuellement en tournée...


Liens : www.legroupemustang.com, www.facebook.com/legroupemustang, twitter.com/legroupemustang, www.youtube.com/user/legroupeMustang.

Mustang : les dernières chroniques concerts

Mustang + Grand Blanc en concert

Mustang + Grand Blanc par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 27/09/2014
Bonne soirée qualité France à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand, le 27 septembre 2014 avec en tête d'affiche l'excellent groupe originaire des environs, Mustang, et une... La suite

Mustang en concert

Mustang par Patrick Duffy
La Ferme d'en Haut, Villeneuve d'Ascq, le 21/03/2014
Véridique : ce soir les cowboys de Mustang étaient de passage dans mon village, à la Ferme d'en Haut ! Accueillante, mais pas franchement grande cette salle - difficile d'y... La suite

Mustang + Granville en concert

Mustang + Granville par Fredc
Le Point Ephémère, Paris, le 16/01/2013
GRANVILLE : Le groupe normand Granville, plus ou moins originaire de la ville éponyme, sort son premier album en ce début d'année. Il écume pourtant les scènes depuis déjà... La suite

Mustang + Claire Denamur + Nevchehirlian en concert

Mustang + Claire Denamur + Nevchehirlian par monsieur
La Maroquinerie, Paris, le 06/10/2012
Les Francofolies de la Rochelle se sont associés à la très bonne salle de la Maroquinerie pour présenter trois artistes/français, compte rendu de la soirée... La suite