Accueil Chronique de concert Pina (interview)
Dimanche 24 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Pina (interview)

Café Julien - Marseille 05 juin 2002

Interview réalisée le 18 juin 2002 par Hum !

Etant donné la lenteur avec laquelle je "bosse" et pour que vous ayez une chance de lire cette interview avant qu'elle ne sorte un deuxième album j'ai décidé de la mettre en ligne telle qu'elle est .. c'est à dire en chantier (pleine de fautes d'orthographe et tout - qui a dit ça ne changera pas beaucoup ?). J'ai essayé de coller au plus près à ces phrases, il y a aussi quelques noms que je n'ai pas compris ... et les photos que j'ai prises ne sont pas terrible ... si malgré cela vous avez le courage de lire cette interview, vous serez peut être touchés par cette petite chanteuse autrichienne avec qui il faudra résolument compté pour les années à venir ... trêve de baratin c'est suffisamment long comme ça

Le même jour où j'ai fait l'interview de Joseph Arthur avec Jean Phi, j'ai aussi rencontré (longuement comme vous allez pouvoir vous en rendre compte) Pina, la nouvelle signature folk du label Real World dont je vous encourage à découvrir le premier album Quick Look, toujours avec l'aide de Jean Phi (et de Anaïs et Christophe .... manquait plus que Gaël pour avoir tout Opsossum). Donc ci dessous l'intégralité de la discussion avec des blancs ou ? quand j'ai été incapable de comprendre le nom de personnes dont elle parle. Je suis même allé faire un tour sur son site où dans la partie bio j'ai eu la (mauvaise) surprise de trouver certaines phrases absolument identiques (non non je ne les ai pas recopié). Les quelques notes entre crochets correspondent à des remarques. Pour l'instant vous ne trouverez cette interview sous cette forme en tout cas qu'ici car de toute façon un truc aussi long sur quelqu'un pas encore connus n'intéresse pas la plupart des journaux. Profitez en (et corrigez moi si il y a des boulettes). Je traduis tous les "you" en "tu".



d'où viens tu ?

Je suis née en Autriche et j'ai déménagé en Irlande il y a 5 ans. C'était très difficile en Autriche d'y arriver dans le music business. J'ai juste utilisé toutes ces années à améliorer mon écriture musicale [song writing] et n'ai jamais vraiment essayer d'avoir un contrat d'enregistrement là bas. Puis j'ai commencé à travailler avec un boite allemande ; ils ont enregistré des trucs avec moi, mais ils ne pouvaient pas me trouver un contrat d'enregistrement, bien qu'ils manifestent beaucoup d'intérêt pour ce que je faisais. Puis j'ai commencé à jouer quand je suis venu m'installer ici. A Londres aussi. C'est là que j'ai eu l'opportunité de connaître anoya ? [manager des Cranberries ?] qui voulait me voir. Grâce à lui je suis très vite rentrer dans le music business, du coup ça a été beaucoup plus facile.

Comment t'es tu retrouvée sur Real World ?

Le manager d'Afro Celt Sound System (ils sont aussi sur Real World), il voulait travailler avec moi car il croyait vraiment en ce que je faisais. Il a donc contacté plusieurs labels dont pas mal étaient intéressés, parmi lesquels Real World. J'ai participé à Afro Celt Sound System volume 3, ils avaient co-écrit une chanson avec Heather Nova. Ils ne me connaissaient pas au début, mais ils ont aimé la façon dont j'ai chanté le morceau et ont voulu que je l'enregistre. Peter Gabriel a entendu le morceau sur lequel je chante. Simon de ACSS m'a dit que Peter Gabriel l'avait appelé pour lui dire qu'il aimait beaucoup ma voix et qu'il vouait écouter ce que je faisais. Puis il a fait savoir qu'il vouait me signer et travailler avec moi.

Pourquoi Pina ?

C'est mon second prénom, mon nom complet est Sabina Pina Kollars

Comment travailles tu, d'abord les textes, la musique ?

Tout arrive à peu près en même temps. Je commence à la guitare, parfois même au piano depuis quelques temps. C'est comme ça que je fais la base des morceaux. J'ai enregistré tout l'album sur un 4 pistes puis j'ai - c'est comme ça que ça se passe en générale pou un nouvel artiste - demandé à Real World une ingénieur de production pour qu'il m'aide avec les trucs techniques. Puis je joue tous les morceaux dans un premier temps : guitare, linges de basse et tout le reste. J'étais bien plus contente de tout faire comme ça, je ne voulais pas de coup de main au début. J'ai tout fait sur ordi et une fois que les chansons furent prêtes je suis allé là où il y avait de vrais instruments et ils m'ont aussi donné un pianiste - je ne suis pas très forte au piano - je n'aime pas trop jouer de la batterie ...



Que penses tu de ton disque avec un peu de recul ?

Je l'aime beaucoup. Je ne l'écoute pas trop en ce moment, peut être 2 à 3 fois pas mois, mais je l'aime bien. Je ne regrette rien et trouve qu'il correspond bien à ce que je voulais faire ... je pense que par moment j'aurais pu y aller un peu pus fort ... donc pour le prochain album j'aimerais être u peu plus sauvage.

mais Real World ...

Ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas que j'aille complètement dans le côté rock, mais lorsque que j'ai travaillé sur cet album j'ai oublié ce qu'ils m'avaient dit ... Je travaillais au studio de Real World, qui sont en fait situés au même endroit que le label lui même. C'est un endroit très chouette. Le truc vraiment agréable avec eux, c'est qu'à aucun moment ils n'ont essayer de contrôler mon travail. Ils n'ont jamais cherché à interférer.
Personne ne m'a dit tu devrais chanter comme Sheryl Crow ... J'ai connu tellement de personnes qui ont signé sur des majors avec des gros contrats, mais qui finalement n'ont jamais rien sorti comme disque. Parce que dans ce cas si tu ne leur donne pas exactement ce qu'ils t'ont demandé, ce qu'ils attendaient ils ne sont pas contents et ne sortent pas ton disque. J'ai par exemple tourné avec Kara Dillan [un truc comme ça ?] qui a été chez Warren pendant 7 ans et qui a fait 6 albums dot aucun n'ai jamais sorti !! c'est très frustrant. C'est pour cela que je suis bien plus content sur un plus petit label où je peux faire la musique dont j'ai envie.

Et maintenant ?

Je veux d'abord travailler sur la sortie de ce disque. J'ai beaucoup tourné avant qu'il ne sorte. J'ai commencé en janvier, j'ai du arrêter pendant un mois un peu car j'étais tombé malade et puis je suis repartie. Je veux donc défendre un peu cet album. Puis je travaillerai sur mon prochain album (pour lequel j'ai déjà un peu de matière)


Parle nous de Joseph Arthur dont tu fais la première partie ce soir ...

Je connais très bien ses deux premiers albums, ils sont très bons. Il fait vraiment de la bonne musique. Je pense qu'il est très honnête. Je l'ai rencontré pendant que je mixais mon album chez Real World. Lui aussi mixait le sien. J'avais la petite pièce et lui la grosse [rire !] De temps en temps il surgissait et du coup on a fait connaissance ... puis il a dit qu'il aimerait que l'on fasse quelque chose ensemble et c'est ce qu'ion est en train de faire en ce moment.
Je dois dire que j'adore son public, il ramène des gens vraiment très biens. C'est fantastique, tout le monde écoute ! Chaque artiste ramène différentes sortes de gens. Avant je tournais avec les Indigo girls ; elle sont très féministes, elles sont aussi homosexuelles, du coup il y a beaucoup de femmes dans leur public. En fait il n'y a quasiment que ça. La tournée passait à travers l'Angleterre et l'Irlande. Chaque soir il y avait jusqu'à 2000 personnes , mais à chaque spectacle les 5 premiers rangs étaient occupée par les même personnes. Du coup je n'avais pas intérêt à raconter deux fois la même blague [sourire]

Connaissais tu la France avant cette tournée ?

Pour moi la France a été une découverte. Je crois que je suis arrivée en avril ou fin mars à Paris et ça m'a époustouflée, j'ai été vraiment surprise. Tout d'abord parce que les gens dans le public m'ont parus très respectueux. Je ne sais pas encore comment sont les gens à Marseille, mais ... les français sont très respectueux, comparés à en Angleterre ou en Irlande.
Quand tu joues en Irlande, tout le monde dans la salle bavarde ... J'ai joué avec le ACSS devant 500 personnes . Au début j'ai cru que c'était parce que je j'étais que la première partie, mais en fait ils ont fait pareil pour la tête d'affiche. Ils sont juste là entre amis à boire et papoter. En fait ça n'a l'air d'être qu'une histoire de boisson.
Il y a l'Angleterre au milieu de nul part et puis d'un coup tu te retrouve sur le continent où il y a du respect pour l'artiste qui est sur scène. J'ai fait deux tournées avec le ACSS, l'une aux USA, l'autre ici [en Europe]. Le plus gros changement en arrivant à Dublin fut les gens : gentils et encourageant, mais toujours en train de parler à leurs amis. Très différent du lendemain à Londres (plus calme) et à Bruxelles ... où j'ai vraiment cru qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas tellement ils étaient silencieux. Mais j'apprécie énormément quand les gens écoutent la musique.
De temps en temps en Grande Bretagne, on en arrive à se demander mais pourquoi sont ils venus là ? La France est une très bonne expérience pour moi jusqu'ici. A Paris je jouais dernièrement à La Scène . C'est un endroit un peu comme ici. C'est un endroit où la musique est traitée comme un art comme les autres, et c'est bien. C'est vraiment une attitude complètement différente.



Hier tu étais à Clermont

Hier j'ai vraiment eu une journée étrange. Parce qu'en fait Virgin a beaucoup de problèmes en ce moment , ou en tout cas en a eu. Beaucoup de gens ont perdu leur emploi et mon disque est sorti pile à ce moment là. Du coup ça a été difficile d'obtenir le matériel de promotion nécessaire (poster, tracts, affichettes, ...). J'ai fait 4 tournées avec différents groupes sans la moindre promo. Quand je suis arrivée en France je me suis dit, c'est bon maintenant je vais avoir mes posters etc ... et finalement lors des 2 premiers concerts rien du tout. Pour le deuxième j'ai du faire des tracts à la main et les coller sur les murs ... je trouvais cela ridicule, car j'ai une maison de disque, et je ne reçois pourtant aucune aide .. Du coup j'ai écrit un e-mail assez en colère à ma maison de disque leur expliquant la situation. Le problème c'est que sur la route je n'ai pas d'ordinateur. Il faut que je trouve un web-café que je m'y précipite et que je me défoule (gan gan gna crap gan gna gna merde) et bien sur autour de moi tout le monde se demande pourquoi je fais cela. Mais c'est frustrant ... heureusement maintenant j'ai des flyers.
Pour revenir à hier, juste avant de monter sur scène j'ai donc écrit un mail énervé à ma maison de disque; du coup j'étais en colère alors que j'allais rentrer sur scène où je veux être heureuse. Du coup je ne lirai plus mes mails avant de monter sur scène.

Qu'écoutes tu comme musique ?

Beaucoup de Doors et du Jeff Buckley ... non pas tellement finalement




Peux tu remplir cette petite fiche (chanteur préféré, chanteuse préférée, groupe préféré, ....)

Oh j'ai un film préféré ! Film est il sur la liste ? Il faut à tous pris que vous le voyez, cela s'appelle Harold & Maud. O mon dieu, c'est vraiment l'influence de ma vie ! Sinon chanteur préféré Jim Morisson, .... [elle écrit, s'en va demander de l'aide, revient] ... animal préféré : tous les animaux bébés ... comme groupe français je connais Dionysos (je les ai vu jouer à La Scène) ... Endroit préféré, jusqu'ici, honnêtement c'est la France ... si si je vous promet c'est vrai ... en Irlande il pleut tout le temps; Là où j'habite c'est très joli, surtout l'été, mais lorsqu'il pleut c'est très déprimant. Sinon c'est vrai qu'il y a beaucoup de réponse Doors (Morisson, Doors, Love street ...) ... chanteuse préféré ?

Mélanie [sourire en coin] ?

yeah yeah il se trouve que j'ai joué avec elle il y a quelques années. Sa voix est incroyable. En fait quand on l'entend en vrai sa voix est très différente de la mienne. La comparaison vient peut être je pense des expression ou de quelque chose. Cela dit ce n'est pas une mauvaise comparaison, c'est une très bonne artiste.



Fais tu des reprises de temps en temps sur scène ?

Non je n'en fait jamais ; En fait j'écoute peu de musique du coup c'est difficile pour moi. Même en voiture je n'écoute pas de musique, cela laisse plus de place dans ma tête pour ma propre musique. Pendant longtemps j'évitais même soigneusement d'écouter de la musique, parce que je voulais vraiment créer quelque chose moi même.

Quand as tu commencé à écrire ?

Quand j'étais assez petite en fait ... je pense que ma première chanson, je l'ai écrite à 12 ans. Mais tous les morceaux du disque sont assez neufs, parce que j'ai écrit beaucoup de chansons, mais j'ai besoin de chanter des chansons qui représentent vraiment ma vie actuelle. Quand je chante des chansons c'est avant tout pour moi même, ce qui est très égoïste; Il s'agit en fait de messages que j'ai écrit à mon ex-mari .... J'étais mariée avec lui, nous sommes paris en Irlande et avons rompu ... ce fut une expérience très triste surtout car j'ai eu un bébé. Et une fois qu'on a un bébé on as envie d'une famille et non pas que les choses se déchirent. Donc je me suis battue pendant plus d 'un an et demi jusqu'à ce que je réalise que ça ne redeviendrait plus comme avant. Ce fut une leçon de vie très dure; J'ai eu cette expérience et j'ai donc écrit beaucoup de chansons lui demandant de revenir, ou pour qu'il se rende compte qu'il avait des torts lui aussi que ce n'était pas que de ma faute.
Il y a aussi une chanson sur la naissance de mon enfant qui fut une grande expérience. Je l'ai eu à la maison. Je pense que c'est à cause des mauvaises expériences que j'ai eu avec les médecins. Des millions de femmes au fil des âges l'ont fait elles même. En fait je suis un mammifère comme les autres, juste un animal un peu plus développé. Donc je me suis dit que cela ne devait pas être un problème. Sur cette terre, de nos jours, on présente la naissance comme un problème. Dès que commence le travail le meilleur endroit où aller est à l'hôpital, puisque c'est à l'hôpital qu'on résout les problèmes de santé .... mais la naissance ne devrait pas en être un ...
Ma grand mère a nourri ses enfants au sein, c'est le moyen le plus naturel de le faire. Quand on voit les mères maintenant, c'est juste du lait en bouteille. Quand on y pense c'est délirant, il n'y a pas d'autre animal qui donne volontairement du lait de vache à ses enfants ... c'est idiot. J'ai nourrit mon bébé pendant longtemps et c'était important pour moi. Une façon de l'élevée pendant les premières années.




Tu l'emmènes partout ?

Oui, je n'ai pas de famille en Irlande et elle en va pas encore à l'école. Elle doit y aller en septembre prochain et j'avoue que je ne sais pas encore comment je ferai. Peut être vais je devoir lui enseigner sur les routes. Mon ex mari a une petite amie aux USA ... du coup ça n'arrange rien. Quand on est une femme et qu'on a un enfant et qu'on perd ça famille il faut vraiment être forte, il faut vraiment ... [elle remonte ses manches] et résoudre de nombreux problèmes. Mais cela a toujours été comme ça. Mes 2 grand mères par exemple. L'une avait 4 enfants et pas d'homme ; elle n'était pas du tout riche et devait travailler et s'occuper d'eux en même temps. Je suis dans une meilleur situation qu'elle puisque je n'en ai qu'un [sourire]. En ce troisième millénaire, les mères n'ont plus besoin d'homme ... c'est la vie ... quand on traverse des périodes vraiment difficiles on apprend à apprécier quand les gens sont gentils avec vous . On voit vraiment la bonté ... car en fait avant, j'étais beaucoup plus malheureuse . Maintenant je sais apprécier les choses.

[Là j'ai raté un bout , mais je crois que c'est elle qui est partie là dessus ... désolé]

Ce que je déteste avec la musique de nos jours, c'est que lorsque on allume MTV, tout ce que l'on voit, c'est une grosse poitrine, une jolie paire de fesses, un joli visage et c'est tout. Ca n'a plus rien à voir avec la musique. C'est idiot. On dirait qu'on les gonfle comme des ballons. Je suis vraiment arrivée à un point, où je devient en colère à chaque fois que j'allume MTV. Qu'y vois je ? De jolies noires ou de jolies blondes avec de jolies et fortes poitrines et toutes avec la même voix. Ce n'est plus de la musique, mais comment vendre de la musique. Et pour vendre de la musique, ils ont besoin de sexe, car le sexe fait vendre.
Je ne sais pas jusqu'où cela ira ... mais l'industrie de la musique a besoin d'une bonne révolution. Il faudrait des gens intelligents aux postes clés. Car les gens qui prennent les décisions sont probablement trop commerciaux.
Ca ne peux pas aller plus loin. J'ai vu la vidéo de Shakira l'autre fois. Elle parle de ses seins ... du coup la prochaine étape sera de les montrer. Qu'elle enlève tout ! pourquoi les couvrir ? au moins ce serait clair "je veux t'allumer yeah !" ce serait plus honnête, montre tes siens, cela n'a rien de mal .. mais bon ils ont déjà l'industrie du porno, alors pourquoi essayer de faire la même chose dans la musique. Tout ce qu'ils font c'est utiliser le consommateur mâle et les enfants pour vendre des disques ..

Comment arrives tu à vivre de ta musique ?

Comme tous les autres artistes je suppose. Quand on est signé, on reçoit une avance sur laquelle on vie. Il faut faire attention à ne pas dépenser trop d'argent et on peu (sur)vivre un an, un an et demi.

Parce que en France, beaucoup de groupe ne vivent que de tournée

Ah bon ? pour moi, c'est e contraire, tournée est synonyme de perte d'argent. Cela coûte tellement cher. Il faut tout que je fasse moi même ... je veux dire, c'est pour cela que je suis toute seule ce soir. Car si on était 2 de plus ... sachant qu'il faut aussi quelqu'un pour porter un peu tout le matériel, cela veut dire 4 chambre d'hôtel, 4 tickets d'avion, 4 billets de train .... C'est un vie rude d'être musicien [là elle s'adresse surtout aux 3 opossomou]. Il faut toujours prévoir, ne pas se reposer trop sur la maison de disque ... Ne faire que de la musique est malheureusement impossible. Car si pour vous c'est votre vie, il ne faut pas oublier que pour tous les autres ce n'est que de la musique ... c'est ça la différence.

Tu as de l'aide ?

J'ai un manager, qui est dans le business depuis longtemps. Il a travaillé avec Galliano et il s'occupe de ACSS aussi. Il a beaucoup de contacts. C'est vraiment très important d'avoir quelqu'un qui a de bons contacts, il te permet de rencontrer les bonnes personnes

Chantes tu en allemand ?

Je n'en ai jamais eu envie, je en pense pas que ce soit une belle langue, elle est très dure. Une fois j'ai failli avoir un contrat au début de ma carrière, lorsque j'avais envoyé mes premières démos. J'ai reçu un réponse me disant "c'est super, ça ressemble à Mélanie ! Veux tu le faire en allemand ?"Bien sur j'ai réfléchi, car c'était tentant lorsqu'on cherche à être signé ... et puis j'ai refusé.

Justement cette comparaison avec Mélanie ....

Tout le monde ne fait pas cette comparaison, et puis cela ne me touche pas tant que ça peut être parce que ça façon d'écrire est très différent? De plus je ne connais pas sa musique si bien que ça pour être honnête. J'ai juste entendu sa voix et je l'ai vu, ... en plus elle est beaucoup plus petite que moi [rire]