Accueil As I Lay Dying en concert
Samedi 21 avril 2018 : 10477 concerts, 24952 chroniques de concert, 5210 critiques d'album.


As I Lay Dying est un groupe de métalcore américain formé en 2001. Le groupe mélange donc des éléments du metal et du hardcore

Site

As I Lay Dying en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

As I Lay Dying : l'historique des concerts

Ma.

23

Oct.

2012

Trivium en concert
Trivium & As I Lay Dying + Caliban + Upon a Burning Body Trivium | As I Lay Dying
Bataclan - Paris 11ème (75)

Ve.

11

Nov.

2011

Amon Amarth en concert
Amon Amarth - As I Lay Dying (Complet) Amon Amarth | As I Lay Dying
Les Docks - Lausanne

Ve.

28

Oct.

2011

Amon Amarth en concert
Amon Amarth + As I lay dying + SepticFlesh Amon Amarth | As I Lay Dying
Le Fil - Saint etienne (42)

Je.

27

Oct.

2011

Ground Zero en concert
Amon Amarth + As I Lay Dying + Septicflesh Ground Zero | Amon Amarth | As I Lay Dying | Septicflesh
L'Aéronef - EuraLille (59)

Ma.

25

Oct.

2011

Amon Amarth en concert
Amon Amarth +as I Lay Dying Amon Amarth | As I Lay Dying
Le Liberté - Rennes (35)

Me.

19

Oct.

2011

Amon Amarth en concert
Amon Amarth+as I Lay Dying+guest Amon Amarth | As I Lay Dying
Parc Des Sports - Oberkorn

Je.

13

Oct.

2011

Amon Amarth en concert
Amon Amarth + As I Lay Dying + SepticFlesh Amon Amarth | As I Lay Dying
La Laiterie - Strasbourg (67)

As I Lay Dying : les dernières chroniques concerts 1 avis

Festival Sonisphère, Jour 2 : As I Lay Dying, Anthrax, Bullet for my Valentine, Alice in Chains, Stone Sour, Slayer, Megadeth, Motörhead, Rise Against, Metallica

Critique écrite le 22 juin 2010, par Philippe

Wil/Jonschwil, Suisse 18 juin 2010

Festival Sonisphère, Jour 2 : As I Lay Dying, Anthrax, Bullet for my Valentine, Alice in Chains, Stone Sour, Slayer, Megadeth, Motörhead, Rise Against, Metallica  en concert

Le début (très gonzo) du festival, c'est par ici ! Comment commencer mieux une journée qu'en se réveillant frigorifié dans une tente humide et crade, sous une pluie persistante, tente parcourue d'odeurs corporelles diverses... mais en compagnie de bons camarades et pour aller voir peut-être, la plus grande affiche Metal de tous les temps ? L'un d'entre nous semble avoir trouvé la réponse, qui décide de jeter l'éponge dès ce stade-là. Dommage pour lui ! Nous partîmes 8, nous arrivâmes 7... Après moult hésitations à sortir du duvet, et un bon quart d'heure de manoeuvres les mains dans le caca, on a réussi à remettre ses chaussures (crottées tout autour d'un bon centimètre de boue), son pantalon de festival (déjà marron merde jusqu'aux genoux), et diverses autres affaires trempées de la veille. Brrr... On a l'impression d'avoir rattrapé d'un coup 10 ans d'Eurockéennes clémentes ! Il fait évidemment le même temps dégueulasse que la veille (pluie continue, mais avec un peu de vent en plus), on est en camping sauvage donc, sans bloc sanitaire ni café à proximité. Après s'être brossé les dents pour garder un semblant de dignité, on a pu trouver dans le village de Wil un camion posé sur du bitume, avec un auvent pour s'abriter, servant du... Lire la suite