Accueil Audrey Lavergne en concert
Lundi 26 août 2019 : 11624 concerts, 25629 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Chansons "électro-pop rock" à fleur de peau

Audrey Lavergne se présente :Elle aime David Bowie, PJ Harvey, Muse, Björk, Radiohead, Jeff Buckley, Portishead, mais aussi Bashung, Ella Fitzgerald, Billie Holiday. Elle vient du jazz. C'est d'ailleurs dans un trio de jazz qu'elle a démarré, avant de fonder Funk For Sale (Subdivision-BMG) avec Julien Van de Rosieren. Le duo électro-funk s'illustra notamment en signant la bande son du jeu en ligne Banja et un de leurs titres fut choisi pour la bande originale du film "Ni pour ni contre" de Cédric Klapisch. Au fil des rencontres, elle interpréta également "Central Park", retenu pour la BO du film "Douches froides" d'Antony Cordier. Mais c'est à sa rencontre avec Lone Kent et Eric B. Barr en 2005 qu'Audrey Lavergne doit son échappée belle. En 2007, elle livre "Evil for Good" (Noa Music), un premier album électro-pop-rock puissant et envoûtant qui dégage la fragilité d'une artiste à fleur de peau. Ce premier voyage intemporel entre ombre et lumière va imposer l'évidence d'aller encore plus loin. Deux ans plus tard, elle s'affirme avec "A La Folie", enregistré dans les conditions du live et dans l'urgence du désir, avec Antoine Hurault (guitare), Rémi Amblard (piano), Olivier Soubeyran (basse et violoncelle) et Mario Cimenti (batterie). Nouvelle équipe, nouveau son et plus grande implication dans l'écriture, la composition et la direction artistique. Un album moins électronique, d'émotion pure. Bienvenue en terre d'Audrey... Aujourd'hui, elle fait face aux miroirs que nous sommes les uns pour les autres et confirme ses exigences artistiques avec la parution de "Facing Mirrors", son troisième album. Elle y délivre plus que jamais une musique de l'intime et un univers intense aux multiples sonorités. Audrey se dévoile peu à peu, nous emmène dans son monde intérieur où elle s'offre totalement, mettant à nu ses fragilités d'âmes, ses doutes, ses passions, ses déchirures, sur fond de pop, toujours, mais plus rock encore.
Influences:
David Bowie, PJ Harvey, Muse, Björk, Radiohead, Jeff Buckley, Portishead amis aussi Bashung, Ella Fitzgerald, Billie Holiday

Site

Audrey Lavergne en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Audrey Lavergne : l'historique des concerts

Lu.

22

Juillet

2013

Musiks à Manosque en concert
Pony Pony Run Run + Audrey Lavergne Musiks à Manosque | Pony Pony Run Run | Audrey Lavergne
Parc de Drouille - Manosque (04)

Ve.

12

Juillet

2013

Festival du Château en concert
Michael Gregorio + Audrey Lavergne Festival du Château | Audrey Lavergne | Michael Gregorio
Parc du chateau - Sollies pont (83)

Ve.

22

Mars

2013

Audrey Lavergne Le Hublot - Nancy (54)

Je.

21

Mars

2013

Audrey Lavergne Ninkasi Kao - Lyon (69)

Ve.

15

Mars

2013

Audrey Lavergne Le Pasino - Le Havre (76)

Ve.

22

Fév.

2013

Audrey Lavergne "facing Mirrors" Le Ferrailleur - Nantes (44)

Ve.

15

Fév.

2013

Audrey Lavergne Splendid - Lille (59)

Ve.

08

Fév.

2013

Audrey Lavergne Cargo de Nuit - Arles (13)

Audrey Lavergne : les dernières chroniques concerts 1 avis

Texas + Louis Bertignac + Audrey Lavergne

Critique écrite le 27 septembre 2011, par Av

Voix du Gaou - Six Fours 21 juillet 2011

Texas + Louis Bertignac + Audrey Lavergne en concert

Dans ce cadre exceptionnel qu'est l'île du Gaou, et malgré de nombreuses rafales de vent qui ont fait craindre une annulation de dernière minute, la soirée s'ouvre avec l'entrée sur scène du groupe d'Audrey LAVERGNE, venue promouvoir la sortie prévue en septembre de son nouvel album : Facing Mirrors. Tandis que les premières notes de piano résonnent, les musiciens prennent possession de la scène tout en restant relativement statiques. Le claviériste joue assis. Des applaudissements timides viennent conclure ce premier morceau. Le tempo lent du deuxième morceau le place dans la lignée du premier. Tandis qu'un nouvel instrument à cordes fait son apparition, la chanteuse, cramponnée à son micro à pied, lutte contre le vent et le soleil qui tape sur la scène. Le troisième morceau est l'occasion pour le groupe de se détendre un peu et d'interagir avec les spectateurs. Des applaudissements sont lancés, et le claviériste, après avoir pris une photo souvenir, fait chanter un public qui se montre un peu plus réceptif. Après une intro à la batterie, Audrey joue quelques notes sur la guitare basse qu'elle s'est passée autour du cou. Sur ce morceau, des effets vocodés sont appliqués sur sa voix, qui laisse ensuite la place à un... Lire la suite